Aller directement à la navigation

Bonnes nouvelles

Publier une bonne nouvelle (réservé aux inscrits)

Présentation

Les médias déforment notre vision du monde en privilégiant toujours les nouvelles dramatiques et terrifiantes. Ce flux permanent de nouvelles négatives contribue à nous entraîner dans le désespoir que porte la société occidentale contemporaine.

Entraidons-nous à tenir dans l’espérance en fixant notre regard vers toutes les nouvelles de joie et d’espérance, qui passent généralement inaperçues dans la masse des nouvelles de désespoir.

Portrait de Cat-modératrice

Shimon Peres et Mahmoud Abbas prieront pour la paix le 8 juin au Vatican

Nouvelle du site Radio Vatican :

C'est désormais officiel : la rencontre de prière pour la paix entre le président israélien Shimon Peres, son homologue palestinien Mahmoud Abbas, et le Pape François aura lieu le dimanche 8 juin dans l'après-midi, le jour de la Pentecôte. Le Pape avait lancé cette invitation au 2e jour de son pèlerinage en Terre Sainte, le dimanche 25 mai, lors de la prière du Regina Cœli récitée place de la Mangeoire à Bethléem. Elle avait ensuite été acceptée par les deux présidents.

Portrait de Filippo-modérateur

Des reliques de saint Jean-Paul II offertes au Sacré-Cœur de Montmartre

Nouvelle de Zenit.org (pas de lien) :

Saint Jean-Paul II à Montmartre en 1980Des reliques de saint Jean-Paul II arrivent à Paris, à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, dimanche prochain, 1er juin :  le recteur de la  basilique, le P. Jean Laverton, qui a rencontré Jean-Paul II, a bien voulu en dire davantage aux lecteurs de Zenit.

Zenit - Père Laverton, vous êtes, à Paris, recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, et vous vous apprêtez à accueillir les reliques de saint Jean-Paul II: quelle signification a ce signe de la présence de Jean-Paul II à Montmartre, pour le sanctuaire et pour Paris ?

Père Laverton - L’accueil des reliques s’inscrit dans la célébration de l’anniversaire de la venue de saint Jean-Paul II à la Basilique le 1er juin 1980, lors de son premier voyage apostolique en France. Ce pèlerinage à Montmartre avait été ajouté à la demande de Jean-Paul II lui-même au programme de son voyage. [...]

Portrait de Cat-modératrice

Le Pape François et le patriarche Bartholomée réaffirment l’engagement sur le chemin vers le rétablissement de la pleine unité de l’Église.

Nouvelle du site News.va

Dans l’après-midi du dimanche 25 mai, au siège de la délégation apostolique de Jérusalem, le Pape François et le patriarche Bartholomée ont signé une déclaration commune dans laquelle ils réaffirment l’engagement sur le chemin vers le rétablissement de la pleine unité de l’Église. “Comme nos vénérables prédécesseurs, le Pape Paul VI et le patriarche œcuménique Athénagoras, qui se sont rencontrés ici à Jérusalem, il y a cinquante ans – est-il écrit dans la déclaration – , nous aussi, le Pape François et le patriarche œcuménique Bartholomée, nous étions déterminés à nous rencontrer en Terre Sainte ”. “Notre rencontre fraternelle, aujourd’hui, est une nouvelle et nécessaire étape sur la route de l’unité à laquelle seul l’Esprit Saint peut nous conduire, celle de la communion dans une légitime diversité”.

Portrait de Cat-modératrice

Visite historique du cardinal de Séoul en territoire nord-coréen

Nouvelle du site Églises d'Asie :

Mercredi 21 mai, le cardinal Andrew Yeom Soo-jung, archevêque de Séoul, a appelé les deux Corées à dépasser leurs différends par le dialogue et la coopération. Il a lancé cet appel en revenant d’une visite historique en territoire nord-coréen.

Archevêque de Séoul, le cardinal Yeom est aussi l’administrateur apostolique de Pyongyang, capitale de la Corée du Nord. En dépit du caractère plus théorique que concret de cette deuxième responsabilité, le cardinal n’avait jamais eu l’occasion de se rendre ès qualité en Corée du Nord. Sa visite au sein du complexe industriel de Kaesong (Gaeseong), à quelques kilomètres de la DMZ qui sépare les deux pays, présente donc un caractère historique.

Portrait de Cat-modératrice

Affaire Lambert : le rappel à l'ordre de l'Académie de Médecine

Nouvelle du site du Figaro :

Désignée par le Conseil d'État pour l'éclairer sur le cas de Vincent Lambert, l'Académie de médecine a remis un rapport ferme et sans langue de bois, rappelant des principes fondamentaux en faveur des patients en état végétatif chronique ou en état de conscience minimal.

[...] Ferme et direct, il rappelle des fondamentaux qui tranchent avec les interprétations passionnelles sur la « fin de vie » de ces patients non mourants mais lourdement handicapés.

Un médecin a « mission de soigner »

Portrait de Filippo-modérateur

Confirmation : le pape François approuve la béatification de Paul VI

Le site de nouvelles du Vatican News.va confirme la bonne nouvelle : le pape François a approuvé la béatification du pape Paul VI le 19 octobre 2014.

C'est une nouvelle qui ne peut que réchauffer nos cœurs déjà brûlants après les canonisations du prédécesseur et du successeur (presque1) directs de Paul VI, ce très grand pape qui a terminé le Concile, a commencé sa mise en œuvre dans l'Église, et a du supporter les terribles années 70, qui ont fait tant de ravages dans et hors de l'Église.

Portrait de Cat-modératrice

États-Unis : prier en politique reste un droit

Nouvelle du site du Figaro :

La Cour suprême autorise les prières au conseil municipal tant qu'elles ne font pas de prosélytisme.

[...] La « république unie et indivisible » qu'évoque le serment d'allégeance à l'Amérique, place cette dernière «sous (la protection de) Dieu».

Perdure même à Washington l'étonnante tradition d'un « breakfast de prière » annuel, qui réunit les parlementaires et le chef de l'État. Aux États-Unis, où la séparation de l'Église et de l'État, visait à protéger la liberté religieuse de l'emprise excessive du pouvoir - à l'inverse de la France, où on souhaitait protéger l'État d'une Église jugée envahissante - Dieu fait bon ménage avec la politique.

Portrait de Cat-modératrice

Le pape Paul VI béatifié en octobre 2014

Nouvelle du blog du Suisse Romain :

Paul VI sera proclamé bienheureux cette année, probablement le 19 octobre prochain, à la fin du Synode des évêques, révèle le dernier numéro du magazine hebdomadaire italien Credere des Editions Saint-Paul.  Son directeur, don Antonio Rizzolo, rapporte que, le 5 mai prochain, les cardinaux et évêques membres de la Congrégation pour les causes des saints, se réuniront pour confirmer le miracle attribué à son intercession.

Aussitôt après, le cardinal Angelo Amato, préfet de la congrégation,  se rendra chez le pape François pour lui demander son accord et promulguer le décret permettant sa béatification. Après la canonisation des deux papes Jean XXIII et Jean Paul II, ce serait donc au tour de Giovanni Battista Montini - qui a dirigé l'Église catholique de 1963, après la mort de Jean XXIII, jusqu'en 1978, et dû gérer de nombreux dossiers délicats sur le renouveau de l'Église après Vatican II -  d’être élevé à la gloire des autels.

Portrait de Cat-modératrice

Au Sri Lanka, Cingalais et Tamouls chrétiens coexistent en paix

Nouvelle du site News.va :

Les extrémismes religieux ne favorisent pas le dialogue, ils alimentent au contraire les tensions, les actes intimidateurs et les violences qui finissent par miner la paix. Au contraire, l’unité dans la foi favorise la coexistence pacifique. Le Pape François est heureux de pouvoir montrer l’Église qui est au Sri Lanka comme « l’image vivante » de cette unité, « car — a-t-il souligné en recevant le samedi 3 mai les prélats de ce pays asiatique « en visite ad limina » — elle a la bénédiction de pouvoir compter dans ses rangs aussi bien des Cingalais que des Tamouls ».

Portrait de Cat-modératrice

Les salariés pourront bientôt faire don de leurs RTT à leurs collègues ayant un enfant malade

Nouvelle du site de TF1 :

Dès mercredi, le Sénat se penche sur une proposition de loi visant à céder ses RTT à des collègues en cas de maladie ou d'hospitalisation longue de leur enfant. Une pratique qui existait déjà dans le privé, mais pas dans le public.

Ses collègues n'avaient pu lui céder leurs RTT pour qu'il puisse rester au chevet de sa fille malade. Le cas de ce policier nancéien - qui avait finalement obtenu des congés exceptionnels de son administration - ne sera bientôt qu'un lointain souvenir. Dès ce mercredi, le Sénat débat sur une proposition de loi visant à permettre à des salariés de donner des heures de repos à un collègue dont l'enfant serait malade ou hospitalisé. Cette proposition a déjà été adoptée par l'Assemblée nationale fin janvier 2012 et validée par la commission des Affaires sociales du Sénat.

Pages

Souscrire à RSS - Bonnes nouvelles


Dr. Radut Consulting