Aller directement à la navigation

Ajouter un commentaire

Reprenons tout depuis le début...

Rome, sous la pression des empereurs francs, a ajouté le filioque dans le credo de Nicée-Constantinople. A l'époque, les quatre autres églises (restées orthodoxes) ont condamné cet ajout comme hérétique car il modifiait la conception de la Trinité. De cette erreur, ont découlé d'autres erreurs (conception de Grâce créée, invention du purgatoire, culte du sacré-cœur, immaculée conception de la Mère de Dieu).

Toutes les églises orthodoxes sont d'accord pour considérer tout ceci comme hérétique. Et on ne compose pas avec les hérésies. On peut dialoguer avec les représentants de ces courants, on peut même dialoguer avec les autres religions, mais les principes fondamentaux de la foi doivent à tout prix être préservés. Ce qui implique, tout naturellement, une position ferme face aux prétentions du pape à gouverner toute l’Église ainsi qu' un refus pur et simple du filioquisme et de tous les dogmes catholiques qui ont suivi.

Les sept conciles œcuméniques sont ceux qui ont le plus autorité pour nous (nous nous appelons d'ailleurs pour cette raison, l’Église des Sept Conciles). Mais nous avons eu depuis de nombreux conciles locaux, avec une importance bien moindre cependant sur le plan dogmatique.

Comprenez bien que ce qu'il est convenu d'appeler "œcuménisme" est, pour nous, un dialogue avec des hérétiques. Il est hors de question de nous aligner sur vos positions.

Donc, pour répondre à votre question, TOUTES les églises sont d'accord pour ne pas faire de concession (dans le cadre de la lutte contre l'hérésie et pour la sauvegarde de la foi, car cela est une directive commune à tous les conciles).

Nous espérons voir les chrétiens d'Occident (catholiques et protestants) revenir à la vraie foi. Nous avons un devoir de témoignage.

Les divergences par rapport à l’œcuménisme portent sur l'existence même de ce mouvement. Certains (les Russes surtout) rechignent au dialogue avec les hérétiques, de peur de voir des idées catholiques contaminer l'Orthodoxie. D'autres considèrent qu'il faut ramener les égarés au sein du troupeau, et cela passe selon eux par le dialogue.

Est-ce suffisamment clair?

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille vivement de lire le livre de Mgr Photios et de l'Archimandrite Philarète: "Le nouveau catéchisme contre la foi des Pères. Une réponse orthodoxe", aux éditions l'Age d'Homme (1992).



Dr. Radut Consulting

Fatal error: Only variables can be passed by reference in /var/www/vhosts/annoncescatho.com/httpdocs/sites/all/modules/user_restrictions/user_restrictions.classes.inc on line 228