Aller directement à la navigation

Le bébé « sans sang » sauvé par sa mère

Portrait de Cat-modératrice
La bonne nouvelle: 

Nouvelle du site du Figaro :

La petite Hope Juarez doit la vie, doublement, à l'intuition de sa maman. C'est parce que Jennifer Juarez, une Californienne enceinte de 37 semaines, a décidé de consulter en urgence sa sage-femme que les médecins de l'Irvine Medical Center ont fait immédiatement le diagnostic d'hémorragie fœto-maternelle. Un accident rare mais bien connu des néonatalogistes, dans laquelle le fœtus devient anémique et, si le diagnostic n'est pas fait à temps ou que l'hémorragie est massive, peut même décéder. Le terme « sans sang » est d'ailleurs incorrect, car si le volume sanguin diminue effectivement, ce sont surtout les globules rouges qui manquent.

Le signe d'alerte

Le signe qui a alerté Jennifer Juarez, dont c'était la première grossesse, est la soudaine inactivité de son bébé. «Jusque là chaque matin, elle me donnait des coups dans le ventre. Elle était très active et bougeait beaucoup», raconte-t-elle. C'est une façon extrêmement rare de détecter une hémorragie fœto-maternelle, même si toute inactivité subite d'un fœtus doit bien sûr faire l'objet d'une consultation médicale. Dans le cas de Hope, une césarienne programmée en urgence a été réalisée et le bébé a pu être transfusé. Il était plus que temps car elle n'avait plus que 3,8 g/dL d'hémoglobine, alors que la normale est entre 10 et 15 g/dL. L'enfant était évidemment « tout pâle » et « ressemblait à un fantôme », mais ne semble pas avoir de séquelles. Les médecins préfèrent attendre qu'elle ait six mois pour être pleinement rassurés.

Retour aux bonnes nouvelles Publier une bonne nouvelle (réservé aux inscrits)

 

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting