Site pour mieux connaître Dieu et l'Église catholique

quelles prières nomment-on oraison dominicale ,et liturgie des heures.

quelles prières nomment-on : oraison dominicale ,et liturgie des heures. et quelles sont ses prières ? et pourquoi elles sont appelées ainsi ?

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Précédent

Peut-on se marier en refusant un enfant si on peut en avoir ?

Suivant

Accouchement de la vierge Marie

  1. Cat-modératrice

    Bonjour Bénédicte,

    Bonjour Bénédicte,

    L’oraison dominicale est la prière du Notre Père, que nous a enseignée Jésus (Matthieu 6, 9-13).

    Oraison veut dire prière (le mot vient du latin), dominicale veut dire du dimanche (le mot dimanche lui-même veut dire jour du Seigneur). On appelle parfois ainsi la prière du Notre Père, parce qu’elle est dite à la messe, et la plupart des catholiques vont à la messe le dimanche. Mais bien sûr on prie le Notre Père en de nombreuses autres occasions.

    La liturgie des heures est aussi appelée le bréviaire, l’office divin ou la prière de l’Église.

    Les prêtres et la plupart des religieux ont obligation de dire cette prière plusieurs fois par jour : au moins les laudes, les vêpres et les complies. Ceux qui n’en ont pas l’obligation y sont encouragés par l’Église, à condition que cela ne nuise pas à leur devoir d’état (l’exercice de leur profession, le bon soin de leur famille…).
    Dans les monastères contemplatifs, les religieux prient aussi les offices des lectures, tierce, sexte et none.

    C’est une prière qui se dit plusieurs fois par jour, à des moments précis de la journée. Elle consiste, en gros, à prier plusieurs Psaumes et cantiques bibliques (si on prie à plusieurs, en général on les psalmodie plutôt que de les lire), à lire un passage biblique, à faire une prière d’intercession (demander quelque chose à Dieu) ou d’action de grâce (remercier Dieu), en sachant que tous ceux qui prient le bréviaire dans l’Église sont en communion en priant les mêmes psaumes, en faisant les mêmes demandes à Dieu ou en le remerciant ensemble pour les même choses.

    Le contenue varie en fonction des temps liturgiques et des fêtes liturgiques.

    On peut aussi ajouter des prières personnelles, et la prière se termine par le Notre Père.

    On peut retrouver le contenu de ces offices chaque jour sur le site de l’AELF :

    Lectures
    Laudes
    Tierce
    Sexte
    None
    Vêpres
    Complies

  2. BénédicteN

    Merci de m’avoir enrichie par
    Merci de m’avoir enrichie par votre enseignement , et j’espère que d’autres que moi y ont aussi trouvé leur compte. je pense qu’un catholique doit se cultiver pour faire face aux critiques du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Site sous WordPress & Thème par Anders Norén