Aller directement à la navigation

Êtes-vous gêné(e) d'affirmer votre foi en Jésus ?

Onglets principaux

Portrait de Cat-modératrice

Il n'est pas facile de proclamer sa foi dans une société qui tourne facilement en ridicule la religion et les croyants. Je vous propose d'échanger sur la façon dont nous vivons cela, et de nous porter les uns les autres dans la prière.

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de giby

Des que l'occasion se présente j'en parle, sinon, je ne la cache pas, et mes engagements sont connus, au risque d'avoir des ennuies ;)

Portrait de Cat-modératrice

Il me semble qu'il est parfois préférable de ne rien dire, plutôt que de parler de Jésus à une personne qui va se braquer. Il est important pour un chrétien de ne pas cacher son identité, il est bon de porter un signe d'appartenance, mais parler de Jésus n'est pas une fin en soi : la fin est de communiquer Jésus. Il me semble donc qu'il vaut mieux parfois se taire et prier. Il n'est pas toujours facile de discerner à quel moment il faut parler pour rendre témoignage, même si ce témoignage n'est pas reçu, et à quel moment le seul témoignage de l'amour est préférable.

Portrait de giby

Il n'est pas la fin, il est le chemin qui mène vers le Père ^_^

(Bon, "quand l'occasion se présente" ça veut pas dire tout le temps, mais quand le moment est approprié)

Portrait de Cat-modératrice

Jésus est l'Alpha et l'Oméga, il est à la fois le chemin et la fin. « Le Père et moi nous sommes un » (Jean 10, 30).

Je m'affiche clairement comme chrétien partout où je vis, mais sans arrogance, ni prétention. Le simple témoignage muet suffit dans bien des situation: la fidélité à la messe dominicale, le signe de croix lorsqu'on passe devant un calvaire, ou même devant une église comme on le fait en Irlande, etc... Il faut ajouter la défense de l'honneur de Dieu et de l'Eglise dans toutes les circonstances où ces sujets sont abordés publiquement. Il est cependant des lieux "neutres" où il est convenu de ne pas rechercher ce type de débats (sauf si l'on vous y provoque): le milieu professionnel, l'Armée, les démarches commerciales.

Bonjour, j'ai repondu 2 mais je me retrouve souvent en 1, car le sujet arrive tres vite quand on sait que je suis pratiquant et pourquoi.
Je suis surpris que ceux qui s'affichent le plus anti foi ou clerical ou Dieu, ou religion, sont souvent ceux qui me posent le plus de questions sur ma foi. Toutefois tres souvent aussi, comme évoqué par Rostolan, le témoignage de vie en dit plus que les paroles.
Soyez bénis.

Bonjour, je viens de découvrir votre site.Je reponds 2 car je trouve qu'il est plus facile de parler de Dieu quand les circonstances aménent le sujet. Je ne suis pas là pour imposer ma religion. Mes collègues savent que je suis catholique et pratiquante mais je pense préférer que mon comportement doit refléter l'Amour avec un grand A. (un sourire, une aide, être disponible pour les patientes etc...) Jésus n'a pas imposé pas il agit.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting