Aller directement à la navigation

Témoignage d'un haïtien immigré en France sauvé du désespoir par l'amour fraternel

Portrait de Cat-modératrice
La bonne nouvelle: 

Nouvelle du blog Jeunes-Cathos :

À l’occasion de la Journée mondiale des migrants le 19 janvier 2014, Jeunes Cathos Blog donne la parole aux jeunes migrants. Lamartine, 36 ans, est haïtien et est arrivé en France il y a dix ans.

[...] Ayant dû tout abandonner derrière moi, ma famille surtout, j’ai cherché à retrouver ma liberté et ma dignité.

À corps perdu, je me suis jeté dans les démarches administratives et juridiques pour demander le statut de réfugié : en vain.

[...] Mon avenir s’écroulait, je voyais la précarité partout et l’instabilité devenait alors mon seul firmament.

Je me sentais seul, isolé, coupé du monde.

[...] J’étais comme mort à l’intérieur.

Un jour l’Esprit m’a conduit à la paroisse Saint-Hippolyte et ma vie a pris une direction.

[...] Me sentir entouré d’amis m’a donné du sang neuf : comme si j’avais été réanimé, comme si le flambeau de la vie m’avait été passé.

[...] Il y a cinq ans, j’ai obtenu enfin ma carte de séjour.  Précieux sésame qui a changé ma vie mais ma situation demeurait compliquée : il était difficile pour moi de vivre loin de ma petite famille restée en Haïti.

En 2011, par l’intermédiaire de la Paroisse Notre-Dame d’Espérance (11e), j’ai trouvé un logement adapté et un travail décent me permettant d’obtenir l’été dernier, les papiers pour le rapprochement de ma  famille.

Et voilà qu’aujourd’hui,  je mène une vie nouvelle entouré de mon épouse et mes deux enfants, arrivés en France en septembre.

J’ai trouvé une lumière et plus rien ne m’effraye.

Retour aux bonnes nouvelles Publier une bonne nouvelle (réservé aux inscrits)

 

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting