Site pour mieux connaître Dieu et l'Église catholique

La masturbation dans le mariage

Bonjour, Je suis marié légalement à l’église Catholique. Mon épouse et moi pratiquons souvent la masturbation. Est-ce un péché ?

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Précédent

masturbation pendant le careme

Suivant

Veuf et masturbation

13 commentaires

  1. Cat-modératrice

    Bonjour Monsieur,

    L’Église catholique enseigne que les actes sexuels ne doivent pas être séparés de l’union entre les conjoints, car il y a deux buts de la sexualité : la communion entre les époux à travers l’acte sexuel, et la procréation (il n’est pas obligatoire de procréer à chaque acte sexuel, bien sûr, et les personnes mariées qui ne peuvent pas avoir d’enfants peuvent avoir des relations sexuelles).

    La masturbation est donc un péché selon l’enseignement de l’Église, sauf s’il s’agit de caresses préliminaires avant l’union sexuelle des époux. Dans ce cas, il faut chercher à ce que l’orgasme ait lieu pendant l’union des époux.

    C’est ce que demande l’Église, mais elle enseigne aussi qu’il est encore plus important d’être fidèles l’un à l’autre, de chercher à connaître Jésus, d’avoir de la compassion pour ceux qui souffrent et d’agir pour en soulager certains, de ne jamais calomnier son prochain, etc.

    Si l’on s’abstient des péchés contre la pureté sexuelle, et que l’on ne cherche pas à suivre Jésus dans les autres domaines, à prier, à faire du bien aux autres, etc., on est encore plus impur que par la masturbation.

  2. Pelostome

    Bonjour,

    je voudrais savoir si cet interdit s’applique également aux couples âgés qui ne peuvent plus avoir d’enfant ?

    • Cat-modératrice

      Bonjour Pelostome,

      L’Église catholique demande que l’acte sexuel ne soit pas séparé de l’union des conjoints, qui est l’une des deux finalités de la sexualité. Cela s’applique donc aussi à ceux qui ne peuvent pas avoir d’enfants.

      • Pelostome

        Bonjour,

        je ne pensais pas que l’Église catholique limitait l’union des conjoints au strict coït vaginal… Il y a un texte officiel qui spécifie cela explicitement ?

        • Cat-modératrice

          ATTENTION, ce commentaire parle de sexualité assez crument. Certains de nos visiteurs n’auront peut-être pas envie de le lire.

          Bonjour Pelostome,

          Dans de nombreux textes, l’Église affirme que les rapports sexuels doivent être naturellement ouverts à la fécondité, même s’il est légitime de choisir les périodes infécondes pour s’unir, dans le cadre de l’exercice de la parentalité responsable. Il est aussi légitime d’avoir des rapports sexuels entre conjoints en cas de stérilité ou ne ménopause. Cf par exemple l’encyclique de Paul VI Humanae Vitae § 11.

          Les actes sexuels ouverts à la transmission de la vie sont ceux où il y a une pénétration vaginale. Il peut y avoir des caresses masturbatoires entre conjoints à condition que la semence masculine s’écoule dans le vagin. Les actes sexuels qui ne correspondent pas à ces critères sont jugés comme contre-nature : masturbation, sodomie… Je n’ai pas retrouvé les textes officiels concernant ces derniers points.

          Je n’oublie pas notre échange en cours sur d’autres sujets. Comme vous voyez, je réponds plus vite quand il n’y a qu’un seul sujet abordé à la fois !

  3. Laurent Rubin

    Lorsque l’épouse ne connaît jamais l’orgasme dans le cadre de la penetration, est il possible de caresser son clitoris avant l’union ou pendant l’union sexuelle afin qu’elle puisse atteindre l’orgasme ? Est ce contraire au plan divin ? Tout cela étant réalisé dans l’amour mutuel.

    • Cat-modératrice

      Bonjour, je ne peux vous répondre que ce que je comprends de l’enseignement de l’Église.

      L’Église catholique enseigne que l’exercice de la sexualité ne doit se faire que d’une manière ouverte à la vie (même en dehors des périodes de fécondité), ou dans les actes qui étaient ouverts à la vie pour les personnes ne pouvant plus avoir d’enfants.

      Je pense que des caresses stimulant la femme au moment de l’union sexuelle des conjoints ne sont pas en opposition avec ce que demande l’Église, même si la femme a un orgasme juste avant la pénétration. C’est ma propre compréhension, je ne connais pas de texte officiel précisant cette question.

  4. Laurent Rubin

    Bonjour
    Merci de votre réponse.
    Vous dites “même si la femme a un orgasme juste avant la penetration”
    A ce sujet, j’ai une autre question ou situation de conscience dans le cadre chrétien catholique.
    Mon épouse est désormais ménopausée et il arrive très souvent que les préliminaires pourtant très longs lui permettent d’avoir l’orgasme sans la possibilité de l’union sexuelle complète ( sécheresse vaginale ou pas envie d’union tout simplement… Je précise qu’elle ne veut pas utiliser de produits lubrifiants..)
    Je respecte mon épouse et je l’aime. Mais il m’arrive de temps en temps de souhaiter l’union sexuelle complète, expression ultime de notre mariage chrétien. Je peux comprendre qu’elle n’ait pas envie d’ acte sexuel complet et le dialogue à ce sujet est délicat. En ce qui me concerne, je respecte la position de l’église catholique, je n’ai pas d’orgasme en dehors de l’union conjugale. C’est parfois difficile pour moi car le désir d’union est fort.
    Puis je continuer à faire don de mes caresses jusqu’à l’orgasme pour mon épouse pensant que l’union aura lieu par la suite et finalement le plus souvent non… ou avec peut-être une éventuelle union sexuelle à posteriori mais je n’en suis jamais sûr…
    Merci de votre réponse

    • Cat-modératrice

      Il est très important que vous puissiez dialoguer avec votre épouse sur cette question. Si le dialogue est difficile, ne pouvez-vous pas vous faire aider par une conseillère conjugale ? Il est important que votre épouse prenne conscience de ce que vous vivez, de vos manques, de vos aspirations, de vos besoins. Et il est important que vous puissiez parler aussi de cette question de l’enseignement moral de l’Église sur la sexualité. Votre femme est-elle aussi catholique ?

  5. Rubin

    Oui,ma femme est catholique. Je voudrais plus de précisions sur l’enseignement moral de l’Eglise sur la sexualité si cela est possible.
    Je pense que ma femme n’aime plus la penetration ou ne l’a jamais vraiment désiré…
    Pendant plus de 15 ans, elle a simulé l’orgasme et moi, je pensais que tout allait bien lors des unions sexuelles..Par la suite, elle m’a dit qu’elle ne pouvait avoir l’orgasme que par les caresses du clitoris..et j’ai appris à le faire pendant l’union pour que nous ayons un plaisir partagé pour le bien-être de notre couple…
    Actuellement et ce depuis plusieurs mois, elle adore le plaisir clitoridien sans la penetration qui ne lui apporte pas de plaisir (c’est peut-être le cas de beaucoup de femmes)…
    Après avoir eu l’orgasme de cette façon, elle s’endort…Je reste alors frustré et l’étreinte charnelle,la communion des corps me manque…je ressens un vide difficile à décrire…
    Je lui ai fait part par écrit de mes désirs.. de mes peurs, mes inquietudes..j’espère une réponse …

    • Cat-modératrice

      Bonjour Monsieur,

      Ce que vous vivez avec votre femme ne correspond pas à la morale de l’Église. L’acte sexuel par lequel vous lui donnez du plaisir est à la fois déconnecté de l’ouverture à la procréation, et de la communion entre époux. C’est un acte dont le but est le plaisir et non la communion, c’est pour cela qu’il est si frustrant pour vous.

      C’est une très bonne chose que vous ayez écrit à votre épouse, il faudrait que vous puissiez réfléchir ensemble à cette situation. Avez-vous déjà envisagé de consulter une conseillère conjugale ou un sexologue catholique ? Il est surtout important que votre épouse sache que vous souffrez de la situation.

    • Pelostome

      Bonjour,

      j’ai l’impression que la dernière réponse pourrait être comprise comme un jugement et un manque d’empathie. Je ne crois pas qu’elle le soit, mais peut-être qu’un peu de sollicitude vous fera du bien.

      En ce qui me concerne, je ressens vos caresses à votre épouse avant tout comme une preuve d’amour, et votre abstinence comme un sacrifice. Je vous trouve admirable – même si cela ne règle en rien votre problème, et je serais bien en peine de vous donner quelque conseil que ce soit.

      • Spjm

        bonjour,
        En echo à ce qui a été dit précédemment, oui c’est un comportement admirable pour satisfaire l’épouse et un formidable geste d’amour. mais, ce n’est pas une sexualité unitive ou le plaisir est partagé…a deux !
        peut être en parler avec son épouse pour amener du changement ?
        désolé, mais en mots clairs et crus : il serait mieux pour le couple et pour respecter leur foi chretienne qu’apres sa jouissance, l’épouse accepte la pénétration de son mari et ainsi de recevoir sa semence en elle .
        avec le dialogue, la situation pourrait peut être évoluer dans ce sens ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site sous WordPress & Thème par Anders Norén