Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Que sont l'enfer, le purgatoire et le paradis ?

Domaine:
Question développée: 

C'est aussi l'occasion d'avancer un peu sur cette notion de paradis et d'enfer et penser qu'il s'agit plus d'états spirituels que de lieux. Le mot enfer vient de "infernus" donc "ce qui est en dessous". Aussi, selon nos pensées (attitudes du coeur) nous nous retrouvons dans des états soit lourds et infernaux, soit vibratoirement élevés et donc paradisiaques. Le purgatoire étant un lieu de passage permettant de se "purger" de tout ce qui nous alourdit. On peut ainsi dire que le paradis est un chemin qui s'ouvre ici et maintenant et que l'enfer c'est nous qui le créons et donc que nous pouvons décréer en orientant nos esprits "vers le ciel" . Bref l'enfer, le purgatoire et le paradis c'est ici et maintenant, comme le royaume des cieux autre nom du paradis et non pas uniquement à notre mort. Bien qu'après la mort, comme nous seront libérés de nos corps physiques nos pensées, négatives ou positives créeront un champ d'énergie qui pourront générer des "lieux" particuliers qui rassembleront les âmes ayant des pensées similaires. Le méchants iront ainsi en enfer et les bons au paradis. Par contre tous ont vocation à aller au paradis à terme et cette idée de "peine éternelle" ne renvoie pas à une notion de temps mais de séparation. Il suffira ainsi que toute âme détournée de l'amour se retourne pour que le chemin du paradis s'ouvre. Comment d'ailleurs imaginer que le bon Dieu puisse condamner sans possibilité de retour vers Lui ses propres créatures? Je pense que ce n'est pas inutile de réfléchir à ces notions à un moment ou les fondamentalismes reviennent en agitant la peur de l'enfer.

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Michaël,

Vous dites : « Le méchants iront ainsi en enfer et les bons au paradis. Par contre tous ont vocation à aller au paradis à terme et cette idée de "peine éternelle" ne renvoie pas à une notion de temps mais de séparation. Il suffira ainsi que toute âme détournée de l'amour se retourne pour que le chemin du paradis s'ouvre. Comment d'ailleurs imaginer que le bon Dieu puisse condamner sans possibilité de retour vers Lui ses propres créatures? »

Cependant, nous croyons que la vie terrestre se passe dans le temps, et que l'éternité est hors du temps. Pour que les méchants aillent temporairement en enfer, il faudrait que l'enfer soit dans le temps.

Quand Lucifer a fait le choix de l'enfer, son choix a été éternel, parce qu'il était totalement libre et avait la connaissance totale. Aucun nouveau facteur ne peut le faire changer d'avis, c'est pour cela que sa peine est éternelle. De toutes façon, il est hors du temps. L'éternité est une dimension que nous ne pouvons pas imaginer, il n'y a ni avant, ni après.

L'Église catholique dit que ceux qui vont en enfer sont ceux qui font le choix de rejeter la proposition d'amour de Dieu. Dieu ne force personne. Au moment de notre mort, nous entrerons dans l'Éternité. Nous verrons Dieu tel qu'il est vraiment et non tel que nous nous le sommes imaginé sur terre. Nous aurons une intelligence spirituelle, comme les anges et les démons, nous ne serons plus limités par la matière. Nous pourrons poser une décision libre et en toute connaissance de cause. Cette décision aura été préparée par tous les choix que nous aurons fait sur terre.

Donc Dieu nous laisse libre de choisir d'être éternellement avec lui ou éternellement séparés de lui. Ceux qui ont choisi d'être séparés de lui avaient toutes les capacités et toutes les connaissances pour prendre cette décision. Rien donc ne pourra les faire changer d'avis.

Portrait de Cat-modératrice

Vous écrivez : « On peut ainsi dire que le paradis est un chemin qui s'ouvre ici et maintenant et que l'enfer c'est nous qui le créons et donc que nous pouvons décréer en orientant nos esprits "vers le ciel" . Bref l'enfer, le purgatoire et le paradis c'est ici et maintenant, comme le royaume des cieux autre nom du paradis et non pas uniquement à notre mort. »

C'est bien ce que Jésus nous enseigne, que le Royaume des Cieux est dès maintenant au milieu de nous, que c'est une petite graine qui commence à pousser dès cette vie.

Le chemin vers le paradis ou vers l'enfer commence maintenant, et comme vous dites, nous pouvons « décréer » notre enfer en choisissant à n'importe quel moment de nous orienter vers Dieu. Cependant, comme je l'expliquais dans le commentaire précédent, à partir du moment de la mort notre choix sera définitif, car nous ne serons plus dans le temps mais dans l'Éternité, et par ailleurs nous aurons tous les éléments pour faire un choix parfaitement libre, et donc rien ne pourra nous faire changer d'avis.

Oui nous pouvons vivre le bonheur céleste dès cette terre. Il y aura cependant un grand avantage à ce que nous vivrons après notre mort : il n'y aura plus de souffrance pour accompagner ce bonheur, il n'y aura plus non plus de peur. Rien ne viendra diminuer le bonheur infini qui nous habitera, que nous ne pouvons que pressentir, dont nous ne pouvons que ressentir les germes, tant que nous n'aurons pas vécu le passage de la mort.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting