Aller directement à la navigation

confirmation

Portrait de Filippo-modérateur

Sacrement de la Confirmation : vers un retour aux sources ?

Temps de lecture estimé : 2 min 30

À la Pentecôte 2014, Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, a dévoilé un ambitieux projet concernant la pratique de la confirmation en France, en proposant d'abaisser l'âge de sa réception.

Mgr Minnerath, archevêque de Dijon

Voir l'article dans Famille chrétienne, 26 juin 2014. Voir le texte complet signé de Mgr Minnerath, intitulé « Orientations pastorales ad experimentum », Pentecôte 2014.

Depuis de nombreuses années, pratiquement tous les diocèses de France pratiquent la confirmation à l'adolescence, pour les enfants qui ont été baptisés auparavant. Or, cette pratique est une disposition mise en place par la seule Conférence des évêques de France, et le texte officiel, sanctionnant une pratique bien antérieure, ne date que de 1986 (Bulletin officiel de la Conférence des évêques n. 30, 28 janvier 1986, p. 450).

Mgr Minnerath fait d'abord un constat d'échec pastoral de cette pratique : seuls 5% des enfant baptisés reçoivent la confirmation. Mais ce constat est suivi d'une réflexion de fond bien plus importante : est-il juste de conférer la confirmation après la première communion ?

Confirmation à Notre-Dame de Paris
Souscrire à RSS - confirmation


Dr. Radut Consulting