Aller directement à la navigation

Bonnes nouvelles

Publier une bonne nouvelle (réservé aux inscrits)

Présentation

Les médias déforment notre vision du monde en privilégiant toujours les nouvelles dramatiques et terrifiantes. Ce flux permanent de nouvelles négatives contribue à nous entraîner dans le désespoir que porte la société occidentale contemporaine.

Entraidons-nous à tenir dans l’espérance en fixant notre regard vers toutes les nouvelles de joie et d’espérance, qui passent généralement inaperçues dans la masse des nouvelles de désespoir.

Portrait de Cat-modératrice

Une appli pour lutter contre l’isolement des sourds

Nouvelle du site du Figaro :

Conçue par un ingénieur français, Ava permet aux sourds et malentendants de lire ce que disent les différents participants d’une conversation. [...]

Thibault Duchemin a donc créé l’application Ava, qui retranscrit à l’écrit les paroles captées par le micro du smartphone. L’application est «intelligente»: plus le système entend la voix d’une personne, mieux il sait la reconnaître. «C’est important dans un contexte où plusieurs personnes parlent en même temps», souligne l’ingénieur, qui s’est spécialisé dans l’intelligence artificielle à l’université de Berkeley. Le principe est assez similaire à une conversation de groupe sur Whatsapp (pour les initiés): tous les participants à la conversation téléchargent l’application sur leur smartphone et s’identifient individuellement. Ils lancent ensuite l’application en plaçant le micro de leur téléphone à moins d’un mètre de leur bouche. Sur l’écran apparaît la transcription des paroles de chacun, avec des couleurs différentes pour identifier facilement qui a dit quoi. Si elle ne parle pas, la personne sourde peut intervenir en tapant ses réponses (via un clavier en Bluetooth, par exemple). Le message est restitué à l’oral par l’application.

Portrait de Cat-modératrice

Importante découverte sur les causes d’anomalies chromosomiques de bébés conçus par des femmes de plus de 40 ans

Nouvelle du site Gènéthique :

Des travaux publiés dans la revue Nature Communications visent à expliquer « pourquoi les femmes âgées ont une incidence plus élevée de fausses couches et leurs bébés un risque accru d’anomalies chromosomiques ». [...]

Les recherches menées au Monash Biomedicine Discovery Institute et à l’University College London ont mis en évidence le rôle clé d’une protéine, la sécurine, « essentielle pour la méiose[1] des ovocytes ». Or au-delà d’un certain âge, cette protéine est produite en quantité insuffisante pour assurer le déroulement normale de la méiose. Ainsi chez des femmes plus âgées, « les chromosomes des ovocytes se détériorent en raison de l’insuffisance de sécurine et donc de contrôle de processus ».

Portrait de Cat-modératrice

Leucémie aiguë : deux bébés guéris par un nouveau traitement

Nouvelle du Figaro :

Une injection de cellules immunitaires génétiquement modifiées a permis à deux fillettes de vaincre leur cancer. [...]

Les deux petites filles, âgées de 11 et 16 mois, ont été traitées pour un type particulier de cancer du sang : la leucémie aiguë lymphoblastique. [...]

Dans le cas des deux enfants, l’échec des traitements classiques a conduit les médecins à se tourner vers une thérapie innovante. [...]

Portrait de Cat-modératrice

Efficacité d'un nouveau vaccin contre Ebola

Nouvelle du site du Figaro :

Un vaccin d'origine canadienne contre Ebola, qui a fait plus de 11.000 morts en Afrique de l'Ouest, pourrait avoir "jusqu'à 100%" d'efficacité, a déclaré ce vendredi l'OMS.

Il n'y a eu aucun cas d'Ebola parmi les près de 6000 personnes qui ont reçu l'an dernier ce vaccin en Guinée, contre 23 cas chez les non vaccinées. Ce qui suggère "fortement que le vaccin est très efficace et pourrait avoir une efficacité jusqu'à 100%", a déclaré à l'AFP le Dr Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale à l'Organisation Mondiale de la Santé.

Portrait de Filippo-modérateur

Solidarité : avant Noël, les «cafés suspendus» et «pains en attente» se multiplient

Nouvelle du site du Figaro :

Noël est un moment propice aux actes solidaires. En France, plusieurs commerçants ont importé ce concept d'Italie et proposent à leurs clients d'offrir un café ou une baguette à un inconnu dans le besoin.

A l'approche de Noël, les gestes de solidarités sont plus nombreux et le principe des cafés «suspendus» fait florès. À Montreuil par exemple, la boulangerie biologique «La conquête du pain» propose davantage de «baguettes suspendues».

Le principe est assez simple. La boutique autogérée permet à ses clients de commander plusieurs baguettes et d'en mettre une ou plusieurs «en attente». Le boulanger dépose alors le précieux met dans un panier dédié, en attendant qu'une personne dans le besoin vienne la prendre. L'artisan précise que chaque jour, il récolte ainsi une dizaine de baguettes.

Et le principe a essaimé à Montreuil. Depuis peu, il est aussi possible de trouver des «fromages suspendus». Éric Legros qui a récemment ouvert un camion alimentaire spécialisé dans le fromage a décliné ce principe. Dans ce food truck un peu particulier car il n'est pas mobile et basé sur la place de la Fraternité - un nom prédestiné! - le fromager propose aux habitants de Montreuil tous ses produits en version «suspendue». Ses clients peuvent donc acheter du fromage, et le laisser sur un présentoir dédié aux plus démunis. Les personnes dans le besoin peuvent ensuite se procurer un camembert ou une fourme d'Ambert solidaires ! «Je voulais permettre aux plus démunis de se nourrir sans être obligés de faire la manche, en gardant leur dignité», explique le fromager. Il affirme que cela permet de créer des actes solidaires de proximité.

En Écosse, un réseau caritatif a également décliné ce principe pour tout un repas. Un client pourra donc payer en avance une boisson chaude ou un plat qui sera ensuite servi à une personne sans domicile fixe.

Portrait de Cat-modératrice

Marseille : la fillette dans le coma que les médecins voulaient débrancher se réveille

Nouvelle du site Gènéthique :

À Marseille, la petite fille d’un an, plongée dans un coma artificiel et sous assistance respiratoire à la suite d’un virus foudroyant, se serait réveillée, selon son père. Ce dernier s’était opposé à l’arrêt des traitements voulu par les médecins. Le 16 novembre, la justice avait ordonné la poursuite des soins, en attendant qu'un collège de trois médecins examine la fillette.

Mohamed Bouchenafa, le père de l’enfant, a posté une vidéo sur sa page Facebook, où il écrit : « Ma fille chérie commence enfin à se réveiller... Je suis tellement heureux d'avoir remué ciel et terre pour revoir ce petit sourire qui me manquait tant ». Les images montrent la petite fille les yeux ouverts, qui semble réagir à la voix de son père et suivre du regard l'objectif de la caméra. De son côté, l'hôpital n'a pas souhaité communiquer sur l'état de santé de la jeune patiente.

Portrait de Cat-modératrice

Elle donne vie à un petit garçon après une greffe d'ovaires

Nouvelle du site Gènéthique :

Pour la première fois au CHU de Toulouse, un petit garçon est né d’une greffe d’ovaire. En 2009, alors qu’elle est atteinte d’un cancer du cou, une jeune femme consent à la proposition qui lui est faite de conserver du tissu ovarien, en vitrifiant une partie d’un ovaire, afin de préserver ses chances de maternité.

Cinq ans plus tard, alors qu’elle est guérie, le tissu ovarien est greffé à la jeune femme. Une technique encore rare, et qui « n’est pas validée dans ses modalités précises, notamment en ce qui concerne le lieu de l’autogreffe » précise l’Agence de la Biomédecine. « Le tissu ovarien peut être replacé à l’intérieur de l’abdomen, sur le tissu ovarien restant ou même sous la peau, au niveau de l’avant-bras ou de l’abdomen ».

Portrait de Filippo-modérateur

Nord de l'Irak : première messe à Qaraqosh, après 27 mois d'occupation

Nouvelle du site Arte.tv :

L'évêque syriaque catholique de Mossoul de retour à QaraqoshIls ne sont que quelques dizaines dans la cathédrale aux colonnes encore noires de suie, mais pour la première fois après deux ans d'occupation jihadiste, ils ont célébré la messe à Qaraqosh, qui fut la plus grande ville chrétienne d'Irak. "Après deux ans et trois mois d'exil, je reviens enfin célébrer l'Eucharistie dans la cathédrale de l'Immaculée Conception que l'Etat islamique a voulu détruire. Mais dans mon cœur, elle a toujours été là", assure avec calme Monseigneur Petros Mouché, archevêque syriaque catholique de Mossoul et de Qaraqosh, entouré de quatre prêtres.

Portrait de Cat-modératrice

Une opération in utero sauve la vie d'une mère et de son enfant

Nouvelle du site Gènéthique :

Au Texas, une opération in utero a sauvé la vie d’un enfant : lors d’une échographie à 16 semaines de grossesse, une importante tumeur est repérée sur la colonne vertébrale du fœtus. Refusant de mettre un terme à sa grossesse, Margaret Boemer choisit de tenter l’opération. « C’est devenu un combat. Le sang était aspiré par cette tumeur, empêchant le bon développement du fœtus. Dans les pires cas, on risque la mort du bébé, dont le cœur n’arrive plus à suivre », explique les médecins. L’opération a eu lieu à 23 semaines de grossesse, alors que la tumeur était « aussi grosse que le bébé ». Après avoir retiré une grande partie de la tumeur, les chirurgiens ont refermé l’utérus ; alitée jusqu’à la fin de sa grossesse, Margaret Boemer a donné naissance à une petite fille en juin dernier, au terme de 36 semaines de gestation. Une nouvelle opération huit jours plus tard a permis de retirer ce qu’il restait de la tumeur. Sans nier la difficulté, Margaret Boemer explique que « cette épreuve en valait la peine ». 

Portrait de Cat-modératrice

Pakistan : le Parlement vote une loi sanctionnant les ''crimes d’honneur''

Nouvelle du site Églises d'Asie :

[...] Les « crimes d’honneur », également appelés karo kari en ourdou, puisent leur légitimité dans différentes pratiques traditionnelles et culturelles. Ce sont des punitions infligées à certaines personnes pour leur manquement à l’honneur d’un groupe ou d’une communauté. La plupart du temps, elles prennent la forme d’une sanction faite à une femme ou une jeune fille, suite à une action ou un comportement que sa famille ou sa communauté a jugé déviant et salissant pour l’honneur du groupe. Ces crimes peuvent recouvrir différentes réalités, allant d’une violence psychologique à des formes appuyées de violence physique, comme des violences à l’acide ou le meurtre par lapidation. Les motifs sont divers : refus d’un mariage arrangé, refus de faveurs sexuelles, tentative de divorce dans un contexte de violences conjugales ou d’adultère, grossesse en dehors du mariage, ou encore le fait d’être victime d’un viol ou d’un abus sexuel incestueux.

Pages

Souscrire à RSS - Bonnes nouvelles


Dr. Radut Consulting