Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

quelles solutions pour quelqu'un habité desormais par l'obsétion sexuelle

Question développée: 

depuis un moment les envies sexuelles dominent sur la chaire à travers le désir de faire l'amour, le désir de suivre des pornographies, mais sans pourtant tomber dans la débauche. alors quel remede pour ce genre de situation?

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

 
Réseaux sociaux: 

Commentaires

Bonjour Sylvain,

Je ne suis pas experte en la matière mais je peux vous donner quelques conseils, à prendre ou à laisser, par rapport à mon vécu personnel et mes fréquentations quotidiennes.

A mon sens, il est plutôt normal qu'un être humain ait des désirs sexuels. C'est naturel !
Mais il faut arriver à ce que le désir sexuel ne prenne pas la 1ère place dans notre vie. Parfois l'envie est tellement forte (surtout chez les hommes) qu'il faudrait pouvoir se soulager vite. L'idée travaille l'esprit, alors l'envie de regarder un film érotique ou pornographique arrive, en pensant que ça soulagera la pulsion, et puis ça ne fait que l'augmenter, et c'est encore plus difficile à gérer. Je ne dirai pas tout ce qui peut arriver ensuite, vous l'imaginez bien.

Les personnes qui sont victimes de ces envies sexuelles pensent par étape, comme je viens de le décrire. Parce que ce sont les étapes naturelles du désir. Cela se passe comme le schéma narrateur d'un récit, il y a la situation initiale (l'envie), l'élément modificateur (la décision de soulager cette pulsion), les péripéties, etc.
Moi, ce que je propose à mes amis dans cette situation, c'est de sauter tout le bouquin et de réfléchir tout de suite à la résolution finale ! De se dire : voilà, je connais déjà l'histoire, je sais ce qu'il va se passer, à quoi bon ? Qu'est-ce qu'il y aura après ? Un soulagement corporel, certes, mais décousu puisque vécu seul (si c'est de la masturbation) ou bien sorti de son contexte (qui est l'amour, l'union de deux êtres qui s'aiment et se donnent l'un à l'autre).

Quand on prend vraiment conscience de cela et qu'on prend le temps d'y réfléchir, de méditer sur la question, on finit par se rendre compte que l'expérience, aussi souvent renouvelée soit-elle, est sans réelle saveur. Car pas réalisée sur la durée, mais sur le moment, l'instant présent.

Pour quelqu'un de pas croyant, ça ne pose pas de problème de vivre l'instant présent. Mais pour nous, les chrétiens, je pense qu'il est bon, pour arriver à surmonter les épreuves comme celle-là, de replacer chaque difficulté ou interrogation de ce genre dans l'éternité. De ne poser aucun acte qui est stérile, inscrit uniquement sur l'instant présent. Mais de le placer dans un contexte, et de réfléchir, d'avoir conscience de toutes les conséquences possibles de ses actes.

Je ne sais pas si ce que je dis est clair, mais s'il faut que j'argumente en donnant des exemples, j'en ai plein ! :)

Bon courage en tous cas !

Portrait de Filippo-modérateur

Bonjour,

De nombreuses personnes, de tous temps, surtout des hommes, ont été confrontées à cette pulsion, si puissante, si fondamentale. La sexualité est bonne en soi, car créée par Dieu, mais elle peut être détournée de son objet et être avilie par toutes sortes de pratiques.

Cette pulsion doit plutôt être canalisée que contrariée. On peut donc utiliser des moyens positifs et négatifs pour la travailler.

Dans les moyens positifs (c'est-à-dire qu'il y a des actes à faire), il y a d'abord la prière. Une prière insistante, si possible quotidienne, nous transforme progressivement, et nous apaise. Elle a aussi la vertu de nous aider à ne pas nous voir comme des coupables condamnés, mais comme des pécheurs pardonnés. Il est très tentant de se juger durement quand on tombe dans les péchés liés à la sexualité. Cependant Dieu veut nous donner son pardon pour que nous puissions nous convertir. Il ne nous condamne pas, et ne veut pas que nous nous condamnions nous-même. Quand Jésus se trouve confronté à une femme prise en flagrant délit d'adultère, il lui dit : "Je ne te condamne pas. Va, et ne pèche plus".

En ce sens, la confession est le complément indispensable de la prière. Comme disait sainte Thérèse de Lisieux à une sœur qui lui demandait ce qu'elle faisait de ses journées, elle disait : "Je tombe, je me relève, je tombe, je me relève..." Même si nous pensons que nos péchés sont toujours les mêmes, Dieu ne se lasse jamais de nous pardonner. De plus, se confesser nous aide à ne jamais baisser définitivement les bras. Même si nous perdons des batailles, nous refusons de perdre la guerre.

D'autre, part, une vie plutôt équilibrée entre la prière, le travail et les loisirs sains, si possible avec d'autres chrétiens, nous aide à ne pas laisser nos désirs divaguer. Trop d'occupation, et ce peut être une fuite qui, tôt ou tard, se retourne contre celui qui fuit. Pas assez d'occupation, et c'est l'oisiveté qui mène à traîner sur Internet et à trouver toutes sortes de choses impures qui excitent les désirs mauvais. Il faut prier pour ceux qui sont sans occupation stable : ce sont eux les plus vulnérables.

Dans les moyens "négatifs" (il y a des actes à éviter), les actes en vue de combattre une pulsion désordonnée, on peut déjà mettre en place des pratiques simples, comme tenter d'éviter les images qui la réveillent. Dans nos villes, nous sommes malheureusement sollicités quotidiennement par des publicités montrant des corps de femmes nues ou à demi-nues. Cela peut aller encore plus loin avec les journaux pornographiques en façade des kiosques à journaux. Contre cet étalage scandaleux, nous pouvons essayer "de ne pas voir", au moins détourner le regard.

A domicile, il ne faut bien sûr rien garder qui puisse alimenter la pulsion : images, livres, magazines...

Sur Internet, il existe des moyens de verrouillage plus ou moins efficaces. Le plus efficace à ma connaissance est http://www1.k9webprotection.com . Il n'est pas lié au navigateur, il est très souple et possède des fonctions intéressantes pour améliorer le filtrage de base. L'utilisateur peut déterminer les catégories à bannir. Mais il faut connaître l'anglais. Je ne connais pas les autres logiciels.

Voilà ce qui me vient. Je n'ai bien sûr aucune prétention à l'exhaustivité. D'autres propositions seraient les bienvenues.

Il faut faire appel à l'Esprit Saint, s'il te plait seigneur guéris moi.

Lutter contre l'obsession sexuelle est un véritable combat spirituel qu'il faut donc mener avec des armes spirituelles.
L'assouvissement de la pulsion par la masturbation par exemple est ressentie comme une humiliation profonde un peu comme un viol; c'est clairement ce qui est recherché par Satan. La dégradation de l'estime de soi a pour première effet d'anéantir notre capacité de résistance et conduit à ne plus se battre contre la pulsion. S'opère en parallèle la coupure d'avec Dieu, honteux, nous n'osons plus nous présenter devant le Seigneur.
Vaincre cela n'est pas possible seul, il faut donc s'armer de patience et d'humilité en reconnaissant que la chair est faible, en se reconnaissant non pas coupable mais tout petit face à cette puissante tentation et en se mettant sous la protection de Dieu, en se laissant redresser autant de fois qu'il est nécessaire. Pour cela la confession est l'arme fatale et le lieux où nous sommes pardonnés et remplis des grâces et forces véritablement rénovatrices du Seigneur. Cette confession doit intervenir le plus rapidement possible après la chute afin de se réarmer immédiatement face à l'emprise pulsionnelle et éviter la banalisation de l'acte. S'interdire de communier après une chute provoque un manque et aide à nous forcer à aller nous confesser au plus vite.
Une fois confessé et tout pur, généralement très rapidement la tentation pulsionnelle revient et redouble de force pour lutter contre cela il faut s'entourer de la Vierge Marie, du Saint Esprit et de son Ange Gardien qui se révèle très efficace à l'instant où l'emprise obsessionnelle entre dans l'esprit.
A cette instant, une prière comme "Tous les esprits, louez Dieu!" est très efficace parce qu'elle est simple et peut ainsi être dite immédiatement au tout début de l'emprise, ce qui est très important car alors la volonté de résister n'est pas encore détruite par la pulsion et peut encore être opérante. Il ne faut surtout pas s'en vouloir d'avoir des pensées pornographiques et bien être conscient qu'elles ne viennent pas de nous mais de Satan. Les combattre en revanche est héroïque!
Un autre moyen très concret est d'associer dès le début de l'emprise obsessionnelle les images et les idées pornographiques qui viennent à la pensée d'une femme proche que l'on aime, ce qui provoque un dégout intense et un rejet immédiat.
Il y a toujours un moment dans le combat où un choix s'impose à notre liberté, il faut à ce moment là savoir s'arracher, se détourner et fuir. Etre par exemple devant la télé ou devant son ordinateur tard le soir n'est pas bon: prendre un livre! Eviter l'alcool car alcool et sexe marche ensemble...
Voilà comment je mène ce combat.
Que Dieu ne permette jamais que nous soyons séparé de lui!

je remercie tous le monde pour le soutien que vous m'accordez.je suis bien résolut à laisser l'Esprit Saint prendre le contrôle, mais la chaire tire tellement. alors je voudrais davantage vos propositions pour ceci: il femme est rentrée dans ma vie. je demande à cette dernière de rester dans l'abstinence afin de préserver cette capacité de dominer la chaire et ce jusqu'au mariage religieux. elle n'est pas d'accord car elle pense que je ne l'aime pas ou que je vois ailleurs. entre ce combat charnel et le soucis de me conformer comment agir? sachant que les moyen d'un mariage immédiat ne sont pas réunis. Merci pour vos conseils.

Portrait de Cat-modératrice

Bonsoir Sylvain, 

Apparemment, la femme dont vous parlez ne réclame pas des rapports sexuels parce qu'elle ne peut pas s'en passer, mais parce qu'elle a peur que ce soit un signe que vous ne l'aimez pas. Ce serait vraiment dommage alors de renoncer à votre idéal pour la seule raison qu'elle connaît mal votre foi.

Est-ce que vous lui avez parlé de la foi catholique, et de l'importance que cela a pour vous de suivre les commandements de Jésus ?

Pour qu'elle comprenne qu'il y a vraiment des chrétiens qui désirent attendre le mariage avant de s'unir sexuellement, vous pouvez, par exemple, lui faire lire certaines publications de ce site, ex :
http://www.annoncescatho.com/blog/vie-commune-avant-le-mariage-attention...

- http://www.annoncescatho.com/questions/attendre-le-mariage-pour-une-vie-...

- http://www.annoncescatho.com/questions/question-sur-le-mariage-pourquoi-...

http://www.annoncescatho.com/nouvelles/miss-monde-des-philippines-%C3%A9...

http://www.annoncescatho.com/sondages/quiz-l%C3%A9glise-catholique-deman...

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting