Site pour mieux connaître Dieu et l'Église catholique

Comment le Père peut-il être plus grand que Jésus ?

Jésus dit ça plusieurs fois dans la Bible, comment est-ce possible puisqu’ils sont un dans la Trinité ? Jésus est-il moins puissant que le Père ? Comment est-ce possible si Jésus est Dieu ?

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Précédent

Que veut dire pélagien ?

Suivant

pourquoi garder le célibat des prêtres?

  1. Filippo

    Nature humaine et nature divine de Jésus

     

    Je fais bref volontairement. N’hésitez pas à développer.

    Jésus dit ça, parce qu’en lui sont unies deux natures, la divine et l’humaine.

    Pour la divine, il peut dire : « Le Père et moi, nous sommes uns ».

    Pour l’humaine, il peut dire : « Le Père est plus grand que moi », car la nature humaine de Jésus, subsistant dans l’unique Personne de Jésus, est quelque chose de créé.

    Comme telle, l’unique nature divine incréée du Père est plus grande que la nature humaine créée de Jésus.

    PS : attention aux termes utilisés si vous voulez répondre, ils sont extrêmement précis car ils ont été définis par des conciles et des papes dans les tous premiers siècles de l’Église. « Nature », « Personne », « Substance » ou « Volonté »… tous ces termes correspondent à des termes grecs et latins qu’il ne faut pas manier à la légère, sinon on mélange tout.

  2. Cello_84

    Pour répondre aussi peut être

    Pour répondre aussi peut être plus simplement (ce qui ne retire rien à la justesse de la réponse de Filippo ) : le Fils vient du Père. C’est donc le père qui était à l’orgine (même si c’est en dehors du temps) qui a ‘engendré… non pas créé’ Donc recevant continuellement sa vie du Père, le Fils ne cesse de la lui rendre, notamment par la louange…

    C’est à mon sens ce mouvement extra-ordinaire d’Amour qui fait dire au Fils que le Père est plus grand que lui… C’est une louange de sa part.

    • Filippo

      Heureuse réponse

      Heureuse réponse effectivement. Il me revient à l’esprit qu’il est volontiers question du Père comme Source de tout ce qui existe dans les écrits de certains pères de l’Église. Cela rejoint bien l’idée d’origine.

      Tout cela est à attendre au sens de l’être, et non du temps, comme le dit bien Cello_84. Aucun “avant” ni “après” en Dieu, lui qui susbsiste éternellement.

      Il est toujours beau de constater qu’en Dieu l’altérité existe. Ce ne sont pas trois Personnes identiques, des clones qui n’auraient rien à se dire et qui ne contempleraient qu’eux-mêmes en croyant contempler un autre. Notre Dieu est Trinité d’Amour : chaque Personne est singulière, chacune s’émerveille de l’autre, et la surabondance de ce Dieu unique s’exprime dans une création aux mille facettes.

      Heureusement que nous aurons l’éternité pour continuer de contempler ce mystère à loisir… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Site sous WordPress & Thème par Anders Norén