Site pour mieux connaître Dieu et l'Église catholique

Mois de careme et mastubation ?

Bonjour

J’ai fait une tres grosse betise. Je me suis masturbée en plein jeûne,apres m’ être promis de ne plus jamais le refaire. Depuis deux mois je l avais arreté.

Dite moi s’il vous plait: mon jêune est t’il partis en fumé?

Le jeûne que j ai mit tous ces 5 semaines est il annulé?

Ma faute est elle pardonable?

Il y’a t il une prière pour me delivrer de ce péché.

J’ai honte, et je regrette tellement mon geste.

Je tiens á preciser que c’est la enième promesse que j’ai fait, á propos de ne plus me masturber, et la encore toujours après deux, trois mois je retombe dans le meme cycle.

La c’est grave, durant un jeûne.

Merci

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Précédent

Est-ce que j’ai commis un péché mortel ?

Suivant

communion

17 commentaires

  1. Cat-modératrice

    Le pardon de Dieu est sans limite

    Bonjour Rosi,

    Le plus important, ce sont ces paroles que Jésus nous a dites :

    « Je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. » (Jean, 12, 47 ; cf. Jean 3, 17)

    « Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin de médecin, mais les malades ; je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs, au repentir. » (Luc 5, 31-32)

    Saint Jean nous dit aussi :

    « Petits enfants, n’aimons ni de mots ni de langue, mais en actes et en vérité. À cela nous saurons que nous sommes de la vérité, et devant lui nous apaiserons notre coeur, si notre coeur venait à nous condamner, car Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît tout. » (1 Jean 3, 18-20)

    Et saint Pierre nous dit :

    « Avant tout, conservez entre vous une grande charité, car la charité couvre une multitude de péchés. » (1 Pierre 4, 8)

    Par ces paroles, Dieu nous enseigne que l’essentiel est d’aimer, de vouloir l’aimer et de vouloir aimer notre prochain. Si nous tombons dans des péchés, même graves, alors que nous avons vraiment le désir d’être fidèles à Dieu, alors rappelons-nous qu’Il est venu pour nous sauver, qu’il est venu pour les malades et non pas pour ceux qui sont parfaits.

    Jésus nous donne un autre enseignement très important :

    « ‘‘Un créancier avait deux débiteurs ; l’un devait 500 deniers, l’autre 50. Comme ils n’avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce à tous deux. Lequel des deux l’en aimera le plus ?’’ Simon répondit : ‘‘Celui-là, je pense, auquel il a fait grâce de plus.’’ Il lui dit : ‘‘Tu as bien jugé. […] Celui à qui on remet peu montre peu d’amour.’’ » (Luc 7, 41-43 et 47)

    Cela veut dire que chaque fois que nous tombons dans le péché, si nous le regrettons vraiment et que nous faisons la démarche de demander pardon, cela nous rapproche encore plus de Jésus, cela nous fait grandir dans l’amour. Si nous accueillons vraiment son pardon, et pour cela il est nécessaire à la fois de vraiment se repentir, et d’avoir confiance en son amour pour nous et dans le fait que son pardon est illimité.

    Si Jésus a dit à Pierre de pardonner à son prochain 70 fois 7 fois (ce qui veut dire toujours), combien plus Lui nous pardonnera-t-il autant de fois que nous nous tournons vers lui ?

    Par ailleurs, le sacrement de réconciliation (confession) peut nous apporter une grâce de force qui nous aide à ne plus retomber dans les mêmes péchés. Mais il faut parfois attendre des années avant que cette force nous soit donnée. Il faut demander la grâce sans se lasser. Parfois Dieu nous laisse tomber dans le péché sans intervenir, parce qu’il sait que, sinon, nous risquerions de tomber dans l’orgueil, de juger nos frères, ou bien de croire que nous n’avons plus besoin de lui.

    Pour quelles raisons désiriez-vous jeûner et vous abstenir de vous masturber pendant le carême ? C’est une belle chose, mais il peut y avoir toutes sortes de raisons différentes qui nous poussent à offrir des renoncements à Dieu, et la raison pour laquelle nous le faisons est plus importante que le jeûne lui-même.

    • Rosi

      Reponse «Le pardon de Dieu est sans limite »
      Bonjour chére modératrice.

      D’abord , je tiens à vous dire merci, de m ‘avoir repondu.
      C’est une reponse qui emmene à mediter la dessus, je vais donc m’y atteler.
      Merci pour ce que vous faite, Dieu vous bénisse et vous protège.
      Bonne fête a vous 🙂 .

      • Hélène

        Moi aussi
        Bonjour Rossi, je suis dans le même cas que toi et j’essaye aussi d’arrêter la masturbation. J’ai presque réussi mais il m’arrive encore de ressentir le truc le matin au réveil. Je dois me confesser très bientôt pour ce péché et j’ai très peur de ne pas arriver à l’avouer ou de ne pas trouver les bons mots. J’ai 14 ans et toi ?

        • Cat-modératrice

          Confession
          Bonjour Hélène, tu sais ce n’est pas la peine de chercher des mots compliqués pour te confesser. N’importe quel prêtre, à moins d’être un tout nouveau prêtre, a entendu des milliers de gens lui dire « Je me suis masturbé(e) ».

          Dans la confession, le plus simple est le mieux.

          Si on a du mal à dire certains de nos péchés en confession, on peut aussi les écrire sur un papier et lire le papier au prêtre. Pour certaines personnes c’est plus facile. Ensuite il ne faut pas oublier de détruire le papier !

          • Hélène

            Confession
            Merci Cath, mais pour moi cette phrase serait impossible à prononcer devant un prêtre. J’ai 14 ans et cela vous paraît simple à dire maintenant que vous êtes une adulte, mais vous, à quel âge avez-vous été capable de prononcer ces mots-là devant un prêtre ? C’est déjà très gênant mais encore plus avec une ado. A mon avis, un prêtre n’a pas confessé des milliers d’adolescentes qui avouent se masturber. Je pense que je dirai plutôt : j’ai péché contre la pureté (seule), en espérant qu’il ne me demandera pas combien de fois, comme je l’ai lu sur sur certains examens de conscience où il était marqué qu’il faudrait en plus préciser cela.

            PS : Je suis désolée pour Rosi d’avoir détourné son sujet et de ne pas lui avoir répondu, peut-on faire un nouveau sujet et y déplacer cette nouvelle conversation ? Vous êtes la seule personne qui permet à des adolescentes de parler de cela, en nous donnant de très bons conseils. Sur tous les autres forums que j’ai pur voir, on ne trouve que des messages anciens de 2005 à 2013 environ, rien d’actuel. Quand je tape sur google “fille catholique qui se masturbe” je ne trouve rien qui aide. Ou bien je pourrais aussi moi-même créer aussi un nouveau sujet avec ce titre là ?

            • Cat-modératrice

              Tu peux tout à fait créer un
              Tu peux tout à fait créer un nouveau sujet. Il y en a déjà plusieurs sur la masturbation, à toi de voir si tu te retrouves sur l’un d’eux ou si tu préfères en créer un nouveau.

              Les prêtres savent très bien qu’à notre époque une grande proportion des adolescents se masturbent. Il n’y a pas beaucoup d’ados de 14 ans qui se confessent de se masturber non pas parce qu’il n’y a pas beaucoup d’ados qui se masturbent, mais parce qu’il n’y a pas beaucoup d’ados qui se confessent. Le prêtre qui t’entendra te confesser sera très heureux de voir qu’une ado fait cette démarche.

              Si tu dis : “J’ai péché contre la pureté, seule”, cela pourrait aussi vouloir dire : j’ai eu des pensées impures ou j’ai regardé un film porno. Est-ce que tu pourrais dire : “J’ai péché contre la pureté avec mon corps, seule” ?

        • Rosi

          Reponse : moi aussi
          Bonjour Helene.
          Desolé pour le retard, les cours à L’université me prennent du temps.
          Tu fais bien de te confesser. Je ne pense pas que le prête te jugera, n ai pas peur ou honte.
          Pour eviter de te masturber à nouveau essaye de t’occuper, des ca te viens en tête. j ai remarqué le plus souvent que l’oisiveté nous pousse à faire ce genre de chose
          Beaucoup de courage, continue de prier pour ne plus le refaire et occupe toi ensuite ( lecture, apprends un instrument de musique seule, ecris tes pensees..)
          Prends soin de toi :).

          • Hélène

            Bonjour Rosi et merci
            Bonjour Rosi et merci beaucoup pour ta réponse ! c’est très sympa de m’écrire !! Est-ce que toi tu t’es déjà confessée pour impureté ? Ou bien tu penses que tu vas aussi bientôt te confesser ? Au fait, tu demandais aussi une prière dans ton premier message et j’en ai trouvée deux :

            — Résolution d’éviter le péché et de pratiquer la vertu —
            Adorable Jésus, divin modèle de la perfection à laquelle nous devons aspirer, je vais m’appliquer autant que je le pourrai à me rendre semblable à Vous : douce, humble, obéissante, chaste, zélée, patiente, charitable et résignée comme Vous ; et je ferai particulièrement tous mes efforts pour ne pas retomber dans les fautes que je commets si souvent et dont je souhaite sincèrement me corriger.

            — Demander à Dieu les grâces nécessaires. —
            Mon Dieu, Vous connaissez ma faiblesse. Je ne puis rien sans le secours de Votre grâce. Ne me la refusez pas, ô mon Dieu, proportionnez-la à mes besoins ; donnez-moi assez de forces pour éviter tout le mal que Vous défendez, pour pratiquez tout le bien que Vous attendez de moi, et pour souffrir patiemment toutes les peines qu’il Vous plaira de m’envoyer.

            Personnellement pour éviter de me masturber de nouveau, si je sens l’envie je pense vite au moment ou je vais devoir me confesser et cela diminue de beaucoup la tentation. Et si par malheur je commence à appuyer, même juste un peu, je m’arrête très vite, au bout d’à peine de quelques secondes !

            • Rozi

              Reponse : moi aussi
              Coucou Hélène.
              C’est un plaisir de te répondre.
              Merci pour la prière, c est gentil.
              Pour répondre à ta question, Oui je me suis déjà confessée pour impuretés, je m inquiétais au début comme toi, Mais j y suis allée le prête ne m à donné aucun vilain regard de jugement, il m a écouté avec attention et passivité. Alors ne t’inquiète pas, le prête te jugera pas du tout, ce n est pas cela son boulot, Bien au contraire comme Cat la modératrice te la dit précédemment, le prête sera heureux de voir une si jeune fille de nos jours se confesser de s être masturber. Soit forte et confiante . OK.
              :).

              • Hélène

                Merci Rosi
                Merci de m’avoir rassurée et Cath aussi, elle m’a rassurée qu’il y a d’autres péchés bien plus graves, donc demain j’irai assez confiante à la confession. Et même si je rechute après, je sais que je pourrai de nouveau me confesser, jusqu’à ce que je sois capable de ne plus du tout me masturber.

  2. Hélène

    merci
    Je ne sais pas comment vous remercier de tout ce que vous faites, franchement, ici c’est vraiment le seul endroit où l’on peut parler sans crainte de ça. Pour la précision “avec mon corps” : oui pourquoi pas, si vous pensez que c’est mieux. Et je vais aussi faire un autre post précis pour celles qui ne savent pas, pour aider les autres filles comme Rosi ou moi qui ont le même problème. Je pense que ce sera très utile car c’est un sujet vraiment tabou, surtout pour les filles, sur lequel on trouve vraiment n’importe quoi partout ailleurs ! même le site cyber-curé n’est vraiment pas terrible je trouve ! Peut-être parce que vous êtes une femme, et que vous pouvez mieux vous mettre à notre place. Encore merci à vous !!

  3. Rozi

    Reponse : moi aussi
    Bonjour Helene
    J’espère tu as pu te confesser, contente de t’avoir rassuré.
    Courage que Dieu t’aide afin de ne plus rechuter. Prie si ça te viens en tête.
    🙂

  4. Sophie D.

    Bonjour Rozi, bonjour Hélène,
    Bonjour Rozi, bonjour Hélène,
    Je ne sais pas si vous recevrez mon message car votre publication commence à remonter. Je souhaitais simplement vous demander si vous aviez réussi à vaincre ce défaut et avec quels moyens. J’ai moins même de grosses difficultés depuis 10 ans et en ce moment c’est un peu la cata.

  5. philippe

    Personellement ça me fait rire (ou pas…) cette dénonciaton de la masturbation comme péché…..
    Et combien croient que c’ en est un, non pas leur propre réflexion , mais parce qu on leur a dit que c’ en est un. Si qqn doit lutter pour ne pas céder, et malgré ça cède, qu il réfléchisse sur la nature de cette tentation , avant de dire que c est un péché qui déplait à Dieu…. Après tout homme doit trouve un équilibre de vie, chacun sa vie, mais ça c est autre chose.

    • Cat-modératrice

      Bonjour Philippe,
      Qu’est-ce qu’un péché pour vous ?

      • philippe

        Péché n’ a jamais été dans mon vocabulaire de croyant.
        je préfère le mot Mal. car dès qu’ on parle de péché, de suite nous en sommes responsables, et on y dénonce à la carte toutes sortes de “dérives” jusque dans la vie intime comme la masturbation. le Mal lui est une réalité, et vis à vis de son prochain. La guerre en Ukraine nous donne encore de beaux exemples. on peut faire parfois du mal modérémment parce qu on a pas pu maitriser ses nefs , ses émotions, ou même quand on est malade mental etc… Etre chrétien nous aide à ne pas céder, en ayant toujours à l esprit les commandements de Jésus, sans pouvoir etre parfait pour autant. Et parfois la responsabilté n est pas du tout évidente…
        Jésus a pourtant été clair; 1er commandement : “tu aimeras Dieu de tout ton coeur, de toute ton ame….”
        “le second lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi meme.”
        Tout le reste est subordonné à ces 2 commandements comme l’ a bien précisé Jésus après .

        • Cat-modératrice

          Pourtant, Jésus lui-même emploie énormément le mot « péché ».
          Le péché, le mal, selon Jésus, n’est pas uniquement une blessure directe au prochain, comme par exemple lorsque Jésus explique : « Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu ne commettras pas l’adultère. Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cœur, l’adultère avec elle. » (Matthieu 5, 27-28).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Site sous WordPress & Thème par Anders Norén