Site pour mieux connaître Dieu et l'Église catholique

Peut-on m’expliquer Jean 21 v 18-19 svp ?

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Précédent

Que répondre à des personnes qui disent ne pas avoir besoin de l’existence de Dieu dans leur vie ?

Suivant

Qulle est la position de l’Eglise vis-à-vis de la psychologie et de la psychanalyse?

  1. Filippo

    Peu d’intérêt dans cette histoire de ceinture

    En vérité, en vérité, je te le dis, 
        quand tu étais jeune, 
        tu mettais toi-même ta ceinture, 
        et tu allais où tu voulais; 
        quand tu auras vieilli, 
        tu étendras les mains, 
        et un autre te ceindra 
        et te mènera où tu ne voudrais pas.”
    Il signifiait, en parlant  ainsi, le genre de mort par lequel Pierre 
    devait glorifier Dieu. Ayant dit cela, il lui dit: “Suis-moi.”
    Ces versets sont en effet un peu énigmatiques. Nous savons que saint Pierre est mort crucifié la tête en bas dans le cirque de la colline du Vatican, très proche de l’emplacement actuel de la basilique Saint-Pierre.
    Cette affaire de ceinture n’a pas été élucidée par les exégètes. On a d’innombrables détails sur les modes de mise à mort en usage à cette époque, aucun ne parle de l’usage d’une quelconque “ceinture”. Serait-ce un procédé pour soutenir le crucifié d’une manière ou d’une autre ?
    À la vérité, il faut le reconnaître, on ne voit pas trop l’intérêt de résoudre cette énigme factuelle.
    La beauté de ces versets est surtout dans la parole de Jésus qui appelle Pierre à rendre gloire à Dieu par le martyr, comme lui-même a rendu gloire à son Père par sa crucifixion.
  2. fratre-philippe

    peut-on m’expliquer..
    Il ne faut pas prendre ces versets au pied de la lettre!Lorsque l’on connait le caractére volontariste,bouillonnant et flamboyant de Pierre,il est facile de comprendre qu’avant sa mort par le martyre,il fallait que toute trace d’orgueil soit anéanti et purifié par l’humiliation de dépendre de la volonté des autres.

  3. giby

    La ceinture, c’est l’entrave
    La ceinture, c’est l’entrave du prisonnier … tout bêtement… on l’entrave pour le conduire là ou il ne veut pas, id est: son lieu de supplice…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Site sous WordPress & Thème par Anders Norén