Aller directement à la navigation

Comment la miséricorde de Dieu a changé ma vie

Portrait de Alouette
Article du blog: 

Temps de lecture estimé : 1 min 30

Bonjour, je voudrai partager avec vous ce que le Seigneur a fait dans ma vie.

Née dans une famille de tradition catholique mais de parents athées, j'ai reçu le baptême, ai suivi le catéchisme jusqu'à ma confirmation, mais j'avais à l'adolescence déjà rejeté en bloc l'Eglise, Dieu, et tout ce qui avait trait de près ou de loin à une quelconque forme de spiritualité, pour devenir nihiliste.

En l'an 2000, sur le chemin des JMJ de Rome, à Paray Le Monial, j'ai fait l'expérience de l'amour inconditionnel du Christ Miséricordieux devant le Saint Sacrement exposé. Sachant que Dieu m'aimait, je ne pouvais plus douter de son existence : j'avais reçu la foi !

Après un cheminement de 6 ans dans la communauté de l'Emmanuel pour approfondir ma foi, l'enseignement de l'Eglise et incarner ce que j'avais reçu, le Seigneur a permis une crise de foi intense : j'avais perdu le sens de ma vie, mais je n'ai pas remis en cause l'existence de Dieu.

J'ai rencontré mon mari , nous avons eu deux enfants, et alors que j'attendais le troisième et que nous ne parvenions pas à accueillir cet enfant dans nos coeurs, j'ai réalisé que je m'étais écartée du Seigneur, mais que Lui était toujours là, qu'Il attendait le jour où je reviendrais, patiemment. J'ai malheureusement perdu mon bébé, mais j'ai choisis de faire face à cette souffrance avec le Christ.

Je suis allée à Paray Le Monial et j'ai entendu clairement le Seigneur dire à mon coeur : "je t'ai toujours aimée, je t'aime encore et mon projet pour toi est le même, je veux toujours te confier la mission que j'ai prévue pour toi".

Je suis rentrée chez moi chamboulée, convertie une fois de plus, décidée à reprendre ma vie de foi en main, avec l'aide de Dieu. Cette épreuve (la crise de foi) a renforcée en moi la certitude de la Miséricorde de Dieu, elle a aussi permis une humiliation nécessaire pour acquérir un peu d'humilité.

Je rends grâce à Dieu pour le chemin sur lequel Il me conduit, me précédant à chaque pas, ne lachant jamais ma main même dans les épreuves les plus dures. Que Dieu notre Seigneur soit loué depuis les profondeurs de la mer jusqu'au plus haut des cieux ! Et que chaque personne puisse un jour faire l'expérience de cet Amour incroyable et personnel dans sa vie. Amen.

 
 
Mots-clés blog:
Thème:
Évaluez cet article: 
Moyenne : 4.5 (2 votes)

Commentaires

Merci Alouette pour ce beau témoignage. Oui, le Seigneur est miséricorde, il est bon et très patient.

Tiens, un petit témoignage à mon tour.

Depuis mon retour lundi de la Faute sur Mer, où je suis allée me détendre un peu avec une amie, j'ai retrouvé à mon retour mon petit chien bien malade. Il s'appelle Bichon et c'est un Bichon de 16 ans.

Je suis allée voir le Véto avant hier, qui m'a dit, bon pour la diarrhée, je pense qu'il a attrapé une gastro, mais il a perdu bcp de poids depuis trois mois et je pense que ce n'est pas bon et surtout il est anémié. Pour le moment, on ne fait rien. Tant qu'il ne souffrira pas, je ne veux pas l'euthanasier. Enfin de compte, j'aimerai qu'un matin, il soit endormi dans son petit panier.

Bref, je me suis mis à prier le Seigneur, pour qu'il commence d'abord par me consoler de la nouvelle et surtout qu'il me donner la paix et la sérénité au moment que cela se fera.

Puis avant hier, j'ai prié doucement, j'ai chanté en langues, puis j'ai eu un texte de l'évangile : de la veuve et le juge. Cela m'a bcp parlé, car Dieu m'a fait voir, que lui n'était pas comme ce juge qui a accordé la demande de la veuve pour avoir la paix, mais que Dieu, lui juge ce qui est bon pour nous et pour toutes les créatures qu'il a créee sur notre terre. Cela m'a fait un bien fou, ce texte.

Puis, hier soir, j'ai rendu grâce, car Bichon, va mieux côté diarrhée et voilà, que j'ai commencé à parler parler avec le Seigneur, puis j'ai chanté en langues et un truc qui ne m'est jamais arrivée, j'ai chanté un chant d'amour à Jésus, pour lui dire, que je continuai à me donner à lui, que je l'aimais, enfin avec mes mots et quand j'ai allumé la lumière, ça faisait plus de 30 minutes, que j'ai fais un vrai chant d'amour pour le Seigneur. Je me suis endormie comme un bébé après et ça m'a fait un bien fou.

Voilà, c'est pas un grand témoignage, mais je voulais vous le faire partager aussi.

Parfois, le Seigneur nous surprends. Oui, il nous aime et il est tjs près de nous, même dans les moments difficiles où nous le percevons pas toujours. Mais, hier soir, j'étais remplie d'amour pour Jésus Notre Seigneur, je voulais lui chanter mon amour pour lui. Amen.

Portrait de Alouette

Merci Evangeline pour ton témoignage à toi aussi. Je trouve que ça nous aide et nous fortifie les uns les autres de se dire les merveilles que le Seigneur accomplie dans vies.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting