Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

confession et eucharistie

Question développée: 

au sujet de l'Eucharistie , il me semble qu'elle a ete instituee par Jesus , et en ce soir , apres une longue route et surement fatigué , il s'est adressé a ses apotres sans leur demander quoique soi , n'excluant meme pas Judas qui allait le trahir
et la seule " consigne "qu'il ait faite tient en ce paroles
  "  faites ceci en memoire de moi "
d'ou mon interrogation : pourquoi faire un absolu ( la confessio , dont je ne denie pas la richesse ) de ce que le Christ n'a pas fait ! et de dire la confession obligatoire ?
n'est pas se mettre dans une forme de pouvoir , se mettant meme au-dessus de Jesus .

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Jeff,

C'est une question intéressante.

Je rappellerai d'abord que l'Église ne demande pas de se confesser avant chaque communion, mais que la confession n'est obligatoire qu'après un péché grave, ou au moins une fois par an si on n'a pas fait de péché grave. Beaucoup de théologiens et guides spirituels conseillent cependant de se confesser au moins une fois par mois, car la confession rapproche de Dieu.

Dans votre question, je ne comprends pas bien si vous remettez en cause l'existence même de la confession, ou seulement l'obligation de se confesser pour pouvoir communier.

Pour ce qui est de l'existence de la confession, c'est bien Jésus qui l'a instaurée :

Jean 20, 21-23 :

« Comme le Père m'a envoyé,
    moi aussi je vous envoie. »
 
 Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit :
 
  « Recevez l'Esprit Saint.
    Ceux à qui vous remettrez les péchés,
    ils leur seront remis ;
    ceux à qui vous les retiendrez,
    ils leur seront retenus. »
Saint Jacques recommande aussi « Confessez vos péchés les uns aux autres » (Jc 5, 16).
 
Quand à la nécessité d'être purifié avant de communier, St Paul le dit : « Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. » (1Co 11, 27).
 
Au sujet des apôtres qui ont communié lors de l'institution de l'Eucharistie, Jésus dit : « "Qui s'est baigné n'a pas besoin de se laver; il est pur tout entier. Vous aussi, vous êtes purs; mais pas tous." Il connaissait en effet celui qui le livrait; voilà pourquoi il dit: "Vous n'êtes pas tous purs."» (Jn 13, 10-11).
 
Donc, de la bouche de Jésus nous savons que seul Judas n'était pas pur au moment de la communion. Dans le même Évangile, nous lisons :
 
Trempant alors la bouchée, il la prend et la donne à Judas, fils de Simon Iscariote. Après la bouchée, alors Satan entra en lui. Jésus lui dit donc: "Ce que tu fais, fais-le vite." Mais cela, aucun parmi les convives ne comprit pourquoi il le lui disait. Comme Judas tenait la bourse, certains pensaient que Jésus voulait lui dire: "Achète ce  dont nous avons besoin pour la fête", ou qu'il donnât quelque chose aux pauvres. Aussitôt la bouchée prise, il sortit; il faisait nuit.
Donc on peut voir que le fait de communier en état de péché, pour Judas, n'est pas source de grâce pour lui, au contraire. En donnant la communion à Judas, Jésus montre aussi que ce n'est pas au prêtre d'évaluer si chaque fidèle est en état spirituel de communier, mais que celui qui communie indignement se fait du mal à lui-même.
 
Beaucoup de théologiens voient aussi dans le lavement des pieds un rituel de purification qui symbolise la confession. Jésus explique qu'il s'agit d'une purification du péché quand il dit à Pierre qu'il n'a pas besoin d'être lavé entièrement puisqu'il est déjà pur. Pour Judas, cette purification est inutile, de même que la confession est inutile pour celui qui se confesse sans regretter son pécher.
Cependant, bien que Pierre soit déjà pur, Jésus lui dit que cette purification est indispensable à sa vie spirituelle : « Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi. » (Jn 13,8).
 
Est-ce que ces éléments répondent à votre question ?
 
Bonne journée,
 
Cat

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting