Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Comment construire un monde meilleur

Domaine:
Question développée: 

Il est très important de faire des choses ensemble, de construire plûtôt que de "parler" (et en définitive ne parler que de soi) parce que c'est par "le faire" que nous pouvons entrer dans une véritable dynamique de l'amour. Et partout, on parle à n'en plus finir et tellement qu'on ne s'entend plus. Il faut bien savoir que bien que nous vivons à l'ère de l'hypertechnologie de la communication, l'incommunication devient chaque jours de plus en plus profonde. C'est d'ailleurs pour ca qu'après avoir perdu près de 25 ans sur internet à tenter de communiquer pour construire, je me suis pratiquement totalement déconnecté. Maintenant, est-ce que toutes cette lourde et intense expérience n'a pour avenir que de disparaitre définitivement dans la solitude la plus totale ou va-t-elle enfin arriver à s'exprimer et à être utile par les biais de ce forum? Nous verrons bien et je vais tenter l'expérience.

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Je regrette que vous n'essayiez pas de m'interroger avant de m'expliquer que je n'ai rien compris à la situation de mes amies... Vous ne savez pas depuis quand je les connais, ce que j'ai déjà tenté pour les aider, ce que j'y ai dépensé de mon propre argent. Vous ne citez que des extrêmes en alternative à des extrêmes.
Si vous n'êtes pas dans l'écoute mais seulement dans la leçon de morale, vous ne pouvez pas m'aider.

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Michaël,

Comme vous l'avez prévu, je ne publie pas votre dernier commentaire, qui est plein d'agressivité et d'accusations sans fondement.

Je ne pensais pas que vous prendriez si mal ma réponse. Vous ne vous êtes pas privé de me faire toutes sortes de reproches que j'ai publiés sans me fâcher, dans les différentes discussions que nous avons eues sur ce site, je pensais que vous pouviez supporter d'en lire un qui pour une fois s'adresse à vous.

Contrairement à ce que vous m'écrivez, sachez que je vous aurais dit la même chose si nous avions été face à face. Ceux qui me connaissent en chair et en os vous le confirmeraient.

Si vous aviez vraiment lu ce que j'ai écrit au lieu de transformer mes propos et si vous saviez poser des questions avant de tirer des conclusions sans avoir les éléments nécessaires, vous sauriez que je souhaite vraiment éviter d'être dans une relation d'assistanat avec mes amies thaïes. C'est ce que j'ai écrit dès que j'ai présenté la situation.

Pour quelqu'un qui a séjourné en Afrique pour aider au développement de populations pauvres, je suis étonnée de voir que vous connaissez si mal la condition humaine. Vous pensez donc qu'il n'y a aucun intermédiaire entre des personnes ayant la force de monter leur entreprise personnelle et des "légumes" à placer dans un centre médicalisé ?? En France, les personnes dont je parle bénéficieraient soit du statut de travailleur handicapé, soit d'une pension d'invalidité, du fait de leur dépression, alcoolisme, fragilité psychique ou troubles bipolaires.

En France, beaucoup des personnes bénéficiant du statut de travailleur handicapé pour de telles raisons parviennent à créer leur entreprise, mais beaucoup d'autres ont besoin qu'on leur propose un emploi adapté. Si c'est ce que je veux proposer à certaines de mes amies, c'est en connaissance de cause. Pourquoi, quand je vous dis que je les aide depuis des années et que j'ai dépensé beaucoup d'argent pour elles, supposez-vous que c'était de l'assistanat ? Pourquoi êtes-vous sûr que je n'ai pas voulu les aider à monter des projets ? Pourquoi, quand je vous dis que je les connais depuis de nombreuses années, êtes-vous certain que je ne leur ai jamais demandé ce qu'elles souhaitaient, ce qu'elles aimaient, et qu'elles ne m'aient jamais confié ce dont elles rêvaient ?

J'ai parfois été acculée à les aider sous forme de don d'argent sans contrepartie, et c'est pour cela que je cherche une autre solution, parce que je sais que ce n'est pas bon. Mais ce n'est pas toujours évitable. Quand une jeune femme, que je connais depuis qu'elle avait 1 an, m'a dit, alors qu'elle était au 3e trimestre de grossesse, qu'elle n'avait pas assez d'argent pour manger à sa faim, je lui ai envoyé de l'argent. Une autre amie, qui se prostituait autrefois et qui espère ne plus jamais être acculée à le faire, travaille dans le bâtiment pour la pose de carrelage, alors qu'elle est en très mauvaise santé physique. Alors de temps en temps je lui offre des congés payés pour qu'elle se repose. En France elle serait en invalidité pour sa santé physique, sans parler de sa dépression. Alors je cherche une solution pour lui proposer un emploi compatible avec sa santé.

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting