Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Pourquoi appelle-t-on les prêtres "père" alors que la Bible dit : vous n'appellerez pas "Père" quelqu'un d'autre que notre Père du Ciel !

Portrait de Evangéline
Domaine:
Question développée: 

On dit souvent à un prêtre ou évêque : père untel...mais dans la bible il est noté : vous n'appellerez pas "Père" quelqu'un d'autre que notre Père du Ciel ! Alors, finalement, ce n'est pas logique d'appeler les prêtres et évêques "Père" ?

 
 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Très bonne question, et d'ailleurs les protestants nous reprochent beaucoup d'appeler les prêtres "père".
 

Mais c'est une méconnaissance du contexte de la Bible. Contrairement au Coran, la Bible n'est pas un livre dicté directement par Dieu en dehors de tout contexte historique, et c'est du devoir des théologiens et des exégètes d'étudier ce contexte et de transmettre une bonne compréhension des textes aux non-initiés.
 

« Vous n'appellerez personne "père" ». Pourtant la Vierge Marie elle-même dit à Jésus « Ton père et moi nous te cherchions », et Jésus ne lui reproche pas d'appeler Joseph son père, et c'est ainsi que Jésus l'appelait lui-même. Sinon on n'aurait pas dit de lui : « C'est le fils du charpentier ».
 

Contradiction ? Ce que Jésus dénonce dans le passage que tu cites, c'est l'attitude de certains maîtres spirituels qui se font appeler "Père", non pas pour vivre une paternité telle que les prêtres sont appelés à la vivre envers les membres de leur troupeau, mais pour prendre la place de Dieu d'une certaine manière, au lieu de conduire à Dieu ceux qu'ils guidaient.
 

Je ne maîtrise pas beaucoup ce sujet, j'espère que des personnes plus compétentes compléteront ma réponse.

Portrait de Marc06

La réponse de Cat, sur le contexte du verset est parfaite.

Voici le contexte (Matthieu 23):

1   Alors Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples en disant :
2  « Sur la chaire de Moïse se sont assis les scribes et les Pharisiens :
3  faites donc et observez tout ce qu’ils pourront vous dire, mais ne vous réglez pas sur leurs actes : car ils disent et ne font pas.
4  Ils lient de pesants fardeaux et les imposent aux épaules des gens, mais eux-mêmes se refusent à les remuer du doigt.
5  En tout ils agissent pour se faire remarquer des hommes. C’est ainsi qu’ils font bien larges leurs phylactères et bien longues leurs franges.
6  Ils aiment à occuper le premier divan dans les festins et les premiers sièges dans les synagogues,
7  à recevoir les salutations sur les places publiques et à s’entendre appeler “ Rabbi ” par les gens.
8   »Pour vous, ne vous faites pas appeler « Rabbi »: car vous n’avez qu’un Maître, et tous vous êtes des frères.
9  N’appelez personne votre « Père » sur la terre : car vous n’en avez qu’un, le Père céleste.
10  Ne vous faites pas non plus appeler « Directeurs »: car vous n’avez qu’un Directeur, le Christ.
11  Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
12  Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.
 

Jésus est venu boulverser l'ordre qui était en place à Son époque. Le maître devient le serviteur et le serviteur le maître. Le mot "père" n'est en lui même qu'un mot. Mais la substance de ce que Jésus veut dénoncer, c'est l'orgueil. Mais que dit la bible par ailleurs ?

Le livre d'Isaïe (dans le contexte Is 22, 15-22) reformulé par Jésus alors qu'Il dit la fameuse phrase "Et moi je dis, tu es Pierre et sur cette pierre...."(Mt 16, 18-19) nous dit :

21  je le revêtirai de ta tunique, j’assurerai son maintien avec ta ceinture, je remettrai ton pouvoir entre ses mains. Il sera un père pour les habitants deJérusalem et pour la maison de Juda.
 
Ce verset d'Isaïe nous parle du rôle que prendra le Pape (qui signifie Père).
St Paul nous donne finalement la clé en Ephésiens 3:
 
14  C’est pourquoi je fléchis les genoux en présence du Père
15  de qui toute paternité, au ciel et sur la terre, tire son nom.
 
Un père de famille est le père de ses enfants par le moyen de la procréation. La procréation est une participation active de l'être humain à la création. Le créateur, c'est le Père par Jésus Christ. En conscéquence, notre père terrestre tire son nom du père céleste.
 
Il en est de même pour les prêtre qui eux, contribuent à faire de nous de "nouvelles créateures" dans un accouchement spirituel. Ils sont une image, ils jouent un rôle de père mais là aussi, ils tirent le nom du Père céleste qui nous engentre afin de faire de nous "une multitude de Frères" (Romains 8, 29)
Portrait de Cat-modératrice

Merci pour cet éclairage biblique.

Bonjour,
Je suis chrétien depuis quelques temps,
et quand je lis ce que vous dite de Esaïe 22:21, cela me fait froid dans le dos!
Je suis extrêmement attristé que vous puissiez croire que ce verset parle du rôle que prendra le Pape, alors qu'il est clair, comme pour l'entièreté du livre d'Esaïe qu'il y estquestion du Christ! Jésus-christ, Le fils unique du Père!

Notre Seigneur Jésus
mentionne Sa propre Puissance, en tant que Médiateur.
Comparez avec Apocalypse 3:7 et vous verrez.

Que l'Esprit Saint puisse vous apporter la compréhension et toute la Lumière de ce qu'en temps que Paraclet il est venu nous apporter.

Cordialement en jésus-Christ, Jean-Luc.

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Monsieur,

Rassurez-vous, les catholiques croient bien que c'est le Christ et non le pape qu'annoncent les textes de l'Ancien Testament.

C'est le Christ que nous suivons, que nous attendons.

Cependant, il peut arriver que des versets de la Bible puissent être interpréter à plusieurs niveaux. Pour les catholiques, le pape est un représentant du Christ sur terre, donc il est immaginable qu'un verset qui parle du Christ puisse parler, secondairement, du pape. De même, par exemple, que des versets parlant du roi David parlent aussi du Christ.

Cependant, la doctrine catholique officielle n'a jamais interprété, que je sache, des versets de l'Ancien Testament comme désignant le pape.

J'ai trouvé intéressante cette interprétation, j'aurais en effet dû préciser que ce verset désigne d'abord et avant tout le Christ.

Pour ma part, je ne suis pas du tout convaincue que l'on puisse l'attribuer aussi au pape, mais je trouvais intéressant d'y réfléchir. Dans un sens, dans la mesure où le pape est là pour représenter le Christ, tout verset désignant le Christ peut éclairer le pape sur sa mission.

Bonjour ! Je suis catholique et pratiquante....donc je n'appartiens pas à l'église protestante. Vous dites que Marie donne le nom de Père à Saint Joseph et c'est normal car Saint Joseph est son père adoptif devant le peuple. J'ai été traité n'importe quoi par un curé ...Dieu notre Père n'aurais pas fait cela. Et je suis engagé dans ma paroisse!
Non, je ne donne plus le nom de père à un prêtre ! Monsieur le curé un monsieur et c'est tout

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour!
Dans le texte de l'Évangile, Jésus dit de n'appeler personne "père", il ne dit pas : "sauf les pères biologiques et les pères adoptifs", cela prouve que son propos concerne une situation restreinte et non toutes les personnes que l'on pourrait appeler "père" sur terre.

Quand un enfant est maltraité par le père qui l'élève, c'est un scandale, mais cet homme n'en est pas moins son père.

Quand un paroissien est mal traité par son curé, quand qui que ce soit est mal traité par un prêtre, c'est un scandale, mais ce prêtre n'en est pas moins dépositaire de la paternité de Dieu.

Portrait de Cat-modératrice

Sur Facebook quelqu'un a répondu : 

sans doute parce que le prêtre agit in persona christi

Merci pour votre commentaire, mais si l'exégèse est indispensable elle n'explique pas pourquoi on appelle "pères" les prêtres. Je pense que les moines ont pris l'habitude d'appeler leurs prêtres "pères" car il y a bien une paternité spirituelle, mais chez les laïcs cela n'a pas de sens. Jésus a bien annoncé la couleur: Soyez des serviteurs et non des pharisiens. Un prêtre est un serviteur, donc pourquoi appeler "père" un serviteur? Ensuite, comment peut-on encore parler de troupeau alors que nous sommes en démocratie? Chez les Hébreux anciens, les relations étaient très hiérarchisés, il y avait ceux qui savaient lire et écrire, et ceux qui suivaient oralement. Un berger est bien au service de son troupeau mais l'image du mouton est typiquement sémite et lié à une époque, comment des croyants pourraient se considérer comme des moutons?
Je ne dis pas ça pour critiquer mais il y a tout de même un problème avec le vocabulaire. Ce vocabulaire était courant à l'époque où le catholicisme était tout puissant et où seuls les prêtres pouvaient lire la Bible. Je pense qu'il faut instituer un nouveau mot. "Pasteur" veut dire serviteurs des moutons et "Abbé" veut dire père également. Dans l'armée on dit "Padre", c'est l'équivalent.

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour,

La paternité spirituelle n'existe pas que chez les moines, beaucoup de laïcs reçoivent une direction spirituelle de la part de prêtres, c'est une partie essentielle de leur mission.

L'Église n'est pas une démocratie, et Jésus n'a jamais eu l'intention qu'elle le soit. C'est Lui qui a parlé de brebis et de troupeau.

C'est vrai que les images employées par Jésus sont ancrées dans la culture dans laquelle il a vécu. Pour autant, pourquoi les rejeter ? Si nous sommes passionnés par Jésus, alors la culture dans laquelle il a choisi de vivre nous passionne aussi, et nous avons à chercher à la connaître et à nous en imprégner.

Si vous parliez de brebis plutôt que de moutons, déjà cela passerait mieux... Jésus a utilisé l'image de l'agneau pour parler de lui-même, cela n'a donc vraiment rien de dévalorisant.

Quels termes voudriez-vous employer à la place ?

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting