Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

virus zika

Question développée: 

bonjour je suis aller au brésil et je me suis fait piquer par des moustique le 27 janvier le probleme c'est que je ne sais pas si j'ai le virus en moi et que il y a quelque cas ou c'est sexuellement transmissible et que ma femme et enceinte, esceque je peu avoir des relations sexuelle avec ma femme avec un préservatif pour eviter de contaminer le foetus ? Merci

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Stéphane,

Attention, les préservatifs ne sont pas du tout des protections fiables !

Je vous conseille de vous abstenir de rapports sexuels avec votre épouse jusqu'à ce que vous soyez sûr que vous n'êtes pas atteint par cette maladie, car les préservatifs craquent facilement, et même quand ils ne craquent pas, ce ne sont pas des barrières très efficaces, contrairement à ce que disent les publicités. L'OMS indique que 15% des femmes utilisant un préservatif masculin pour éviter une grossesse sont enceintes dans les 12 premiers mois d'utilisation. Cela ne veut pas dire que les préservatifs soient inefficaces à 15%, c'est plus que cela, car les femmes ne sont fécondes que quelques jours par mois.

Mais si vous ne réussissez pas à vous abstenir, mieux vaut alors utiliser le préservatif que de mettre davantage la vie de votre enfant en danger.

L'Église demande que les couples mariés n'utilisent que des méthodes naturelles lorsqu'ils veulent éviter une naissance, pour ne pas supprimer la fécondité de la femme, et ne pas totalement séparer la sexualité de la procréation. Mais une femme enceinte ne peut pas concevoir d'enfant. Je n'ai pas connaissance d'un texte de l'Église interdisant l'usage du préservatif pour des raisons de santé dans le cas où la femme est enceinte, ou bien ménopausée.

Le pape Benoît XVI lui-même avait dit, au sujet des malades du sida, que le plus grand péché serait de mettre la vie d'autrui en danger, et qu'il valait mieux utiliser un préservatif que d'avoir un rapport sans protection pour ceux qui savaient mettre ainsi la vie de leur partenaire en danger.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting