Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Comment continuer a avoir confiance et avoir une foi sans faille si la religion musulmane est la premiere mondiale? comment expliquer qu'il y a de moins en moins de pratiquants chretiens?

Question développée: 

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question
 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Filippo-modérateur

Bonjour,

Derrière votre question, j'entends la question selon laquelle il est difficile de croire quand nous constatons statistiquement que notre religion est numériquement en recul alors qu'une autre religion est numériquement en progression semble-t-il irrésistible.

Il est essentiel de se souvenir qu'au début du christianisme, il n'y avait par définition qu'une poignée de chrétiens. Il est évident que ce fait est commun à toutes les religions telles que nous les connaissons aujourd'hui.

La question fondamentale d'une croyance, de toute croyance, c'est de savoir si elle est vraie ou non. Les statistiques n'ont rien à voir là-dedans. Dieu a voulu que l'esprit humain puisse percevoir la vérité, et lui-même s'est fait homme en Jésus-Christ pour nous révéler la vérité sur lui-même. Il n'y avait que quelques centaines de chrétiens à la Pentecôte, et pourtant, par le don de l'Esprit-Saint, ils n'avaient aucun doute sur le fait qu'ils étaient les seuls à avoir reçu, par pure grâce, la vérité ultime sur Dieu.

J'insiste : quand bien même aujourd'hui, nous verrions une religion, n'importe laquelle, submerger la surface de la terre, nous pouvons, par la grâce de Dieu, demeurer fidèle à l'unique révélation commencée dans la foi juive et achevée dans la foi chrétienne.

D'ailleurs, dans le livre de l'Apocalypse, chap 13, l'auteur parle de l'Empire romain et écrit ceci à son sujet, de manière cryptée :

« On se prosterna devant le Dragon, parce qu'il avait remis le pouvoir à la
Bête; et l'on se prosterna devant la Bête en disant: "Qui égale la Bête, et qui peut lutter contre elle?" on lui donna pouvoir d'agir durant 42 mois. On lui donna pouvoir sur toute race, peuple, langue ou nation. Et ils l'adoreront, tous les habitants de la terre. »

À l'époque, personne ne pouvait imaginer que l'Empire romain se convertirait presque intégralement au christianisme durant les trois siècles suivants.

Mais il y a aussi un exemple fort intéressant où l'on a pu croire que la vraie foi allait disparaître de la surface de la terre. Au IVe siècle, l'hérésie arienne, qui nie que Jésus soit de même substance que le Père, est devenue majoritaire numériquement en Europe, non seulement dans les populations, mais surtout chez les dirigeants politiques et la plupart des évêques. Les empereurs même étaient devenus ariens !

Et pourtant, grâce à l'inflexible évêque d'Alexandrie saint Athanase (exilé cinq fois), au pape saint Libère (lui aussi exilé) et au roi des Francs Clovis, la vraie foi finit par triompher et l'arianisme historique tomba dans les poubelles de l'histoire en quelques dizaines d'années.

Cependant, le christianisme a été définitivement balayé de l'Afrique du Nord lors de l'invasion islamique, ce qui peut nous poser question. Cela prouve que la foi chrétienne ne peut jamais avoir la certitude d'être définitivement implantée en un lieu défini.

Aujourd'hui, nous ne vivons donc pas un événement inédit avec ces progrès apparents de l'islam. De plus, on peut discuter sur l'affirmation que porte votre question : si en Occident, les statistiques montrent de manière inconstestable une baisse numérique du christianisme, c'est l'inverse qui se produit en Afrique et en Asie. En Afrique, les séminaires sont pleins, et la foi chrétienne est accueillie avec joie car elle libère les gens des croissances animistes pleines de peurs et de choses horribles comme les malédictions et la sorcellerie. Je l'ai constaté de mes yeux lors de mes deux années passées en Afrique.

Les pères du Concile Vatican II s'expriment ainsi dans la déclaration sur la liberté religieuse Dignitatis Humanae : « Le saint Concile déclare que la vérité ne s’impose que par la force de la vérité elle-même qui pénètre l’esprit avec autant de douceur que de puissance. »

Saint Jean-Paul II a dit : « La vérité l'emportera toujours sur le mensonge. »

Mais Jésus a dit en Luc 18,8 : « le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Rien n'est écrit : nul ne peut dire ce qu'il en sera de l'avenir des religions, d'un strict point de vue statistique.
 
C'est à nous de nous convertir intérieurement pour demander sans cesse la grâce d'être fidèles « maintenant et à l'heure de notre mort » (dernières paroles du Je vous salue Marie), et aussi d'évangéliser autour de nous, pour que la foi chrétienne croisse et se multiplie de part le monde.

Juste pour clarifier les choses, il y a en France 7% de catholiques pratiquants et.. également 7% de musulmans pratiquants Ils ne sont donc pas plus nombreux que nous, juste plus visibles.

On parle bien des pratiquants et pas juste des gens qui font le ramadan mais ne font pas leur prière 5 fois par jour le reste de l'année.

C'est comme si nous comptions dans les catholiques pratiquants les personnes qui ne viennent à la messe que pour Pâques et Noël.

Il ne faut donc pas dramatiser. Sur quoi vous appuyer vous pour dire que c'est la 1èe religion mondiale?

Si c'est sur ce que véhiculent nos grands médias nationaux, vous pouvez oublier. Ils ne donnent que les infos qui servent à alimenter nos peurs. Voilà pourquoi je ne regarde plus la télévision et je m'en porte bien mieux

Portrait de Cat-modératrice

Je ne dispose pas des statistiques, mais je ne serais pas étonnée que l'islam soit en effet la première religion mondiale, car c'est la religion officielles de pays très peuplés comme l'Indonésie et le Pakistan. Elle est aussi très présente en Inde.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting