Aller directement à la navigation

Blog

Blog catholique de spiritualité et d'actualité

Publier un article pour le blog (réservé aux inscrits)

Portrait de Cat-modératrice

Rouge comme l’Esprit Saint

Temps de lecture estimé : 3 min

À la messe de Pentecôte, où nous fêtons le don de l’Esprit Saint, obtenu grâce à la mort et à la Résurrection de Jésus, la couleur liturgique n’est pas le blanc comme lorsque nous fêtons la Résurrection.

Pourquoi le prêtre est-il revêtu de rouge pour célébrer la venue de l’Esprit Saint ? La couleur liturgique rouge est associée aux fêtes des martyrs (ceux qui ont donné leur vie pour témoigner du Christ) et aux fêtes de l’Esprit Saint.

Le pape François célébrant la messe de Pentecôte
Portrait de Cat-modératrice

Dans les prisons philippines, à la découverte de l'espérance

Temps de lecture estimé : 6 min

Témoignage de Séverine Dubois, membre du mouvement Points-Cœur.

Manille, Philippines, le 6 mai 2013


Parfois, l’Évangile semble une histoire lointaine, sans trop de rapport avec notre vie. Et pourtant, en est-il vraiment qui cessent de désirer, au moins secrètement, de voir s’accomplir aujourd’hui les paroles de l’Écriture ?

Points-Cœur est une plongée quotidienne au cœur de la Bonne Nouvelle. Cette expérience, nous la faisons particulièrement à la prison de Maximum Security, de Muntinlupa, ou à la prison de Navotas, plus près de notre quartier. Et si je peux affirmer avec autant de certitude que dans ces lieux se vit l’Évangile, c’est que nos amis eux-mêmes le confirment : “Vous vivez auprès de nous, cette parole de Jésus : ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères…

L'équipe de foot de la prison de Muntinlupa
Portrait de Filippo-modérateur

France, fille aînée de l’Église

Temps de lecture estimé : 6 min

Le 1er juin 1980, dans son homélie du Bourget, le pape Jean‑Paul II a utilisé ce titre qui semblait oublié depuis bien longtemps : « La France : la Fille aînée de l’Église ! Aujourd’hui, dans la capitale de l’histoire de votre nation, je voudrais répéter ces paroles qui constituent votre titre de fierté : Fille aînée de l’Église. » Ce titre fut d’abord appliqué au roi de France, désigné comme fils aîné de l’Église, puis par extension à la France elle-même.

Portrait de Filippo-modérateur

«Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d'éloge flatteur.»

Temps de lecture estimé : 7 min

Cette citation de Beaumarchais dans « Le Mariage de Figaro » nous invite à réfléchir sur la liberté d’expression. J’écris cet article alors qu’une loi est en préparation en Russie. Cette loi réprimant la liberté d’expression en matière religieuse, j’expose d’abord la question de la critique de la religion, et ensuite celle de la liberté d’expression en général.

Portrait de Filippo-modérateur

Mon argent est-il l'affaire de Dieu ?

Temps de lecture estimé : 5 min

Notre Dieu est un Dieu qui s’intéresse à tous les aspects de notre vie. De façon bien humaine, nous avons tendance à classer les domaines de notre vie entre ceux qui regardent Dieu et les autres. La vie spirituelle est évidemment du ressort de Dieu. Mes rapports avec les autres le sont peut-être un peu moins, mais nous connaissons l’invitation pressante de l’Ancien Testament, reprise par Jésus : « Aime ton prochain comme toi-même ». En confession, nous allons volontiers évoquer nos péchés contre Dieu et contre le prochain.

Portrait de Cat-modératrice

« Heureux ceux qui croient sans avoir vu » : Éloge du fidéisme ?

Temps de lecture estimé : 6 min


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,19-30 :

C'était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »

Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.

 

Les deux femmes au Sépulcre, icône du XVIIe siècle
Portrait de Filippo-modérateur

La pitié dangereuse

Temps de lecture estimé : 5 min

« La pitié dangereuse (ou l'impatience du cœur) » est le titre du seul roman de Stefan Zweig, roman édité en 1939.

Stefan Zweig (1881-1942) est un auteur qui a toujours vécu dans la nostalgie de l’Empire austro-hongrois, démantelé en 1918. Son œuvre, vaste, est surtout composée de nouvelles, de biographies et de lettres.

Ce roman montre comment une pitié non éclairée par la raison peut mener, avec les meilleures intentions du monde, aux pires catastrophes. Il est d’autant plus intéressant qu’il concerne les rapports entre un homme et une femme, qui tissent une relation ambiguë.

Portrait de Cat-modératrice

La dimension communautaire du témoignage missionnaire, selon Jean-Paul II

Temps de lecture estimé : 3 min

Sur le chapitre V de l’encyclique Redemptoris Missio - Deuxième partie : § 48 à 51


L’annonce de l’amour de Jésus-Christ dans les endroits où Il n’est pas connu, la proposition du baptême, n’ont pas pour seuls buts d’augmenter le nombre de croyants et de baptisés et de permettre à telle ou telle personne de découvrir qu’elle est aimée de Dieu et sauvée par lui.

Le pape Benoît XVI lors de la Journée Mondiale de la Jeunesse à Madrid en 2011
Portrait de Cat-modératrice

« Les ténèbres ne l'ont pas saisi » !

Descente dans les limbes, Giotto, peint entre 1320 et 1325


Jésus, le Christ, est ressuscité d'entre les morts, Il nous transmet sa Vie !

Portrait de Cat-modératrice

Jeudi Saint, Vendredi Saint : existe-t-il une sainte tristesse ?

Temps de lecture estimé : 5 min
 

Et prenant avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à ressentir tristesse et angoisse. Alors il leur dit : « Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi. » Étant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : « Mon Père, s'il est possible, que  cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. » (Mt 26 37-39)


Le pape François, lors de son homélie du jour des Rameaux 2013, nous a exhortés à ne jamais être tristes :

Job, tableau du peintre Léon Bonnat, 1880

Pages

Souscrire à RSS - Blog


Dr. Radut Consulting