Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Quel est le plan de Dieu dans notre vie?

Portrait de giby
Question développée: 

Dieu nous aime, il veut notre bonheur et il a un plan pour nous.... Je doute quelques peu en ce moment...

Il y a quelques années, la dernière fois ou j'ai assisté à un rassemblement de jeunes organisé par mon diocèse, lors d'un confession, j'ai dit que j'avais du mal à comprendre le plan de Dieu dans pour moi, le prêtre m'a répondu qu'il ne faut pas croire que Dieu ai un plan pour toi, de ce que tu doit faire... Et il m'a conseillé réétudier ma foi.

Sur ceux le soir j'ai repris l'ensseignement de ma communauté, première page "Dieu a un plan pour moi"

De là j'ai décidé de ne plus faire ce genre de rassemblement qui ne me correspondais plus (peut être trop vieu pour être jeune)

Ressement, j'ai cru suivre une voie providentielle, j'ai affronté les epreuves, et finalement j'ai tout perdu... et je suis dans un grand désaroie ...

Pensez vous que Dieu ai un plan pour vous et comment comprendre les problèmes lorsque l'on pense suivre la voie divine?

 
 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Giby,

Dieu a un plan pour nous, mais Il nous laisse libre. À chaque instant de notre vie, plusieurs possibilités se présentent à notre liberté : la possibilité de pécher, la possibilité de faire ce qui est permis, sans me soucier de ce qui est le meilleur aux yeux de Dieu, ou bien la possibilité de chercher à discerner ce que me propose le Seigneur à ce moment.

À chaque instant, le Seigneur sait quelle voie est la meilleure pour nous, mais si nous ne la suivons pas, à chaque instant Il a toujours une idée du meilleur, en s'adaptant à nos choix précédent. Il n'est jamais trop tard pour choisir le meilleur, nous n'avons jamais gâché notre vie définitivement : à chaque instant de notre vie, le Seigneur nous propose une voie vers le bonheur.

Le « plan de Dieu pour moi » n'est jamais un impératif, et on peut le discerner avant tout en écoutant notre cœur, nos aspirations les plus profondes.

De quelle façon avez-vous discerné que cette voie était celle que Dieu voulait pour vous ? Le fait d'avoir tout perdu et d'être dans l'épreuve ne prouve pas que vous vous soyez trompé de voie. Jésus nous a prévenus que ceux qui le suivent auraient à souffrir et à porter leur croix. Mais Il nous a aussi promis de ne jamais nous abandonner, et de nous donner au centuple le bonheur auquel on renonce pour lui.

Pour ma part, je ne doute pas que Dieu ait un plan sur ma vie. Cela fait bien longtemps que je cherche à faire sa volonté en toute chose, et cela ne m'a pas empêchée de passer par des épreuves parfois terribles.

Comme Jésus le dit dans l'Évangile selon St Jean : « Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l'enlève, et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, pour qu'il porte encore plus de fruit. » (Jn 15, 2)

Dieu n'est pas à l'origine du mal, mais les épreuves nous « émondent ». Je me sens aujourd'hui beaucoup plus proche de Dieu, et beaucoup plus heureuse, qu'avant de traverser toutes ces épreuves. Moi aussi à une époque j'ai tout perdu.
Aujourd'hui, au contraire, je suis comblée dans bien des domaines de ma vie. Mais finalement cela n'est pas le plus important pour moi. Dans l'épreuve comme dans la joie, ce qui me fait vivre c'est ma relation avec Dieu. C'est là qu'est mon vrai bonheur, même dans les moments douloureux.

Je peux dire que j'ai suffisemment souffert dans ma vie pour ne plus m'inquiéter. Ce dont j'avais peur m'est arrivé, le bonheur que je n'espérais pas aussi m'est arrivé. Maintenant, je n'ai plus peur de perdre ce à quoi je tiens, car je sais que tout est dans la main de Dieu, et que quoi qu'il arrive Il ne me lâchera pas.

Bonjour Giby,

Comment vas-tu ? J'ai bien pensé à toi car ce que tu vis a l'air très difficile. Est-ce que tu y vois un peu plus clair ?

Sur ton profil tu dis que tu es proche des communautés CFC-FFL, qu'est-ce que c'est ?

Tu sais, comme je l'ai dit, moi aussi j'ai vraiment souffert, bien que j'aie toujours cherché à suivre le chemin que Dieu voulait pour moi. Mais Dieu ne nous abandonne jamais, ça c'est certain. Il nous aide à "traverser les chemins de ténèbres". Dans la Bible il n'a jamais promis que ce serait facile, au contraire Jésus a dit que la porte vers le bonheur était plus étroite que la porte vers le malheur. 

Les épreuves les plus douloureuses sont aussi une occasion d'apprendre à chercher Dieu dans notre présent, d'arrêter les projections pour devenir attentif à sa présence maintenant. C'est ce que saint François appelle "la joie parfaite" : découvrir la joie que l'on trouve en Dieu, en le rencontrant dans le présent, quand les évènements nous pousseraient à dire que la joie est impossible.

Il m'a fallu beaucoup de temps et beaucoup d'épreuves pour apprendre à vivre cela.

Portrait de giby

CFC-FFL est une comunauté proche des mouvements charismatique qui est nait il y a une trentaine d'années aux philipines. Elle s'organise en petits groupe nommé "household" comportant une dizaine de persones, de même statut (célibaire, couple, veuf.... ) qui se rassemble chez l'un des membre chaque semaine, ainsi on batit une vie de prière à la maison avec comme finalité le soutiens des familles chrétiennes

Il y a deux ans, j'étais persécuté sur mon lieu de travail... J'ai prié et dans les 3 jours s'est proposé une opportunité inespérée... j'y ai vu un miracle, merci Seigneur....

Mais au final prendre cette route à été encore plus épprouvant, j'ai tout perdu, et je souffre... je suis malade et désormé incapable de quoi  que ça soit....

N'est il pas dit "venez à moi vous qui peinez"?

Non seulement je n'y vois pas plus clair, mais j'ai toujours l'impression d'être en plein cauchemare et que je vais me réveiller....

Je ne savais pas qu'il y avait des communautés originaires de Philippines en France.

Est-ce que ta maladie a des chances de guérir ? C'est toi qui me parlais de Job l'autre fois, lui aussi a perdu tout ce qu'il avait, puis la santé, et il ne comprenait pas du tout non plus...

Je suis sûre que Dieu prépare quelque chose de très beau pour toi. Moi aussi j'ai vécu des épreuves, des cauchemars, l'enfer... Je ne croyais plus qu'il pourrait y avoir une issue. Mais un jour je me suis réveillée de mon cauchemar, et Dieu m'avait préparé un nouveau chemin. Comme pour Job, il m'a redonné la santé et bien d'autres choses, mais les épreuves traversées m'ont approfondie spirituellement, et ça me permet d'être beaucoup plus proche de tous les gens qui souffrent que je croise sur ma route.

Portrait de giby

Les médecin n'ont pas trouvé la cause de mon mal.... Bref, je ne sais pas si je peu m'en sortir....

à travers ces éppreuves j'ai compris ce que Dieu voulait pour moi, mais pourquoi me l'a t il fait comprendre qu'une fois que cela était trop tard.... J'ai cherché sa voie, j'ai suivie celle qu'il m'a ouvert..... mais en fait il m'a ouvert une voie pour que je garde espoire, mais que je ne devais pas suivre....

Je pense que tu te trompes Giby, Dieu ne tend pas des pièges comme ça.

La souffrance n'est pas forcément un correction de la part de Dieu. Depuis le péché originel, le mal s'est introduit dans le monde. Ce n'est pas Dieu qui a voulu cela. La vie est éprouvante pour tout le monde, le but de la vie n'est pas de prendre telle ou telle voie précisément, et ainsi d'éviter la souffrance. Le but de la vie est d'apprendre à rencontrer Dieu dans le quotidien, quelles que soient les circonstances extérieures.

Saint Paul écrit : "Je sais me priver comme je sais être à l'aise. En tout temps et de toutes manières, je me suis initié à la satiété comme à la faim, à l'abondance comme au dénuement.

Je puis tout en Celui qui me rend fort." (Ph 4, 12-13)

Dieu ne téléguide pas les évènements de ta vie. Tu dois exercer ta liberté au moment de chacun de tes choix, et quels que soient tes choix, Dieu est toujours là pour t'accompagner sur le chemin que tu as pris. Mais il n'existe pas de chemin qui nous épargne la souffrance.

C'est l'intuition qu'avait eu le Bouddha : la souffrance est inévitable, dans toutes les circonstances de la vie. Sa réponse était celle du détachement, de l'indifférence. La réponse du Christ est celle de l'amour et de la compassion.

Tous nés de Dieu et tous enfants de Dieu, nous avons une richesse instimable qui est le libre-arbitre.

Exercé dans l'amour pur de Dieu, en toute compréhension du sacrifice expiatoire de Jésus, le Christ, celui qui est oint du très haut, nous avons la faculté de vivre notre vie à travers des choix conscients et responsables, ayant toujours des conséquences de vie.

Dieu ne nous piège pas, il nous aime tous sans aucune exception, il nous accepte comme filles et fils à part entière de sa divinité, et il ne met aucune différences entre nous tous. C'est nous qui nous éloignons souvent, c'est nous qui nous créons des soucis et des problèmes et qui n'ont absoluement rien à voir avec les épreuves de vie que nous avons également.

Depuis la chute d'Adam jusqu'au sacrifice expiatoire du Fils de Dieu, nous vivons dans la mortalité avec tout ce que cela comporte et nous acceptons cela dans l'attente de revenir en présence de Dieu dans le céleste à toute éternité avec tous ceux que nous aimons.

Et nous aimons tous ceux qui nous cotoient car rappelez vous l'enseignement de Jésus à un docteur de la loi, deux grands commandements, "tu aimeras le seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée" C'est le premier grand commandement Et voici le second qui lui est semblable :" Tu aimeras ton prochain comme toi même" (St Mat 22 : 37-39), voilà ce qui doit être important dans notre petite vie, car face à l'éternité notre passage dans la mortalité est vraiment insignifiant!

Que Dieu bénisse chacun d'entre nous et que chacun d'entre nous remercie Dieu des bénédictions reçues chaque jour dans cette vie!

Amitié

Portrait de giby

Je met devant vous deux voies, la vie et la mort, choisissez donc la vie.... (Dt 20 de tête) 

Mais si on diserne mal car c'est mal indiqué, on crois suivre le chemin de Dieu... on accépte les éppreuve et hop... la mort... et zut...  

J'ai cherché à le suivre, à aller là ou il m'envoyait.... mais non, ça n'était pas là qu'il me voulait, j'ai compris trop tard...

Quand Dieu dit : « Je met devant vous deux voies, la vie et la mort, choisissez donc la vie....», Il parle du choix entre le péché et la fidélité à Dieu.

Si j'ai bien compris ce que tu nous as expliqué, le choix que tu regrettes n'est pas un choix de péché, mais une erreur de discernement. Dieu ne livre pas à la mort ceux qui se trompent dans le discernement de sa volonté !

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting