Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Que répondre à des personnes qui disent ne pas avoir besoin de l'existence de Dieu dans leur vie ?

Domaine:
Question développée: 

Comment faire lorsque des personnes disent qu'elles ne croient pas en Dieu et n'ont pas besoin du message de Jésus pour vivre, que le fait d'exister sans raison et de mourir sans espoir d'une vie après la mort ne leur pose aucun problème ? 
Elles voient les chrétiens comme des personnes qui ont besoin de croire en un "conte de fée" pour rassurer leur existence et donner un sens à leur vie. 
Elles disent qu'il n'y a aucune preuve vérifiable que Jésus a bien existé, que Marie est Vierge, et que ce qui est écrit dans les Evangiles est vrai.
Pour elles, le fait de ressentir des choses dans la prière n'est que le fruit d'un apaisement dû au silence et au repos de l'esprit.
Les prières exaucées ne sont que du hasard.
Et j'en passe...
Que leur dire ? Comment feriez-vous ?
Merci !

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

 
Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Adélaïde,

Je pense que ce discours est aujourd’hui majoritaire dans les pays occidentaux.

Paul VI et Jean-Paul II, dans leurs encycliques sur la mission, expliquent bien que Jésus non seulement nous libère du mal, mais il nous libère aussi d’une vie vide, en nous offrant d'accueillir « l'insondable richesse du Christ » qui seule répond aux exigences et aux aspirations du cœur humain. Donc ces personnes ont raison en disant qu’elles peuvent vivre sans la foi et sans le Christ. Seulement elles passent à côté d’un bonheur qu’elles ne peuvent pas imaginer. C’est normal que certaines personnes ne connaissant pas Dieu n’en ressentent pas le manque. Seuls ceux qui ont fait une expérience de Dieu ont conscience de ce manque. St Bernard dit : « Personne ne Te peut chercher, qui ne T'ait déjà trouvé. »

Alors ce manque de la plénitude du Christ n’empêche pas certaines personnes de vivre une vie tranquille, sans se rendre compte de ce qu’elles manquent. D’autres se heurtent au non-sens, et pour certains cela peut devenir insupportable jusqu’à les conduire au suicide. D’autres cherchent une autre forme de plénitude dans la quête du pouvoir, de l’argent, du plaisir, du risque…

Quant au fait qu’il n’y ait pas de preuve « vérifiable » de l’existence de Dieu et de son action dans nos vies, tout dépend ce que l’on entend par preuve véritable. Pour ma part, j’estime avoir plus de preuves de l’action de Dieu dans ma vie que de preuves que la terre tourne autour du Soleil ! Pour ceux qui ont des parents normaux, qu’est-ce qui vous prouve que vos parents vous aiment, et qu’ils ne vont pas chercher à vous assassiner ? Pourquoi n’analysez-vous pas la nourriture qu’ils vous donnent pour vérifier qu’elle n’est pas empoisonnée ? Y a-t-il une preuve « vérifiable » de l’amour de nos parents ?

Ressentir des choses dans la prière n’est effectivement pas une preuve de quoi que ce soit. C’est vrai que cela peut être psychologique. Même pour les personnes qui ont fait une expérience spirituelle profonde, il peut y avoir des moments où c’est notre imagination qui nous parle. Je pense que la seule action de Jésus qui peut vraiment convaincre les incroyants, c’est son action sur le cœur de ceux qui croient en Lui. S’ils nous voient nous transformer, devenir de plus en plus aimants et de plus en plus heureux, c’est ça qui va leur parler.

N’oublions pas ce que Jésus lui-même nous a dit : « À ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l'amour les uns pour les autres. » (Jn 13,35). C’est la seule preuve de l’existence de Dieu, de même que Jésus nous a prouvé son amour en donnant sa vie pour nous.

Il ne faut pas s’inquiéter de ne pas réussir à convaincre nos amis. Il faut les aimer et rester fidèle à notre foi. Dieu agit dans leur vie à travers notre prière, et à travers notre amitié pour eux, car en vivant une forme de communion avec nous, ils communient à Dieu à qui nous sommes unis. Mais le travail de Dieu en quelqu’un commence rarement par une conversion visible. Souvent, Dieu agit en prenant le temps de libérer la personne des obstacles qui l’empêchent de s’ouvrir à Lui. Cela peut prendre beaucoup de temps, car Dieu a tout son temps, et Il ne force jamais. Il agit dans un respect infini de chacun, Il peut se le permettre car Il ne panique pas en voyant le temps s’écouler. Si la personne accepte son amour seulement à la mort, cela lui suffit.

Cependant, il est parfois nécessaire de répondre aux attaques de nos amis sur notre foi, car certaines personnes ont justement besoin de recevoir une réponse précise. Nous ne pouvons pas savoir ce que chacun a besoin d’entendre pour son cheminement. C’est pourquoi il ne faut pas avoir une liste de réponse, mais invoquer l’Esprit Saint pour qu’Il nous donne ce que chacun peut recevoir comme élément de la Vérité.

Je suis dans ce cas,avec de trés bons vieux amis,certains communistes athées,d'autres franc-maçons:personnellement,je ne dis rien,je vis ma foi,mais les porte chaque jour dans la priére,oraisons,offices,dans chaque Eucharistie,et surtout je prends soin d'entretenir cette amitié qui est un don si précieux.Quant à mes amis musulmans,finalement plus ouverts,ils ont un grand respect de ma foi.

Merci beaucoup pour vos réponses qui m'éclairent dans la façon de me comporter avec des amis divorcés mais vivant sans être mariés même civilement. Ils disent croire en Dieu mais ne pas avoir besoin d'aller à l'église pour avoir une relation avec lui. En somme une religion très personnelle. Maintenant j'ai compris que ça ne servait à rien de discuter avec eux mais qu'il fallait les accepter comme ils sont et que Dieu fera son oeuvre en eux à travers notre comportement envers eux...

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting