Aller directement à la navigation

Un grand espoir pour le monde : présentation générale des vidéos du Père Gagey

Programme des conférences

Première conférence (45 min) : la création en marche

Deuxième conférence (1 heure) : un peuple pour Dieu

Troisième conférence (1 heure) : porte-parole des hommes

Quatrième conférence (55 min) : prophètes d’aujourd’hui

Cinquième conférence (1 heure) : au-delà de la Foi

Sixième conférence (55 min) : vers un monde d’amour

Pour des explications et compléments sur les personnes, événements et textes utilisés ci-dessous, merci de consulter les « Notes » en bas de page.

Présentation des vidéos par le Cardinal Albert Decourtray, ancien archevêque de Lyon, ancien évêque de Dijon

« Voici plus de vingt ans que le chanoine Augustin Gagey, Archiprêtre de la cathédrale de Dijon, donne, avec un exceptionnel talent pédagogique, à des milliers de fidèles avides, vite passionnés et bientôt éclairés, nourris, stimulés, un enseignement centré sur le document majeur du deuxième Concile du Vatican, la Constitution sur l’Eglise, « Lumen Gentium ».

La paroisse Saint Bénigne d’abord, le diocèse de Dijon ensuite et peu à peu un grand nombre de diocèses francophones ont bénéficié de cette présentation du message conciliaire, diffusé et assimilé dans les innombrables équipes des groupes diocésains « Foi et Vie ».

Le Peuple de Dieu est tout entier prophétique, sacerdotal et royal : un grand nombre de fidèles m’ont assuré naguère, au temps où j’étais leur évêque que la découverte du sens de cette proposition, scripturaire et conciliaire, avait changé leur vie.

Grâce aux progrès des moyens audiovisuels, ce nombre va s’accroître considérablement. Comment de ne pas en rendre grâce à Dieu ? »

+ Albert Cardinal Decourtray

Le chanoine Augustin Gagey fut curé de la cathédrale de Dijon (Côte d’Or) de 1958 à 1991. Il est entre autres le fondateur des groupes « Foi et vie » qui ont eu un rayonnement national et ont même essaimé hors de France.

Au milieu de ses innombrables activités apostoliques, il eut à cœur de diffuser dans un langage compréhensible pour tous l’enseignement du Concile Vatican II.

Ce Concile, l’événement le plus important de l’Église catholique au XXème siècle, a produit de nombreux textes. Le plus important est la Constitution sur l’Église, dont le titre latin est « Lumen Gentium », la « lumière des peuples ».

C’est surtout ce texte que le Père Gagey s’est employé à faire connaître.

Dans les années 80, il a eu l’idée d’organiser des week-ends organisés autour de six conférences.

Ce sont ces six conférences qui ont été filmées et montées de manière professionnelle et qui sont disponibles maintenant au format numérique, plus de vingt ans après leur enregistrement initial. La qualité visuelle est celle de l’époque, à savoir celle des cassettes VHS. Le son est correct, les personnes et les illustrations sont bien visibles.

Quelques suggestions pour profiter au mieux de ces conférences

Ces six conférences constituent un parcours complet pour savoir ce que veut dire être chrétien : la place de l’homme dans le plan de Dieu sur la création, ses rapports avec Dieu, la révélation de Dieu dans l’Ancien Testament et par la venue de Jésus-Christ, la vie de Dieu dans chaque baptisé, le rôle de l’Église, notre vie après la mort et la fin des temps.

Les conférences constituent un ensemble organique où chacune des parties a sa place dans le tout. Elles durent de quarante-cinq minutes à une heure chacune.

Chacun est libre de les visionner selon ses possibilités : l'une ou l'autre en fonction du thème abordé, ou bien la totalité.

Pour ceux qui souhaiterait respecter la volonté de l'auteur en les regardant intégralement, nous suggérons deux formules.

Dans la première, il s’agit simplement de respecter le rythme voulu initialement par le Père Gagey : étaler les conférences sur un week-end. Cela peut former pour vous comme une petite retraite de 48 heures. On peut ou bien prendre trois conférences par jour, ou bien prendre la conférence introductive le vendredi soir, trois conférences le samedi et les deux dernières le dimanche. Il est évidemment plus agréable et profitable, en particulier pour pouvoir en discuter, de faire cela à plusieurs mais ce n’est pas toujours facile.

Dans la seconde formule, on peut imaginer de regarder les conférences le soir, ou bien une chaque soir, ou bien une tous les deux soirs. Cette formule a l’avantage de laisser du temps pour bien digérer le contenu vraiment dense des conférences. Attention cependant à ne pas trop espacer les visionnages faute de quoi le fil du raisonnement se perd.

A chacun d’imaginer la formule qui lui convient le mieux.

 

Programme des conférences

Précision : les préfaces sont des textes du Père Gagey lui-même. Ils figurent au verso des cassettes VHS originales. Sur Youtube, le visionnage idéal se fait en mode "grand lecteur".

Première conférence (45 min) : la création en marche

Deuxième conférence (1 heure) : un peuple pour Dieu

Troisième conférence (1 heure) : porte-parole des hommes

Quatrième conférence (55 min) : prophètes d’aujourd’hui

Cinquième conférence (1 heure) : au-delà de la Foi

Sixième conférence (55 min) : vers un monde d’amour

 

Notes

Le Père Gagey (1914-2009), par sa personnalité et sa foi, fut une figure de la vie du diocèse de Dijon, non seulement dans les milieux catholiques mais également au-delà. Son très long service comme curé de la cathédrale St Bénigne, 33 ans, l’a fait connaître de tous.

Sa prédication attirait des foules dans sa cathédrale, en particulier beaucoup de jeunes et de familles.

Il avait eu l’idée de créer des groupes de réflexion chrétienne appelés « Foi et Vie ». Leur succès fut tel qu’il dépassa rapidement les limites du diocèse. Ces groupes rayonnèrent dans toute la France et même au-delà.

Voici deux pages qui lui rendent hommage :

Celle d’un membre du conseil pastoral de la cathédrale Saint Bénigne pendant 10 ans.

Celle de l’abbé Vincent, curé de la paroisse Saint Bernard de Dijon, à l’occasion du premier anniversaire du retour au Père du Père Gagey.

Le cardinal Albert Decourtray (1923-1994) a été évêque de Dijon de 1974 à 1981, puis le saint pape Jean-Paul II l’a nommé archevêque de Lyon.

Le Concile Vatican II s’est tenu entre 1962 et 1965 à Rome. Le saint pape Jean XXIII l’a convoqué, et le pape Paul VI l’a terminé.  Ce Concile a rassemblé plus de 3000 évêques du monde entier. Depuis les tous premiers temps de l’Église, on appelle concile une assemblée d’évêques catholiques.

Le Concile œcuménique Vatican II est seulement le 21ème du genre, depuis 2000 ans. Le Concile précédent, appelé Vatican I, remontait à 1870.
C’est dire à quel point le Concile Vatican II a revêtu une importance majeure dans l’histoire de l’Eglise au XXème siècle. Le pape Jean-Paul II a axé tout son pontificat autour de la mise en œuvre du Concile Vatican II. Dans l'Exhortation apostolique Christifideles Laici, voici ce qu'il écrit au paragraphe 14 :

« Par cette Exhortation, nous voulons inviter encore une fois les fidèles laïcs à relire, à méditer et à assimiler avec intelligence et amour l'enseignement si fécond et si riche du Concile qui touche à leur participation à la triple fonction du Christ. »

Les textes produits au cours du Concile par les évêques sont de trois types : constitutions, déclarations et lettres. Deux des constitutions sont dogmatiques.

Cela signifie que ces textes sont définitifs et font partie intégrante de la foi catholique, ils doivent être crus et connus par tout catholique.

L’une de ces deux constitutions est celle qui est présentée par le Père Gagey dans ses six conférences. Cette constitution est nommée « Lumen Gentium » selon l’usage qui veut que l’on donne comme titre aux textes officiels de l’Église les deux premiers mots de leur texte latin. En français, la constitution est nommée : « La Lumière des peuples ». C’est un texte splendide, dense, assez technique, qui nécessite de bonnes connaissances bibliques et ecclésiales pour être lu avec fruit sans l'aide d'un pédagogue et spécialiste expérimenté comme le Père Gagey.

Retour au Blog catholique saint Jean-Paul II



Dr. Radut Consulting