Aller directement à la navigation

Célibat non voulu

Portrait de Tophe
Exprimer une révolte: 

Bonsoir, J'ai parfois l' impression que certains prêtres traitent les personnes subissant un célibat non voulu avec un certain mépris, voire les traiter d 'égoïstes sous prétexte que soit disant ils ne voudraient pas avoir d' enfants ni s' occuper des autres alors que certains subissent de lourdes épreuves (deuil, maladie, surcharge de travail). 

Cette attitude surtout le fait de prêtres traditionalistes. Avec tous mes remerciements. Christophe R.

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Révoltes

Publier une révolte

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Christophe,

Des prêtres vous ont donc traité d'égoïste et accusé de rester célibataire volontairement pour éviter d'avoir des enfants ?

Pourtant, les célibataires qui seraient prêts à s'engager et qui subissent un célibat non voulu sont de plus en plus nombreux, parmi les catholiques comme dans le reste de la société.

La baisse du nombre de personnes désirant s'engager dans le mariage fait augmenter le nombre de personnes qui sont prêtes à s'engager mais ne trouvent pas de conjoint. Je connais personnellement un grand nombre de célibataires qui souffrent terriblement de cette situation, et qui n'en sont pas responsables.

Beaucoup de célibataires de plus de 35 ans se plaigne de ne pas trouver leur place dans l'Église, car tout semble prévu soit pour les « jeunes » de moins de 35 ans, soit pour les couples et familles, soit pour les « Seniors ». Heureusement, de plus en plus de catholiques, prêtres, évêques, religieux, laïcs, prennent conscience de cette situation, et des initiatives en faveur des célibataires voient le jour.

Je vous invite à lire cet article de La Croix.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting