Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

RITE DE LA PAIX A LA MESSE

Question développée: 

Bonjour, Fidèle à la messe traditionnelle, je fréquente une église qui pratique le geste de paix ( sauf le vicaire )et celà m'est insupportable & je refuse cette poignée de main.

 Je dis simplement à mon voisin " la paix du Christ". L'autre jour une femme de couleur m'a demandé les raisons de mon refus > j'ai répondu qu'elle aurait été "blanche, bleue, jaune ou verte" que j'aurais eu la même attitude. J'ai précisé que BENOIT XVI était hostile à ce geste, sauf dans les grandes occasions ( ordinations par exemple ). Difficile de prier juste avant la Sainte Communion à l'occasion de ce grand "bazar", où tout le monde se déplace sans regarder ce qui se passe à l'autel. En vous remerciant; Patrice COLLIEGE

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Filippo-modérateur

Je ne connais pas le rite en forme extraordinaire.

Pour le rite en forme ordinaire, Benoît XVI n'est pas hostile à ce geste, mais à sa banalisation.

Le dernier texte de référence est en la matière est une circulaire du 7 juin 2014 publiée par la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des Sacrements, qui elle-même cite abondamment l'Exhortation Apostolique post-synodale Sacramentum caritatis du Pape Benoît XVI (22 février 2007).

Je cite le texte de 2007 par le Pape Benoît XVI (c'est moi qui met en gras) :

« L'Eucharistie est par nature Sacrement de la paix. Cette dimension du Mystère eucharistique trouve dans la célébration liturgique une expression spécifique par le rite de l'échange de la paix. C'est sans aucun doute un signe de grande valeur (cf. Jn 14, 27). À notre époque, si terriblement éprouvée par le poids des conflits, ce geste prend, même du point de vue de la sensibilité commune, un relief particulier en ce que l'Église considère toujours plus comme sa tâche propre, à savoir d'implorer du Seigneur le don de la paix et de l'unité pour elle-même et pour la famille humaine tout entière. [ ... ] À partir de tout cela, on comprend l'intensité avec laquelle le rite de la paix est ressenti dans la Célébration liturgique. À ce propos, durant le Synode des Évêques, il a paru toutefois opportun de modérer ce geste, qui peut prendre des expressions excessives, suscitant un peu de confusion dans l'assemblée juste avant la Communion. il est bon de rappeler que la sobriété nécessaire pour maintenir un climat adapté à la célébration, par exemple en limitant l'échange de la paix avec la personne la plus proche, n'enlève rien à la haute valeur du geste ».

Je pense qu'il s'agit d'une position équilibrée. Certes, le geste n'est pas obligatoire, mais il a une grande valeur, ce qui implique qu'il soit exécutée d'une manière qui justement respecte cette valeur, avec modération pour éviter une confusion dans l'assemblée.

Dans ma propre pratique, selon ce qui voulu par Benoît XVI, je ne me déplace pas. Je propose la paix aux personnes les plus proches, mais je ne refuse pas d'échanger la paix avec ceux qui viennent vers moi, je trouverais ça violent, et puis cela n'est pas mentionné dans les textes officiels. Je pense ainsi garder sa haute valeur à ce geste tout en ne scandalisant pas ceux qui viennent vers moi en toute bonne foi sans savoir que la modération est de mise.

Voici le texte complet de la circulaire de 2014 et le texte complet de l'Exhortation Apostolique post-synodale Sacramentum caritatis du Pape Benoît XVI de 2007.

Bonjour cher modérateur & merci pour votre réponse.
La circulaire de juin 2014 de la Congrégation pour le Culte divin approuvée par le Pape. rappelle aux évêques que ce geste est FACULTATIF et parfois DECONSEILLE.
Les gestes profanes sont également proscrits.
Partant de là, je ne me sens pas du tout tenu de le faire.
Bien à vous,
Patrice COLLIEGE

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting