Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Attendre le mariage pour une vie sexuelle avec celle qu'on aime

Domaine:
Question développée: 

J'ai une crainte, c'est que quand on est chrétien, beaucoup de filles posent souvent la question? tu fais abstinence ou pas ?

Et je me demandais si quelqu'un a un petit témoignage ou des conseils, si cela vous est arrivé d'aimer une femme et de devoir lui dire que vous préferez attendre le mariage et comment lui avez vous expliqué cela ? Cela a l'air plus simple pour une femme de faire attendre un homme que l'inverse

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 
Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Nénuphar

Est-ce que vous posez la question parce que vous vous intéressez à une fille en particulier qui risque de ne pas apprécier d'attendre ?

Pour ma part j'ai connu mon mari sur un site de rencontres chrétien. Nous étions tous les deux d'accord pour attendre le mariage. 

Sur le site de rencontres de ce site, le problème ne se pose pas, car on peut cocher dans le profil si on souhaite attendre le mariage ou non :

 
 
 
 
 
 
 

 

Certainement "vieux jeu", je serais surpris - à la place d'un jeune homme - que la jeune femme que j'aime me propose des rapports avant le mariage ; je crois que cela m'éloignerais d'elle. Mais je suis une femme, sur l'autre versant de la vie.

Portrait de Cat-modératrice

À notre époque, il n'y a pratiquement plus que certains chrétiens pratiquants qui veulent attendre le mariage. La virginité est plutôt considérée comme une honte par la plupart des jeunes ! Même une grande proportion de catholiques pratiquants ne voient pas le mal, ou même ne savent même pas ce que l'Église demande à ce sujet.

Bonjour,
Je peux comprendre qu'avec toutes les sollicitations visuelles, les programmes ou films qui laissent croire que tout ce qui peut porter jupon ne demande que "ça", les jeunes gens puissent proposer à quelqu'un qui leur plaît d'avoir des rapports ; c'est l'inverse qui m'étonne : qu'une jeune fille puisse le demander. Plus surprenant encore dans des milieux catholiques : où sont parents et catéchistes ?
Bien à vous

Portrait de Cat-modératrice

Malheureusement, beaucoup de prêtres ne réalisent pas l'importance de cette question : des jeunes peuvent aller à la messe pendant de nombreuses années sans entendre parler de chasteté et sans savoir ce qui est bon ou non dans ce domaine.

Le problème c'est qu'il est tellement admis chez les jeunes que les relations sexuelles soient quasi-immédiates dans une relation, que certaines filles trouvent louche qu'un homme veuille les réserver pour le mariage.

Moi, je serai plutôt heureuse, si le garçon me demandait, d'avoir mes premières relations sexuelles après le mariage...blush

moi je connais pamal de filles qui disent clairement "Je préfère m'amuser, où je tiendrai pas"

Gloire à Dieu que tu dise ça !

:)

Portrait de Cat-modératrice

Décidément, il n'y a que des femmes pour répondre ! Lumen n'a toujours pas les témoignages qu'il a demandés de la part d'hommes ayant vécu la même situation.

comme je suis un homme, marié, et que seules des femmes et jeunes filles répondent, je vais me lancer...
j'ai épousé celle que j'aimais depuis le lycée. presque 10 ans après l'avoir rencontré. la vie nous avait séparés, puis nous a réunis.
Il me semble que le sexe ne doit pas etre un problème, dans un sens ou un autre. Sans avoir à obéir à l'injonction de sensualité et de "plaisirs", sans avoir non plus à fuir ou vivre comme une honte ce que l'on éprouve et désire. Il me semble que "la première fois" ne doit pas arriver sans qu'on le décide ensemble.
La relation sexuelle est quelque chose de sérieux, dont il est important de parler. Ensuite, c'est une question très intime et personnelle, certes, mais aussi qui s'aborde à deux, justement ! Si les deux optent pour une chasteté avant le mariage, parfait ; si l'un des deux ne comprend pas, ou ne partage pas cette option, au point de remettre en question une relation à long terme, il faut, selon moi, voir au cas par cas. faire de l'abstinence un interdit intouchable peut confiner à une obsession, qui serait l'envers de l'autre, celle de multiplier les expériences. Ainsi, ce n'est pas la première réaction fasse au choix a priori de ne pas avoir de relation sexuelle, qui importe, c'est ce qui est partagé après avoir exposé ce choix, ce qui est partagé entre les deux personnes, et qui peut fonder leur union. et ce qui se passe ou ce qui ne se passe pas ne concerne qu'eux, en fait, sans donner à l'acte sexuel plus d'importance qu'il n'en n'a.
c'est ainsi que j'ai fais avec celle qui est devenue mon épouse.

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting