Aller directement à la navigation

Quiz : L'Église catholique demande-t-elle toujours de s'abstenir de relations sexuelles jusqu'au mariage ?

Onglets principaux

Portrait de Cat-modératrice

Ce quiz a pour objectif de préparer la rédaction d'un article sur le sujet.

N'hésitez pas à commenter et expliquer votre vote.

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Il me semble que c'est interdit ; le mariage a pour but la fondation d'une famille, les relations en dehors de ce sacrement, non.

Et quand on ne veut pas une famille, que l'on a plus l'âge de procréer ? Peut on avoir des relations hors mariage ?

Portrait de Cat-modératrice

Le mariage catholique est valide sous 4 conditions :

- La pleine liberté de choix des époux

- La volonté d'être fidèle

- La volonté que le mariage dure toujours

- L'ouverture à la vie, c'est-à-dire la volonté d'avoir des enfants si possible

Mais la procréation n'est pas le seul but du mariage : une personne stérile ou une femme qui n'est plus en âge d'avoir des enfants peut tout à fait se marier religieusement validement.

Par contre, les relations sexuelles sont quelque chose de trop sacré, qui nous atteint trop profondément, pour que Dieu veuille qu'on les vive à la légère, et en dehors d'un engagement définitif.

Dieu a créé l'homme et la femme à son image, et les relations sexuelles entre l'homme et la femme on pour but de vivre une communion qui nous rapproche de la communion de Dieu au sein de la Trinité. Pour que cette communion soit à l'image de celle de Dieu, il faut qu'elle soit vécue dans un engagement définitif et dans la fidélité.

Donc l'Église demande à tous de s'abstenir de relations sexuelles en dehors du mariage, pour que ces relations puissent vraiment être source de bonheur.

Portrait de Cat-modératrice

La réponse est donc : Oui, elle considère que c'est un péché grave, et ceux qui ne s'en abstiennent pas ne doivent pas communier.

L'Église catholique enseigne que les relations sexuelles ne doivent être vécu que dans l'engagement définitif du mariage. Vivre les relations sexuelles en dehors de cet engagement est un acte d'une grande gravité, et comme pour tous les péchés graves, l'Église demande de s'abstenir de commununier. Ce qui ne veut pas dire être excommunié : les personnes dans cette situation sont toujours pleinement membres de la communauté, et ils peuvent communier spirituellement.

Cette exigence vient du grand respect que l'Église a pour la sexualité, acte très engageant et sacré. L'Église demande aux époux de ne pas se refuser l'un à l'autre, car la sexualité a pour but la communion (c'est une image de la communion au sein de la Trinité) autant que la procréation. Utiliser la sexualité juste pour avoir du plaisir est une forme d'utilitarisme, tout autant que n'utiliser la sexualité que pour la procréation. Ceux qui, à une époque, incitaient les époux à éviter les relations sexuelles en dehors d'un projet de procréation, et même à éviter autant que possible le plaisir dans les relations sexuelles, étaient en opposition avec la doctrine catholique, et étaient davantage influencés par les doctrines manichéennes et les nombreux autres courants philosophiques qui considéraient le corps et la matières comme mauvais. Au contraire, la religion chrétienne glorifie la matière et le corps, puisque Dieu lui-même a voulu prendre un corps en Jésus Christ.

Portrait de nathalieD

je vous remercie pour ce quizz qui est une bonne forme de remise au clair de notre vie et esprit à la vie et à la foi chrétienne smiley nathalie

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting