Site pour mieux connaître Dieu et l'Église catholique

luc 18.19 je n’arrive pas à l’expliquer

Bonjour, je n’arrive pas a expliquer ce verset luc 18.19 Jésus lui répondit: Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul.

ce verset et souvant repri par les musulmans pour dire que jesus n’est pas dieu comment leur expliquer ce verset si jamais quelqu’un me pose la question, je peu leur citer les versets ou la diviniter de jesus est bien la. mais ce verset la je n’arrive pas a l’expliquer dans le contexte. Merci

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Précédent

Que penser des attentats et autres tueries de l’actualité ?

Suivant

“la cure sacramentelle” pour effacer les péchés d’adultère:qu’en penser?

  1. Cat-modératrice

    Jésus ne dit pas : « Tu ne

    Jésus ne dit pas : « Tu ne dois pas dire que je suis bon, car nul n’est bon que Dieu seul. »

    Il pose une question : « Pourquoi m’appelles-tu bon ? » et il énonce une affirmation : « Nul n’est bon que Dieu seul. »

    Le jeune homme riche ne sait pas que Jésus est Dieu, il appelle donc Jésus « bon maître » pour une mauvaise raison. Jésus veut le mettre devant les vraies motivations de ses paroles en lui disant : « Pourquoi m’appelles-tu bon ? Nul n’est bon que Dieu seul. » Ce n’est pas du tout une affirmation que Jésus n’est pas bon. Justement, Jésus formule cette question comme cela pour pouvoir éduquer le jeune homme à considérer Dieu seul comme bon, sans pour autant affirmer « Je ne suis pas bon », puisqu’en l’occurrence Jésus est bon parce qu’il est Dieu.

    Jésus ne dit pas au jeune homme : « Ne m’appelle pas “bon” ». Peut-être que si une autre personne l’appelait « bon maître », Jésus accepterait le compliment. Mais il lit dans les cœurs, il sait pourquoi le jeune homme l’appelle ainsi, et il lui demande « Pourquoi » pour que le jeune homme prenne conscience de ses motivations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Site sous WordPress & Thème par Anders Norén