Aller directement à la navigation

Une nouvelle traduction officielle du Notre Père le 22 novembre : on ne dira plus « ne nous soumets pas à la tentation »

Portrait de Cat-modératrice
La bonne nouvelle: 

Nouvelle du site de Famille Chrétienne :

On ne dira plus « ne nous soumets pas à la tentation ». Le 22 novembre prochain paraîtra en langue française une nouvelle traduction de la Bible à l’usage de la liturgie avec, notamment, un changement de formulation des paroles du Notre Père. Un texte appelé à devenir une référence pour la prière de l’Église.

[...] Résultat de dix-sept années de travail mené par quelque soixante-dix traducteurs, le texte, qui est sur le point d’être publié, a fait l’objet de nombreuses navettes entre le groupe de travail, les conférences épiscopales francophones (France, Suisse, Luxembourg, Canada, Belgique, Afrique du Nord), et Rome.

[...] La phrase du Notre Père « Et ne nous soumets pas à la tentation » est ainsi remplacée par la formulation « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Commentaires

Je pense que cela est plus judicieux car le Christ lui-même a été soumis à la tentation, non dans le sens qu'il y a cédé, mais qu'il a eu à y faire face. Le disciple n'étant pas plus grand que le Maître nous devons tous faire face à la tentation. Cependant, nous avons besoin d'aide pour ne pas y entrer, nous laisser captiver par elle, pour ne pas y succomber, l'aide du Père, l'aide de celui qui n'y a pas cédé, le Christ, l'aide de leur commun Esprit ainsi que celle de la maman du Christ, Marie, l'Immaculée.

Portrait de Cat-modératrice

Oui, cette nouvelle traduction est plus conforme au texte d'origine, plus conforme aussi que l'ancienne traduction « ne nous laisse pas succomber à la tentation ».
Je crois que la traduction littérale serait : « Ne nous laisse pas nous laisser tenter ».

Ce qui veut dire qu'on ne pourra plus le chanter sur la mélodie de (je crois) Rimsky-Korsakov ? En tout cas, c'est ce que je comprends...

Portrait de Cat-modératrice

On doit pouvoir adapter avec les nouvelles paroles.

Et combien en a-t'il fallu pour imposer "ne nous soumet pas", alors qu'avant la réforme liturgique on disait "ne nous laissez pas succomber" ... toutes ces années et tant de monde pour revenir à la case départ !!

Portrait de Cat-modératrice

Il me semble que le « ne nous soumet pas » avait été choisi dans le but d'un rapprochement avec des protestants, pour avoir la même traduction.

Et cela me semble un motif grave ... je comprends mieux la position des disciples de Mgr Lefebvre (même si je ne soutiens pas leur position)

Portrait de Cat-modératrice

Je ne suis pas non plus d'accord, si c'était bien ce motif. Mais n'oublions pas que cela ne concerne que l'Église de France, tandis que Mgr Lefebvre a rompu avec toute l'Église catholique.

J,ai le sentiment que cette nouvelle formulation n'annule pas les précédentes mais qu'elle vient les compléter, voire même apporter un surcroît d'intelligence au texte biblique; signe que la Parole de Dieu est inépuisable. C'est comment je perçois cela, en tant que simple croyant.

Portrait de Cat-modératrice

Il ne faut pas oublier que les traductions liturgiques en français et autres langues vernaculaires ne datent que de 1965, après la fin du Concile Vatican II.

Traduire la Bible est toujours très délicat. Il est normal qu'il y ait des tâtonnements et que l'on n'arrive pas à la traduction définitive du premier coup.

Je pense que ce que cherchent les traducteurs, c'est de réussir à respecter au maximum le vrai sens de ce qu'a dit Jésus.

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting

Fatal error: Only variables can be passed by reference in /var/www/vhosts/annoncescatho.com/httpdocs/sites/all/modules/user_restrictions/user_restrictions.classes.inc on line 228