Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Dieu me teste-t-il ?

Domaine:
Question développée: 

Bonjour à tous. Je poste une question sur ce site car j'ai vraiment besoin de conseils religieux (de préférence aux non profanes) concernant des questions et évènements qui me tracassent.
Je vous raconte un peu mon histoire:
Voilà, je m'appelle Amar j'ai 18 ans et ça fait un an que je suis profondément le Christ. J'ai passé les 16 premières années de ma vie à être musulman, car je me devais de suivre les traditions familiales. Avec du recul, je m'aperçois que je ne m'étais jamais sentis musulman. Je n'acceptais pas le fait de haïr les juifs ou chrétiens sous prétexte qu'ils ne suivaient pas Allah. Je ne pouvais pas simplement pas les haïr. Il y a à peu près 2 ans, un changement radical s'est opéré dans ma famille. Ma grand-mère qui était très attaché à l'Islam commençait à nous parler de Jésus. Pour moi Jésus n'était qu'à cette période-là, qu'un Homme qui avait peut-être des traits divins et qui fut un temps, faisait des miracles. Imaginez bien, une femme (qui s'avère être ma grand-mère) profondément musulmane, nous parler de Jésus. Le choc ! Comme notre grand-mère a toujours été une puissante source d'inspiration au sein de la famille, nous nous sommes peu à peu ouvert aux écrits de la Bible et à la parole de Jésus. Aujourd'hui ma mère, ma grande sœur, mon petit frère deux de mes oncles et moi sommes convaincus de la véracité de la Bible. Nous suivons désormais les pas de Jésus. Et d'autres membres de ma famille commencent aussi à se convertir. Dieu rassemble son armée.
Après avoir découvert l'émouvante et puissante histoire de Jésus, ma vie n'a jamais été la même. Je vois plus clair maintenant. J'ai passé plusieurs nuits à littéralement fondre en larmes en écoutant des musiques de louanges et en regardant des films sur la vie de Jésus. L'amour de Jésus est si grand... un amour comme celui-ci ne peut être mortel. Seulement, certaines choses m'attristent et me rendent frustrer. J'ai l'impression que Dieu me teste.
Une fois, alors que je feuilletais des prospectus à l'entrée d'une église, je suis tombé sur un petit objet en plaqué or qui était dans un magazine et qui portait le profil de la Vierge Marie. Émerveillé par sa beauté, j'ai pris la décision de m'emparer de l'objet et de l'enfiler dans mon collier en argent. 2 mois plus tard, je le fais tomber dans l'évier de ma meilleure amie... Ensuite, d'Algérie, ma grand-mère m'envoie par hasard une petite croix en bois que je décide aussi de chérir. Aujourd'hui, le 2 Juin 2016, je la fais tomber de ma poche en sortant mon portable... Introuvable. Est-ce seulement de la maladresse ou un message de Dieu ? Peut-être Dieu veut m'interdire l'idolâtrie ? Je ne sais pas... J'ai toujours appris à être attentif aux évènements qui se passaient autour de moi. J'ai toujours et encore plus maintenant aimé mon prochain, je ne vole pas, je ne mens pas, je respecte ma mère et n'utilise jamais la violence pour régler des problèmes. Pourquoi y'a t-il des personnes qui connaissent des miracles de Dieu, qui rêvent de Jésus, qui entendent sa voix même ? Pourquoi n'aurais-je pas le droit de connaître tout cela aussi ? J'aime Jésus plus que tout au monde et finalement, je l'aimerai ainsi jusqu'à la fin de ma vie, même s'il ne se manifeste pas ! Je l'aimerai. Mais je ne vous cache pas que ce genre de question me traverse l'esprit tous les jours... Certaines personnes ont-ils plus besoins de miracles que d'autres pour connaître la voie du salut ? Ou alors Dieu me teste-t-il ? Peut-être faut-il mériter son amour ? Je ne sais plus et j'ai vraiment besoin d'aide. Alors qu'importe possède des indices et des solutions, qu'ils me les apportent, car ma plus grande peur est de penser suivre les pas de mon sauveur, alors qu'au final, je fais tout de travers. J'ai peur de ne pas être à la hauteur à ses yeux parce que tout ce que je veux, c'est lui plaire à ses yeux.

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Filippo-modérateur

Bonjour Amar,

D'abord merci pour votre témoignage extrêmement puissant qui nous montre combien Dieu est bon et combien vous êtes réceptifs à sa grâce, vous et les membres de votre famille qui se sont convertis.

Vous demandez des conseils religieux. Je ne suis pas prêtre, mais je me suis formé pendant cinq ans à devenir prêtre, j'espère donc pouvoir vous fournir des éléments pertinents pour vos questions.

À propos de la perte des deux objets dont vous parliez, il est bon de savoir discerner quand Dieu nous parle par des signes et quand il ne nous parle pas. Les deux excès sont de voir des signes partout ou de refuser que Dieu puisse nous en donner.

À partir du moment où, comme vous le dites, vous avez dans votre cœur la certitude que vous voulez aimer Dieu et votre prochain de tout votre cœur, Dieu ne veut pas vous inquiéter, il veut vous conforter et vous montrer le bon chemin, étant un Père plein de tendresse.

Dieu ne veut pas que nous soyons fiévreusement en quête de la moindre de ses volontés en nous accrochant au moindre événement de notre vie. Il nous veut paisibles, sûrs que nous recevrons ce dont nous avons besoin en temps voulu.

Donc, ce n'est pas la peine de majorer la perte de ces objets. Qui n'a jamais perdu un petit objet de dévotion ? Ce n'est pas pour autant que Dieu vous retirera sa grâce.

J'aborde la deuxième partie de votre propos. Vous parlez des personnes qui connaissent des miracles, ou qui rêvent de Jésus ou qui entendent sa voix.

Et vous répondez vous-même partiellement à la question : « Certaines personnes ont-ils plus besoins de miracles que d'autres pour connaître la voie du salut. »

Oui bien sûr ! Beaucoup d'entre nous avons la tête dure. Jésus le dit d'ailleurs : « Si vous ne voyez des signes et des prodiges, vous ne croirez pas ! » (Jean 4, 48).

Je peux témoigner que je vois des choses étonnantes dans ma vie. Ce ne sont pas forcément des miracles tels qu'on les voit dans la Bible, mais par exemple, j'ai par deux fois été gravement malade, et c'est au moment où j'étais vraiment tenté de désespérer que je suis enfin tombé sur le bon médecin, et j'ai été très vite guéri. Cela a vraiment renforcé ma foi dans la puissance de Dieu.

Les signes, rêves et paroles intérieures sont aussi souvent le signe que Dieu veut nous donner une mission ou nous orienter dans une certaine direction. Alors attention, car c'est très souvent une responsabilité qui peut nous mener loin et être une véritable épreuve. Dieu nous console, mais il a aussi besoin de nous pour propager son salut.
De nombreux saints ont reçu ce genre de signes, mais leur chemin a souvent été semé de grandes embûches, et ils ont parfois dû accepter de donner leur vie. Je prends l'exemple de Jeanne d'Arc qui a reçu de nombreuses apparitions et voix célestes. Sa fidélité lui a valu des épreuves très dures pendant ses deux années de vie publique et elle a finalement livré sa vie sur le bûcher.

Alors je pense qu'il ne faut pas se préoccuper de cette question. Si Dieu estime qu'il est nécessaire que nous en recevions, il nous les donnera, et sinon cela veut dire qu'il estime notre foi suffisante pour pouvoir avancer normalement sous son regard.

J'en profite pour ajouter que si vous désirez des signes pour progresser dans votre vie chrétienne et discerner la volonté de Dieu, l'Église nous donne toutes sortes de moyens pour cela.

D'abord, Dieu nous parle par sa Parole. C'est en priant avec la Parole, et en partageant nos questions avec des personnes spirituelles et formées que nous pouvons y puiser des enseignements et directions pour notre vie.

Par ailleurs, vous pouvez prendre ce que l'on appelle un père spirituel, qui est une personne expérimentée dans la foi, prêtre ou laïc. Cela se pratique depuis les tous premiers temps du christianisme, et de nombreux saints ont affirmé que c'était absolument indispensable pour se rapprocher de Dieu. Vous pouvez lui soumettre toutes vos questions, et cette personne doit vous aider à discerner la volonté de Dieu dans votre vie.

Voilà ce qui me vient.

J'en viens à une grande question : êtes-vous baptisé ? La plongée dans la mort et la résurrection de Jésus est évidemment un passage tout-à-fait privilégié pour recevoir la plénitude de la grâce de Dieu. Jésus lui-même a demandé explicitement que nous recevions le baptême en son nom pour être pardonné de tous nos péchés et être sauvé. « Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé. » (Marc 16, 16)

Alors rassurez-vous, comme chacun de nous, vous ne serez jamais « à la hauteur », c'est même plutôt l'inverse, Jésus nous invite à nous réjouir d'être pauvres et petits devant lui, d'être et de rester d'humbles pécheurs, pèlerins sur cette terre, mendiants de son amour. Si nous étions « à la hauteur », pourquoi aurions-nous besoin d'un sauveur ?

Pour commencer, je vous remercie énormément pour avoir pris le temps de lire ma question et surtout, d'y avoir répondu. J'ai trouvé dans vos mots beaucoup de réconforts qui m'ont d'ailleurs fait sourire. Je comprends le fait de ne pas chercher à voir des signes de Dieu partout, je pense que j'ai simplement peur de rater le moment où Dieu me parlerait réellement. Mais je pense que lorsque Dieu communique vraiment avec ses fidèles, il ne peut y avoir de doutes quant à la véracité et la profondeur du message. Problème résolu.

Concernant les miracles et les signes de Dieu, vous affirmez donc qu'effectivement, certaines personnes ont plus besoin de voir des singes que d'autres. J'aurais tendance à suivre votre idée. Problème résolu.

Pour ce qui est du baptême, c'est l'un de mes principaux projets. Je me suis informé sur la démarche à suivre et j'ai découvert qu'il fallait suivre une "formation" de deux ans, qui s'appelle le catéchuménat. Ces deux ans d'apprentissage ne me dérangent en aucun cas car j'ai toujours aimé desceller les secrets de la Bible et apprendre comment être un bon chrétien. C'est juste qu'actuellement, je change fréquemment de ville d'étude et j'ai donc besoin d'être dans une situation suffisamment stable pour pouvoir créer des liens solides avec l'église de la ville. Je suis normalement certain de continuer mes études d'anthropologie l'année prochaine à Nice. Je passerai donc 8 ans de ma vie dans cette ville et serai enfin capable de me consacrer fidèlement à mon futur baptême.

Hier soir, je priais pour que Dieu apporte les réponses à mes questions. Ce matin, vous me les avez apportées. Je vous remercie énormément, en espérant que vous ne tombiez plus malade dans les jours à venir.

Merci.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting