Aller directement à la navigation

Ajouter un commentaire

[coupé par la modération]

Pour ma part, j'ai eu l'occasion d'encadrer des enfants dans des groupes mixtes que ce soit dans des écoles ou aux scouts. De même, j'ai vu des messes avec des enfants de choeur filles et garçons. Dans un aucun endroit, ça posait problème. La force de la mixité, c'est justement qu'elle nous pousse à apprendre la différence de l'autre. Si on reste avec des gens similaires et que l'on ne sait pas se tourner vers les autres, on n'apprend rien.



Dr. Radut Consulting