Aller directement à la navigation

Halte à l'apologie des pénitences extrêmes !

Portrait de Filippo-modérateur
Exprimer une révolte: 

Le service rendu par le site levangileauquotidien.org est formidable. Quelle joie de pouvoir goûter la Parole de Dieu chaque jour, et si simplement.

Par contre, beaucoup de biographies des saints semblent sortir du siècle dernier, en faisant une apologie délirante des pénitences extrêmes. Parmi beaucoup de cas dont je ne me souviens plus, j'en veux pour preuve la biographie de sainte Claire, que nous avons fêté le 11 août :

« Claire dépassait toutes ses sœurs par sa mortification ; sa tunique était la plus rude, son cilice le plus terrible à la chair; des herbes sèches assaisonnées de cendre formaient sa nourriture ; pendant le Carême, elle ne prenait que du pain et de l'eau, trois fois la semaine seulement. Longtemps elle coucha sur la terre nue, ayant un morceau de bois pour oreiller. »

Ce texte est très dangereux pour n'importe quel nouveau converti. Il donne à penser que la sainteté est, au moins en partie, conditionnée par la rudesse des pénitences extérieures, ce qui est faux. Malheureusement, elle était vue comme vraie par beaucoup d'ecclésiastiques des siècles passé, qui ont transmis cette doctrine funeste sur de nombreuses générations.

Cela fait partie des causes de l'effondrement de la foi en Europe, car des pratiques aussi absurdes ne pouvaient qu'être rejetées par le sens commun, et avec elles, parfois, la foi chrétienne elle-même.

Je suis donc révolté qu'une si bonne initiative que celle de levangileauquotidien.org soit partiellement gâchée par ces biographies qui risquent d'éloigner de la foi leurs lecteurs, plutôt que de les édifier. Je comprends qu'il ne soit pas facile de trouver environ 3000 biographies, mais pourquoi ne pas laisser un résumé juste plutôt que d'utiliser un texte plus long mais nocif ? Il existe un livre qui s'appelle 10 000 saints, qui contient de petites notices biographiques très bien faites. Pourquoi levangileauquotidien.org ne demanderait-il pas les droits de ce livre à l'éditeur pour remplacer ses biographies actuelles ?

Je vous invite à exprimer votre demande de changement de ces biographies en utilisant le formulaire de contact du site levangileauquotidien.org. Je l'ai fait moi-même il y a quelque temps et n'ai jamais reçu de réponse. Mais si des dizaines de personnes se manifestent, peut-être en tiendront-ils compte.

Addendum du 23 août :

S'il en était encore besoin, je donne aujourd'hui des extraits de la notice biographique de sainte Rose de Lima dans levangileauquotidien.org :

« Décidée à ne chercher à plaire à personne qu'à Dieu, elle portait une couronne de fleurs imposée par sa mère ; mais elle sut y cacher à l'intérieure une aiguille qui faisait de cet ornement un instrument de supplice.
À l´exemple de sainte Catherine de Sienne, Rose se voua à une vie de pénitence. Dès son enfance, elle s'exerça au jeûne et put le pratiquer à un degré héroïque. Elle ne mangeait jamais de fruits. À six ans, elle jeûnait le vendredi et le samedi. À quinze ans, elle fit vœu de ne jamais manger de viande. Plus tard, elle ne mangea qu´une soupe faite de pain et d´eau, sans sel ni autre assaisonnement. Toutes les nuits, elle se frappait cruellement avec des chaînettes de fer, s´offrant à Dieu comme une victime sanglante pour l'Église, l'État, les âmes du purgatoire et les pécheurs. Non contente du lit de planches sur lequel elle reposa longtemps, elle se fit un lit avec des morceaux de bois liés avec des cordes ; elle remplit les intervalles avec des fragments de tuiles et de vaisselle, les acuités tournées vers le haut. Rose coucha sur ce lit pendant les seize dernières années de sa vie.»
C'est absolument insensé de publier ça en 2014 ! Je viens de vérifier, il s'agit d'extraits d'un livre de J.M. Planchet, Nouvelle vie des saints, de 1947. De "nouvelles" vies comme celles-là, on s'en passerait bien !
 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Révoltes

Publier une révolte

Publier une question

 

 

Réseaux sociaux: 

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting