Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Médicaments et sexualité

Question développée: 
Bonjour,
 
depuis quelques jours je prends un médicament qui développe considérablement en moi une hyper-sexualité, mes pulsions sexuelles, au point que, malgré la lutte, je recommence à me masturber, ce qui ne m'était pas arrivé depuis très longtemps.
Est-ce un péché ?
 
Merci :)

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Eloi,

Il est connu que beaucoup de médicaments ont une influence sur la libido et sur la sexualité. Selon la pathologie traitée, il est parfois impossible de changer de traitement.

Sachant qu'un médicament qui affecte notre sexualité affecte du même coup nos relations avec les autres, quand il est possible de changer de traitement pour un autre qui n'a pas de tels effets, mieux vaut changer.

Dans votre cas, n'est-il pas possible d'essayer un autre médicament n'ayant pas le même effet ? Si ce médicaments provoque en vous une hyper-sexualité, il risque de modifier votre comportement envers les personnes qui vous attirent, ou votre regard sur elles, ce qui est bien plus grave que la masturbation.

En ce qui concerne le péché, notre part de responsabilité entre en jeu pour déterminer ce qui est un péché et la gravité de ce péché. Si vous n'avez pas d'autre choix que de prendre ce médicament, et que les pulsions deviennent tellement fortes que vous êtes incapable de résister, la part de péché peut être très faible ou nulle. Je vous renvoie à cette discussion : « Peut-on communier quand on se masturbe régulièrement ? »

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting