Aller directement à la navigation

Pourquoi un esprit de concurrence et non d'entraide entre ceux qui annoncent l'Évangile ?

Portrait de Cat-modératrice
Exprimer une révolte: 

Pourquoi si souvent un esprit de concurrence, et non de communion et d'entraide, entre les paroisses et les communautés nouvelles, souvent entre les différents mouvements d'Église ?

Pourquoi un esprit de concurrence, et non de communion et d'entraide, de la part des promoteurs de certaines méthode naturelles de régulation des naissances vis-à-vis d'autres méthodes plus récentes ?

Pourquoi un esprit de concurrence et non de communion et d'entraide entre différents sites Internet catholiques qui ont le même objectif d'annoncer l'amour de Jésus sur Internet ? 

Pourquoi lorsque je m'adresse à d'autres catholiques du web, ou à des groupes Facebook catholiques, pour demander aide et soutien pour ma mission, la plupart du temps on m'accuse de vouloir faire de la publicité pour mon propre site, comme si il n'y avait pas de place pour tout le monde ? Alors que j'ai proposé mon aide avant d'en demander, mais personne n'était intéressé. Comme si se soutenir les uns les autres dans la mission de faire découvrir le Christ sur Internet, comme les derniers papes nous y ont appelés, était une perte pour chacun et non un gain...

Merci aux rares évangélisateurs du net qui m'ont apporté leur soutien plutôt que leur méfiance. Merci à ceux qui m'ont proposé une collaboration. Merci aux quelques uns qui ont écrit un article sur ce site et parlé de ce site sur le leur.

 

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Catherine, c'est super bien de t'exprimer comme tu le fais. Oui, il y a un esprit de concurence entre les cathos et ce n'est pas très glorieux, je trouve, surtout pour des catholiques. Parfois, j'ai honte d'être catholique et d'ailleurs, j'avoue que je dis souvent que je suis chrétienne sans dire "catho".

Tu sais ce que je vis avec ma paroisse que je vais bientôt quitter d'ailleurs pour aller voir celle où il y aura mon père spir. Je me dis que si j'y trouve le même règne que celle que j'aurai quitté, au moins j'aurai mon père spir.

Depuis des années, je me suis retrouvée triste, par le manque de générosité, de charité, d'amour entre les catholiques qui soit disant en passant sont "des frères et soeurs", mais seul le nom est intact, mais "la personne" c'est autre chose.

Depuis la rentrée sept., j'avoue que j'ai pris les choses moins à coeur et surtout surtout, j'ai décidé de ne plus m'ennuyer avec des jalousies, des méchancetés en les cotoyant de moins en moins. Par exemple, vivant seule et étant malade, j'appelais souvent les uns les autres, j'en avais besoin et je me disais : qu'est ce que j'ai des amis" ! Enfin, de compte, après un discernement en aôut dernier lors d'une retraite spir., je me suis aperçu que je n'avais pas tant d'âmes charitables et d'amour autour de moi...car je n'appelle plus...elles n'appellent plus !

Par contre, quand je les rencontre et qu'ils ou elles me demandent de mes nouvelles, je leur dis : ah, bein ça va super super bien...j'ai jamais été aussi bien de ma vie...puis, je leur dis, finalement depuis que je vous appelle plus et que je n'ai plus de vos nouvelles, je me suis aperçue que je devais rester seule et que finalement, je suis mieux seule que mal accompagnée. Et malheureusement c'est la vérité !

Je trouve que bcp de catholiques sont égoïstes autant que ceux qui se disent athés et peut être même plus et j'avoue que ça ne le fais pas en tant que catho.

Et puis, je me dis : Jésus a été mal accueilli lui même par les siens, alors nous en sommes de même et il ne faut pas s'en étonner.

Catherine, malheureusement, il faut justement évangéliser pour voir la réaction de certains catholiques. C'est là, qu'on découvre leur soit disant "BELLE CHARITE ET AMOUR" !

Alors, justement Catherine, ne faisons pas de même, comme je te l'ai écris tout à l'heure, laisse les parler, verser leur fiel et contiue à évangéliser comme tu le fais si bien. Prions pour une unité plus réelle et arrêtons de se mettre un voile devant les yeux. Certains catholiques ne sont pas meilleurs que le monde actuel.

Evangéline

Portrait de Cat-modératrice

En fait, je craque un peu aujourd'hui...

Déjà je n'avais pas le moral, parce qu'un grand ami subit des diffamations qui détruisent sa vie, de la part de catholiques aussi...

Et puis il y a eu cet homme catholique qui m'a insultée parce que je travaille sur ce site au lieu de m'occuper exclusivement de mon mari... Ça fait l'équilibre après ceux qui m'accusaient de mépriser les femmes...

Alors pour une fois j'ai raconté cet évènement, le fait que cet homme m'ait traité de « pétasse féministe » parce que j'anime ce site, j'en ai parlé sur un groupe Facebook catholique en espérant y trouver un peu de soutien, et voilà qu'un membre de groupe m'accuse de vouloir faire de la pub gratuitement, et l'animateur du groupe efface mon message en me disant qu'il faut que je règle mon problème en privé avec celui qui m'a insulté.

Ça s'est ajouté à bien d'autres choses, alors pour une fois c'est moi qui écris cette révolte...

Mais je ne perds pas pour autant confiance en l'Église, car c'est aussi au sein de l'Église que j'ai reçu l'amour et le soutien qui m'ont permis d'avancer.

Tu sais, "chrétien" ce n'est pas plus noble que "catho", ne t'imagine pas qu'il y a plus d'amour dans les autres églises chrétiennes que parmi les catholiques... En vérité, il y a énormément d'amour au sein de l'Église, mais l'amour fait moins de bruit que la haine et la jalousie.

Et n'oublions pas la parole de St Jean de la Croix : « Là où il n'y a pas d'amour, semez l'amour et vous récolterez l'amour. »

Merci pour tes encouragement Évelyne.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting