Aller directement à la navigation

Bonnes nouvelles

Publier une bonne nouvelle (réservé aux inscrits)

Présentation

Les médias déforment notre vision du monde en privilégiant toujours les nouvelles dramatiques et terrifiantes. Ce flux permanent de nouvelles négatives contribue à nous entraîner dans le désespoir que porte la société occidentale contemporaine.

Entraidons-nous à tenir dans l’espérance en fixant notre regard vers toutes les nouvelles de joie et d’espérance, qui passent généralement inaperçues dans la masse des nouvelles de désespoir.

Portrait de Cat-modératrice

Le père Jean-Philippe Chauveau, un frère de St Jean dans le bois de Boulogne

« C'est parce qu'on m'a fermé, enfant, les portes de la vie, que j'ai une telle envie d'ouvrir celles du cœur d'autrui pour y faire pénétrer la tendresse de Dieu, explique-t-il.

Portrait de Cat-modératrice

Quatre Françaises à Kaboul

Elles sont quatre femmes françaises, entre 25 et 32 ans. Clarie, Valentine, Amandine et Nama, que de brillantes études destinaient à d’autres carrières, ont été véritablement empoignées par Kaboul, son chaos, sa violence. Elles ont choisi la ville afghane. Un choc. Le port du voile incontournable, les alertes constantes relayées par SMS, les regards insistants – presque écorcheurs – des passants sur leur corps et un quotidien harassant fait de dangers ont peu à peu été contrebalancés par la beauté des paysages et la force de nouvelles amitiés.

Portrait de Cat-modératrice

La joie d'être parents d'un enfant trisomique

Les médecins parlent de « retard moteur », « retard de développement ». Ils ne vous disent pas que vous aurez la même joie qu’un autre parent quand votre enfant vous regardera dans les yeux et vous décochera un sourire lumineux, quand il va tendre ses bras vers vous, quand il va dire ses premiers mots, faire ses premiers pas.

Les médecins disent aussi « déficience intellectuelle », sans spécifier que la déficience intellectuelle ne touche pas du tout la capacité d’aimer et d’être aimé, de nouer des amitiés et des relations durables et saines, d’apprécier les beautés de la vie et d’alimenter une passion.

Portrait de Cat-modératrice

Birmanie : Aung San Suu Kyi nommée médiatrice

La dispersion, le 29 novembre, d’un mouvement de contestation d’une mine de cuivre, dans le nord-ouest de la Birmanie, a été trop brutale. L’émoi suscité par les images de moines bouddhistes souffrant de graves brûlures était trop fort.

Portrait de Cat-modératrice

Un policier Newyorkais devient un héros en offrant des chaussures à un SDF

Les messages de félicitations se comptent désormais par milliers sur la page Facebook de la police de New York.

Portrait de Cat-modératrice

La foi de Don Ernesto, soixante-seize ans, paralytique depuis douze ans

Il a toujours des tas d’histoires à nous raconter. Des histoires extraordinaires qu’il aurait vécues sur les routes du Brésil, dans son voisinage et partout où il a habité. Et Antonio est souvent là pour dire : « T’as pas honte de raconter de tels bobards à une heure pareille ?

Portrait de Cat-modératrice

L'extraordinaire métier de clown à l'hôpital

À la Maison des métallos, Hors-piste raconte les aventures rocambolesques et malicieuses de cinq clowns à l’hôpital.

Avec ce spectacle, l’association « Le rire médecin » fait partager au grand public deux décennies de créativité au service des enfants malades.

Pour l’association « Le rire médecin », qui a fêté ses 20 ans en 2012, cette pièce chorale est une forme de bilan. « Le temps était venu de partager notre expérience de manière théâtrale, pour ne passer laisser cette histoire se perdre »,  confie Patrick Dordoigne, membre du Rire médecin depuis 2001. Si le propos sonne aussi juste, c’est parce qu’il a été nourri d’intenses échanges entre les cinq comédiens, tous clowns à l’hôpital depuis plus de dix ans, lors d’un atelier d’écriture.

Portrait de Cat-modératrice

Une vraie solidarité oecuménique

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou a adressé une lettre au cardinal André Vingt-Trois, dans laquelle il exprime le soutien et la volonté du Patriarcat de Moscou de travailler ensembler au n

Portrait de Cat-modératrice

Sclérose latérale amyotrophique (SLA) : un nouvel espoir grâce aux cellules souches adultes

Les cellules souches adultes : un espoir pour les patients atteints de SLA De récents essais cliniques menés par BrainStorm, une société israélienne qui développe NurOwn, un traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), également appelée maladie de Charcot, ont démontré que

Pages

Souscrire à RSS - Bonnes nouvelles


Dr. Radut Consulting