Aller directement à la navigation

Ajouter un commentaire

Voici le texte de l'adresse de Benoit XVI aux servants de messe français, garçons et filles, réunis à Rome en Août 2012. Il est difficile de soupçonner Benoît XVI de céder à la "mode du pseudo-égalitarisme". Je crois que tout est dit dans ce texte. A tous les défenseurs de la "différence" et de la "complémentarité" par pitié laissez donc un peu parler votre coeur. Les filles sont tout autant non seulement dignes mais heureuses que les garçons de s'approcher au plus près du mystère eucharistique et de le servir. Les priver de ce service est tout simplement une injustice mal déguisée sous des arguments pseudo-juridiques.

"C’est avec affection que je vous salue chers servants d’autel venus de France pour leur pèlerinage national à Rome, ainsi que Mgr Breton, les autres Evêques présents et les accompagnateurs de ce groupe important. Chers jeunes, le service que vous accomplissez fidèlement vous permet d’être particulièrement proches du Christ-Jésus dans l’Eucharistie. Vous avez l’énorme privilège d’être près de l’autel, près du Seigneur. Ayez conscience de l’importance de ce service pour l’Église et pour vous-même. Que ce soit pour vous l’occasion de faire grandir une amitié, une relation personnelle avec Jésus. N’ayez pas peur de transmettre avec enthousiasme autour de vous la joie que vous recevez de sa présence ! Que votre vie tout entière resplendisse du bonheur de cette proximité avec le Seigneur Jésus ! Et si un jour vous entendez son appel à le suivre sur le chemin du sacerdoce ou de la vie religieuse, répondez-lui avec générosité ! À tous je souhaite un bon pèlerinage aux tombeaux des Apôtres Pierre et Paul !"



Dr. Radut Consulting