Aller directement à la navigation

Blog

Blog catholique de spiritualité et d'actualité

Publier un article pour le blog (réservé aux inscrits)

Portrait de Filippo-modérateur

«Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d'éloge flatteur.»

Temps de lecture estimé : 7 min

Cette citation de Beaumarchais dans « Le Mariage de Figaro » nous invite à réfléchir sur la liberté d’expression. J’écris cet article alors qu’une loi est en préparation en Russie. Cette loi réprimant la liberté d’expression en matière religieuse, j’expose d’abord la question de la critique de la religion, et ensuite celle de la liberté d’expression en général.

Portrait de Filippo-modérateur

Mon argent est-il l'affaire de Dieu ?

Temps de lecture estimé : 5 min

Notre Dieu est un Dieu qui s’intéresse à tous les aspects de notre vie. De façon bien humaine, nous avons tendance à classer les domaines de notre vie entre ceux qui regardent Dieu et les autres. La vie spirituelle est évidemment du ressort de Dieu. Mes rapports avec les autres le sont peut-être un peu moins, mais nous connaissons l’invitation pressante de l’Ancien Testament, reprise par Jésus : « Aime ton prochain comme toi-même ». En confession, nous allons volontiers évoquer nos péchés contre Dieu et contre le prochain.

Portrait de Cat-modératrice

« Heureux ceux qui croient sans avoir vu » : Éloge du fidéisme ?

Temps de lecture estimé : 6 min


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,19-30 :

C'était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »

Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.

 

Les deux femmes au Sépulcre, icône du XVIIe siècle
Portrait de Filippo-modérateur

La pitié dangereuse

Temps de lecture estimé : 5 min

« La pitié dangereuse (ou l'impatience du cœur) » est le titre du seul roman de Stefan Zweig, roman édité en 1939.

Stefan Zweig (1881-1942) est un auteur qui a toujours vécu dans la nostalgie de l’Empire austro-hongrois, démantelé en 1918. Son œuvre, vaste, est surtout composée de nouvelles, de biographies et de lettres.

Ce roman montre comment une pitié non éclairée par la raison peut mener, avec les meilleures intentions du monde, aux pires catastrophes. Il est d’autant plus intéressant qu’il concerne les rapports entre un homme et une femme, qui tissent une relation ambiguë.

Portrait de Cat-modératrice

La dimension communautaire du témoignage missionnaire, selon Jean-Paul II

Temps de lecture estimé : 3 min

Sur le chapitre V de l’encyclique Redemptoris Missio - Deuxième partie : § 48 à 51


L’annonce de l’amour de Jésus-Christ dans les endroits où Il n’est pas connu, la proposition du baptême, n’ont pas pour seuls buts d’augmenter le nombre de croyants et de baptisés et de permettre à telle ou telle personne de découvrir qu’elle est aimée de Dieu et sauvée par lui.

Le pape Benoît XVI lors de la Journée Mondiale de la Jeunesse à Madrid en 2011
Portrait de Cat-modératrice

« Les ténèbres ne l'ont pas saisi » !

Descente dans les limbes, Giotto, peint entre 1320 et 1325


Jésus, le Christ, est ressuscité d'entre les morts, Il nous transmet sa Vie !

Portrait de Cat-modératrice

Jeudi Saint, Vendredi Saint : existe-t-il une sainte tristesse ?

Temps de lecture estimé : 5 min
 

Et prenant avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à ressentir tristesse et angoisse. Alors il leur dit : « Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi. » Étant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : « Mon Père, s'il est possible, que  cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. » (Mt 26 37-39)


Le pape François, lors de son homélie du jour des Rameaux 2013, nous a exhortés à ne jamais être tristes :

Job, tableau du peintre Léon Bonnat, 1880
Portrait de Cat-modératrice

L’homme et la femme dans l’Église catholique : rivaux, dominants-dominés ou témoins de l’unité ?

Temps de lecture estimé : 12 min


Le 18 mars dernier, une personne anonyme a posté une « Révolte » sur notre site : « Pourquoi est-ce que certains curés refusent de prendre des filles comme enfant de chœur ? – Je ne comprends pas. »

J’ai essayé d’exprimer mon point de vue, que je crois être conforme aux textes officiels de l’Église catholique, et je ne m’attendais pas à une telle charge émotionnelle dans les commentaires qui ont suivi, ni à des jugements aussi violents envers ma personne, de la part d’autres catholiques pratiquants.

Même s’il n’est jamais agréable de subir de durs jugements — je n’ai pas publié les commentaires les plus violents — je trouve que ce débat est en lui-même très intéressant et révélateur.


Homme et femme Il les créa : les conséquences du péché originel

Dieu reproche à Adem et Ève d'avoir mangé le fruit défendu - Peinture de Meister Bertram von Minden, 1375-1383
Portrait de Cat-modératrice

Être libérées de la « misère sexuelle », un droit fondamental des personnes handicapées ?

Temps de lecture estimé : 4 min


John Hawkes, l'acteur qui joue Mark O'Brien dans le film The Sessions. Photo John Hawkes.Profitant de l’occasion suscitée par la sortie en France du film américain The Sessions, qui relate « l'histoire vraie du poète et journaliste Mark O'Brien. Victime d'une attaque de polio dans l'enfance, il passe la majeure partie de son temps allongé dans un poumon d'acier. Sa rencontre avec une assistante sexuelle va lui permettre d'aimer "comme tout le monde". » (source : Wikipédia), le Conseil Général de l’Essonne envisage d’expérimenter l’utilisation d’« assistants d'éveil à la sexualité ».

Portrait de Cat-modératrice

Qui donc est l’Épouse de Jésus ? 3/3

Temps de lecture estimé : 8 min

Article d'approfondissement

Troisième partie : Voici l’Épouse de Dieu qui porte la honte du monde…
afin de révéler que rien ne peut définitivement rompre l’Alliance


Le livre d’Ézéchiel retrace, à partir du chapitre 16, une période de l’histoire d’Israël personnifié en une très belle femme dont Dieu s’est épris. Dieu a perçu sa beauté à travers sa pauvreté et ses souillures, lui a rendu sa dignité et en a fait sa reine. Mais l’Épouse s’est enorgueillie de sa beauté et s’est détournée de l’Époux pour chercher le bonheur auprès des puissants de la terre et auprès de faux dieux.

Pages

Souscrire à RSS - Blog


Dr. Radut Consulting