Site pour mieux connaître Dieu et l'Église catholique

que faire quand on aime un pretre ?

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Précédent

comment comprendre le pecher impardonnable

Suivant

est-ce qu’un enfant né hors mariage est condamné à l’enfer?

35 commentaires

  1. Filippo-modérateur

    Passion amoureuse : rester libre

    Bonjour,

    Cette question est très sérieuse. Votre question suppose que vous savez que le prêtre s’étant engagé au célibat, il ne peut être question d’une histoire d’amour avec lui sans rupture de son engagement.

    La question est donc de savoir comment faire quand on aime une personne déjà liée par un engagement, que ce soit un prêtre ou une personne mariée.

    Je suppose que la personne aimée n’est pas au courant, et que donc celui qui aime n’a rien dit à personne.

    La passion amoureuse se portant sur un objet impossible doit donc disparaître, mais sans brutalité. Nos émotions sont contrôlables par notre volonté, mais il ne faut pas les brusquer.

    Je pense que pour éteindre petit à petit une passion amoureuse, il faut tâcher de ne pas mettre de nouvelles bûches à ce feu. Ainsi, il diminuera et finira par disparaître.

    Première suggestion : voir le moins possible la personne aimée. Ce n’est certes pas facile si c’est un prêtre de votre paroisse. Peut-être faut-il envisager de changer de paroisse ? C’est plus dur si on y est déjà engagé, ou bien en milieu rural, mais si la passion est très forte, il faut prendre de grands moyens.

    Autre suggestion : s’occuper à de toutes autres choses pour que l’esprit ait moins de temps pour se concentrer sur la personne aimée. Faire de préférence des choses passionnantes et absorbantes, que ce soit dans le travail ou dans les loisirs.

    Autre suggestion : cultiver au maximum des relations humaines enrichissantes qui n’ont pas de contact avec ce prêtre. Ainsi, l’amitié et peut-être l’amour naîtront à un endroit inattendu et l’attention portée à ce prêtre diminuera ou disparaîtra complètement.

    En tout cas, contrairement à ce qu’on entend partout, il est tout-à-fait possible de contrôler une passion amoureuse, à condition de laisser la volonté s’exercer. Ni force du poignet, ni laxisme, mais un contrôle doux et ferme, comme quand on maîtrise bien un animal sauvage.

    Voilà, j’espère que cela pourra vous aider.

  2. julie21

    Sa fait 4 ans que jessaie
    Sa fait 4 ans que jessaie merci de votre reponse

    • Yohana

      Bonjour,
      Bonjour,

      Si vous êtes croyante en Dieu, ouvrez-vous à Lui en prière. D’expérience, je vous conseillerais de Lui demander Son aide à la formulation de vos prières. Je finis toujours par:”Seigneur si ma prière ne te plaît pas, je te prie de ne pas me donner d’inclination à de telles prières. “(emprunté au livret de La neuvaine à la Divine Miséricorde).

      Laissez-vous aller à vos pensées veritables et demandez-vous ce que vous attendez exactement de cet homme que vous aimez depuis 4années (perso, j’en suis, aujourd’hui, à penser qu’il n’y a aucun mal vivre un amour non partarge ou non vecu). Si vous désirez une relation avec ce prêtre demandez-vous bien si vous pourrez le rendre aussi heureux qu’il l’est aujourd’hui en servant Dieu à l’Eglise… Et surtout quelle personne serait-il s’il était avec vous etc. Posez-vous la question en pensant à son bien à lui…

      …Et si vous le pouvez offrez vos souffrances pour la conversion des âmes. Qu’elles ne soient pas perdues.

      Faites l’effort du peu de toutes ces choses chaque jour où chaque semaine. Avec l’aide de Dieu, ça ira. Aucun problème n’est éternel. Ça finit toujours par aller.

      Moi, je l’aime encore le mien de religieux. Mais j’avoue que je souffre moins. C’est certainement parce que je lui ai dit mes sentiments. Qu’on en a discuté…

      Bien qu’il m’ait fait le reproche de n’avoir pas gardé ça pour moi, il m’a quand même aidé à faire fasse. Il a supporté mes crises (larmes, nerfs, pleurs…) sans se laisser manipuler. Il y avait (toujours quand même) beaucoup d’orgueil dans mon comportement car je suis une jeune femme qui plaît aux hommes… Je suppose qu’ inconsciemment, je pensais que nous aurons un passé.

      Dieu nous prend là où, on a le plus besoin de Lui. Moi, c’est dans cette passion que j’apprends la prière, l’humilité (c’est très dur), la charité, la confession.

      En effet, le sens de mes prières a changé : je ne demande plus à épouser mon amoureux mais plutôt que Le Seigneur le fortifie dans sa vocation… J’apprends aussi à m’inquiéter des autres. De ces fidèles dont j’ai voulu le détourner. Alors, je prie et je prie encore. Je prie beaucoup pour ma conversion, celle des autres aussi. Je prie des heures durant… C’est une grâce que Jésus me fait. Ce goût qu’il me donne de communiquer avec Lui m’apaise.

      Ce n’est pas simple tous les jours (je pleure parfois encore) mais je n’échangerai ma place pour rien au monde à cause de ce que je découvre de Dieu parallèlement à cet amour.

      Faites votre chemin avec Le Christ. Donnez-Lui de porter votre croix si elle est lourde.

      J’espère que mon témoignage vous aidera un peu. Je vous souhaite beaucoup de courage.

      PS: Je suis un accompagnement spirituel.

      • Andy

        Merci et bravo
        C’est un très beau témoignage que vous faites ici, merci de l’avoir partagé! et bravo pour votre persévérance dans la prière, il n’y a vraiment rien de tel pour ne pas se détourner du chemin de Jésus

        • Yohana

          Merci à vous!
          C’est moi qui vous remercie de m’avoir lue. Bonne année!

        • Bonjour !! Et si on a déjà tout essayé pour l’oublier y compris la prière quand on était même pas encore avec lui mais malgré sa en allant le voir et en espérant qu’il repousse mes avances il les a accepté et a plutôt même fait à ce qu’on soit ensemble ; déjà deux mois de relation au début on voulait juste être ensemble sans rien mais avec le temps on a fini par couchée ensemble en pensant que je pouvais le fuire si il s’agissait du sexe on dirait je deviens plus amoureuse de lui !!! Je prie pour que tout sa puisses disparaître un jour mais rien j’en pleure des fois il est si attentionnée j’ai même d’autre copain mais lui je sais pas je ne l’oublie …il m’écrit chaque jour je suis même déjà perdu et j’ai l’impression d’être enceinte je sais pas quoi faire aidée moi!!

          • Cat-modératrice

            Bonjour, comme vous avez aussi publié une nouvelle question sur ce sujet, je vous ai répondu dans l’autre publication. Vous pouvez voir la réponse Ici.

      • Merci beaucoup, moi même je subis ce même problème, mais jusque là on ne cesse de se voir le prêtre et moi.

        • Cat-modératrice

          Bonjour, vous vivez donc une relation amoureuse avec ce prêtre ?

          • Créolle

            bonsoir. pour mon cas c’est le prêtre même qui m’a avoué ses sentiments. j’étais assez surprise depuis et je ne sais pas comment gérer ça. besoin de conseils s’il vous plaît !

            merci d’avance

            • Cat-modératrice

              Bonsoir,

              Mon conseil va peut-être vous sembler un peu dur, mais dans cette situation il est nécessaire que ce prêtre change de paroisse ou de communauté. Je vous conseille d’en parler à l’évêque (ou au supérieur si c’est le prêtre d’une communauté), afin qu’il change ce prêtre de paroisse. Il ne s’agit pas de le punir mais de l’aider à être fidèle à son engagement.

              • Dana

                Bonjour et merci pour vos conseils.
                J’ai pour ma part des sentiments pour mon père spirituel. Il m’a plu dès le premier jour que je l’ai vu. Je ne savais pas si c’était de réels sentiments et je refusais d’y croire. Je lui ai demandé de devenir mon père spirituel et il a accepté. Il me conseille sur différents sujets depuis 1 mois mais mes sentiments raisonnent plus fortement. Je ne le lui dirai pas pour éviter toute perturbation mais c’est très dur. J’ai opté pour le silence et la discipline mais j’ai besoin de vos conseils.
                Merci

                • Cat-modératrice

                  Bonjour Dana,

                  Je comprends que ce soit très difficile pour vous, mais il n’est pas bon du tout d’avoir pour père spirituel quelqu’un dont on est amoureuse. Je vous conseille vivement de cesser de le voir, et d’en parler à un autre prêtre, ou bien à une autre personne ayant de l’expérience dans l’accompagnement spirituel (religieux(se), laïc(que)). Même si vous n’êtes pas sûre d’être vraiment amoureuse de lui, ce que vous éprouvez déjà n’est pas bon dans l’accompagnement spirituel.

                • Dana

                  Bonjour Cat,

                  Je vous remercie beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre.

                  Vous avez raison et j’avais pensé à ce scénario même si c’est dur.
                  Ça me fait du bien de lui parler de mon ex, de notre rupture qui m’a fait du mal, j’avais besoin de parler à un prêtre parce que le contexte était plutôt religieux.
                  A ce jour honnêtement je ne sais pas vers quel laïque
                  me tourner et ça sera un manque de respect je pense, d’arrêter le suivi avec celui-ci pour aller vers son confrère de la paroisse. Il ne comprendra pas mon attitude s’il venait à le remarquer parce qu’il en ignore la raison. À moins que je change de paroisse ce qui serait dommage😭 j’adore ma paroisse.
                  Après réflexion aujourd’hui, je me suis dis aussi que je pourrai lui dire ce que je ressens et lui expliquer que je veux mettre fin à l’accompagnement. Il comprendra et comme ça chacun de nous saura ce qu’il en est. C’est plus honnête non ? Qu’en pensez-vous ?

                • Cat-modératrice

                  Bonjour Dana,

                  C’est normal que vous ressentiez que cela vous fait du bien de parler de ce qui est difficile avec lui. On a toujours l’impression que cela fait du bien de se confier à une personne pour qui on a des sentiments, quand cette personne écoute avec bienveillance. Pourtant, quand c’est une personne avec qui l’amour n’est pas possible, ces confidences font finalement plus de mal que de bien, même si elles apportent du bien être.

                  Ce n’est jamais un manque de respect de changer de directeur spirituel, car la direction spirituelle a pour but d’aider la personne dirigée. Si la personne dirigée n’ose pas changer de directeur pour ne pas blesser son directeur, c’est un problème. La personne dirigée n’a aucun devoir envers son directeur. Dans votre cas ce serait encore moins un manque de respect puisque c’est pour une excellente raison que vous envisagez de changer. Normalement un prêtre ne devrait pas être perturbé par le fait que quelqu’un cesse de venir le voir en direction spirituelle.

                  Mais votre idée de tout lui dire est très bonne aussi. Ainsi il saura vraiment que cette direction spirituelle ne doit pas continuer.

                  Courage à vous !

  3. Roch

    Trouver une solution
    Plusieurs solutions ont été proposée. Je pense que tomber amoureux(se) d’une personne ce n’est pas si simple. Quand ça arrive, il faut réussir a comprendre pourquoi celle ci et pas une autre. En tant que catholique, on tombe amoureux pour fonder une famille. Le critère physique ou le charisme est le premier critère je pense. Mais il faut aller au fond des choses. Nous sommes 7 milliard. Un de perdu, 10 de retrouvé (de mauvais gout).

  4. Cat-modératrice

    Au sujet des passions

    Au sujet des passions amoureuses que l’on ne maîtrise pas, j’avais écrit un article : « Si je t’aime, prends garde à toi ! ».

    Avez-vous parlé de ce que vous vivez à un accompagnateur spirituel ?

    Si cela fait 4 ans que vous vivez cela, qu’est-ce qui vous empêche de cesser de voir ce prêtre pour vous libérer de cette situation ?

    • julie 21

      car il va trouver sa étrange
      car il va trouver sa étrange si je disparais d’un coup et puis sa va me rendre triste

      • Cat-modératrice

        Étant donné que cette passion

        Étant donné que cette passion amoureuse détruit votre vie depuis 4 ans, il me semble qu’en comparaison il n’est pas très grave qu’il trouve cela étrange.

        Bien sûr que vous serez triste de ne plus le voir, puisque vous êtes amoureuse. C’est toujours ainsi. Mais préférez-vous rester toute votre vie dans cette situation ?

        Depuis 4 ans, vous fermez les portes qui vous permettraient d’aller de l’avant. Comment pourriez-vous espérer rencontrer une personne avec qui construire quelque chose, si vous restez toujours en contact avec cet homme dont vous êtes passionnément amoureuse ?

        À moins que vous espériez quelque chose du côté de cette relation ? Est-ce que vous considérez que c’est un amour impossible, ou est-ce que vous espérez qu’il finisse par quitter le sacerdoce pour vous ?

  5. Cat-modératrice

    En parler en privé ?

    Si vous souhaitez en parler sans que ce soit publié sur ce site, n’hésitez pas à me contacter par le formulaire de contact http://www.annoncescatho.com/contact.

  6. Cat-modératrice

    Un prêtre ne peut pas confesser la personne avec qui il a péché

    J’écris ce commentaire suite à des échanges privés que j’ai eus avec une personne ayant eu une liaison avec un prêtre. Cette personne ne comprenait pas pourquoi son ex-amant refusait qu’elle se confesse à lui.

    Il faut savoir qu’un prêtre n’a pas le droit de confesser le péché d’une personne qui a eu une liaison ou un rapport sexuel avec lui. C’est même l’une des choses les plus fortement réprimées dans l’Église catholique : si un prêtre confesse celui ou celle avec qui il a péché sexuellement, ce prêtre est immédiatement et automatiquement excommunié, sans qu’il soit besoin que quelqu’un déclare l’excommunication.

    Je pense que cette interdiction a pour but d’aider le prêtre et la personne avec qui il a une histoire d’amour, à se séparer l’un de l’autre. Et cela doit être aussi en rapport avec le sens de la confession : c’est à Jésus que l’on confie ses péchés, à travers le prêtre. Si le prêtre en question est aussi l’amant, il est difficile de s’adresser à Jésus plutôt que de s’arrêter à son amant ou ex-amant.

    Donc, si une personne lit ce texte parce qu’elle a eu une relation amoureuse avec un prêtre, qu’elle sache qu’il faut qu’elle s’en confesse à un autre prêtre que lui.

  7. Yohana

    Je trouve ça grave qu’un
    Je trouve ça grave qu’un homme sensé prêcher la virginité et l’abstinence couche avec une femme!

    • Cat-modératrice

      Tous les êtres humains sont pécheurs
      Tous les êtres humains sont capables de commettre des péchés.
      Jésus nous invite à ne pas juger les autres. Si un prêtre est saisi d’une passion amoureuse, ce n’est pas forcément facile pour lui de résister, même si en effet c’est un acte grave.

      Nous ne savons pas ce que vivent les autres personnes, dans quelle détresse ils peuvent être au moment de tomber dans le péché. Ça peut aussi coïncider avec des tentations contre la foi. Nous ne pouvons pas savoir ce que nous ferions dans une telle situation.

      • Yohana

        Vous dites vrai Mme. Mais les
        Vous dites vrai Mme. Mais les prêtres n’ont pas le monopole de la souffrance!
        Je m’inquiéterai d’abord pour la femme parce que j’en suis une.
        De plus, je me dis que les prêtres ont leurs confrères pour les soutenir. Mais ces femmes, elles perdent tout en général: la tête, le mari, les enfants, les amis…

        Le Seigneur m’a donné la grâce de ne pas aller jusqu’à un rapport physique avec mon prêtre parce qu’Il m’a mise sur le chemin de la chasteté ou tout simplement parce qu’Il lui a plu de m’offrir ce cadeau.

        J’ai toujours été reconnaissante car un tel péché m’aurait tuée. Littéralement.

        Je savoure plus la chance que je n’en souffre au final. Mais ce n’est pas le cas de beaucoup d’autres femmes.

        Sur mon chemin de compréhension des évènements insaisissables de ma vie, j’ai rencontré une dame qui a passé trois années en psychiatrie après avoir tout perdu à cause de ce genre d’histoire interdite.

        Qui a prié pour elle? Qui l’a soutienu dans sa détresse? L’objet de ses malheurs ne s’est même pas inquiété pour elle une seule fois. Du moins, pas en apparence… Vous voyez combien c’est grave pour un prêtre d’aller aussi loin avec une laïque “innocente”?

        • Cat-modératrice

          Ne pas condamner des catégories de personnes

          On peut compatir à la souffrance d’une personne sans pour autant condamner l’autre personne.

          Pour ma part je connais aussi bien des prêtres que des femmes dont la vie a été entièrement détruite par ce genre d’événement.

          Pourquoi, s’il y a une liaison entre un prêtre et une femme laïque, la femme serait-elle forcément innocente ? Il y a de nombreuses femmes qui s’amusent à séduire des prêtres pour le plaisir de les faire chuter, de leur faire pertre leur vocation. Et sans aller aussi loin, si une femme et un prêtre tombent amoureux, pourquoi le prêtre serait-il obligatoirement le plus coupable ? Et pourquoi vouloir mesurer ?

          Donc, s’il vous plaît, cessons de parler par généralités en jugeant les gens par catégorie. Chaque situation est différente et chaque personne est différente.

          Si vous avez vécu un événement très douloureux, parlez de votre vécu sans généraliser et condamner en bloc.

          La vie des prêtres est beaucoup moins facile que ce que vous imaginez. La plupart d’entre eux sont dans une grande solitude.

          Vous parlez d’une personne qui a beaucoup souffert après une relation avec un prêtre. C’est une bonne chose que ce prêtre ne soit pas allé la réconforter, cela aurait fait beaucoup plus de dégâts.

          Il y a aussi beaucoup de prêtre qui quittent le sacerdoce et se marient avec la femme dont ils sont tombés amoureux. Cela prouve que pour eux c’était vraiment sérieux, et non un passe-temps avec une femme.

          Bien sûr il peut aussi y avoir des prêtres irresponsables, voire pire. Mais ce que je veux éviter, c’est les jugements et généralisations.

          Cela ne veut pas dire du tout que les prêtres aient le monopole de la souffrance. Mais je pense que dans la plupart des cas, les deux, l’homme et la femme, sont de pauvres pécheurs qui n’ont pas réussi à résister.

  8. bvd

    a chacun son “histoire”
    oui …et aimer un prêtre quand on n’est pas catho. c’est aussi très compliqué.
    moi j’ai réalisé cela soudainement, il y a deux ans et impossible de passer à autre chose.
    j’essaye, lis…puis explose
    non je veux pas le faire souffrir, n’ai jamais “joué” ou voulu l’importuner ;essaye comme je peux de “garder mes distances”
    je n’ai plus de joie, plus de gout à rien, ma vie est devenue sombre,triste; qu’une seule envie? le revoir
    continuer à voir un psy? pour quoi? parce que j’ai découvert ce que AIMER voulait dire mais que je ne le suis pas en retour? pauvre de moi mais je n’ai pas un “problème” ! j’AIME ; il est prêtre? c’est comme ça ! il faut aussi arrêter de juger ou de vouloir ranger les gens dans des cases

    • Cat-modératrice

      Est-ce parce qu’il est prêtre que c’est compliqué ?
      Est-ce vraiment une souffrance différente de si vous aimiez un homme déjà marié, ou si vous aimiez un homme libre sans être aimée en retour ?

      Est-ce que vous vous êtes sentie jugée par les propos tenus dans cette discussion ? Par les miens ?

    • quelchemin

      Merci “bvd” pour ton
      Merci “bvd” pour ton intelligence…

  9. bvd

    peut-être parce que je ne
    peut-être parce que je ne comprend pas sa réaction ; pour moi c’est très difficile de continuer
    j’ai perdu un ami en étant honnête avec lui
    le fait de “prier” plutôt que de dire clairement les choses..parler simplement ; c’est pourtant facile ?
    la fuite, le silence pour l’autre ce n’est juste pas simple
    pourquoi couper toute relation? je ne suis pas une sauvage?
    moi j’avais et j’ai besoin de cette relation, juste la présence me suffit ; juste pas grand chose sans demander plus ! ni attendre plus
    je suis aussi convaincue qu’on ne peut pas aimer 2 fois dans sa vie comme cela.

    • Cat-modératrice

      Par prudence

      Si vos sentiments pour lui sont si forts, il est compréhensible qu’il n’ait pas voulu continuer une amitié avec vous.

      Une amitié avec lui ne peut que vous empêcher d’avancer dans la vie, si vous le voyez régulièrement, votre attachement pour lui ne peut que vous empêcher de vous attacher à quelqu’un d’autre.

      Par ailleurs, si de son côté il est attaché à vous, le fait de couper toute relation avec vous est peut-être un moyen pour lui de se protéger lui-même, d’éviter de risquer de manquer de fidélité à sa vocation de prêtre.

      Il est imaginable qu’il ait apprécié votre amitié sans jamais penser à une autre forme de relation auparavant, et que le fait que vous lui déclariez vos sentiments ait provoqué un trouble en lui, qu’il ait senti qu’il pourrait aussi facilement tomber amoureux de vous, et qu’il n’ait pas vu d’autre solution que cette fuite.

      Beaucoup de raisons pourraient expliquer cette attitude.

  10. Gilda

    Celà fait un an
    Bonjour. Celà fait un an que j’éprouve des sentiments pour le prêtre de ma paroisse. Il n’était pas prévu dans ma vie… Il n’est pas si beau, mais j’aime ses mains et j’éprouve quelque chose de spécial, j’ai essayer de le contacter tout à l’heure, il m’a rappelé mais je suis très maladroite, je perds mes moyens… J’ai besoin de conseils bienveillants s’il vous plaît.

    • Cat-modératrice

      Bonjour Gilda,
      Bonjour Gilda,
      Bienvenue sur ce site !
      Vous vivez une situation bien compliquée…
      Que vouliez-vous dire à ce prêtre quand vous l’avez contacté tout à l’heure ?

      • Gilda

        Merci. J’essaie de trouver un
        Merci. J’essaie de trouver un soutien éloigné de mon diocèse. J’ai du mal à faire confiance…
        Je voulais le contacter parce qu’il m’avait appelé il y a quelques jours, pour prendre de mes nouvelles. Ça me faisait plaisir et en même temps non, car j’essaie à ma manière de l’éviter mais il me manque beaucoup malgré son comportement “spécial” j’ai l’impression qu’il est “insensible” souvent… Je ne me sens pas à la hauteur, je ne sais comment l’aborder… Vers la fin de l’appel je lui ai dit que j’aimerais me marier, avoir des enfants et il m’a donné le nom d’un site de rencontre pour chrétiens et ça m’a laissé sans voix. Je ne sais plus quoi faire ou dire

        • Cat-modératrice

          Bonjour Gilda,
          Bonjour Gilda,
          Qu’attendiez-vous quand vous lui avez dit que vous aimeriez vous marier et avoir des enfants ? Est-ce que vous auriez voulu qu’il comprenne que c’est lui que vous aimez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site sous WordPress & Thème par Anders Norén