Aller directement à la navigation

Dolls for Down : une poupée pour les enfants trisomiques

Portrait de Cat-modératrice
La bonne nouvelle: 

Nouvelle du site de la Fondation Lejeune :

Hannah a 14 ans. Elle adore les « Special Olympics », la télévision, les films, les jeux de cartes. Elle est atteinte de trisomie 21.

[...] J’ai voulu faire un nouveau modèle de poupée destinée aux personnes atteintes de trisomie parce qu’Hannah, qui avait alors 8 ans, regardait un magazine et elle m’a dit : « il y a aucune poupée qui me ressemble ». J’ai alors regardé sur internet, et j’ai trouvé des poupées qui avaient plus de caractéristiques de la trisomie.  J’ai trouvée les concepteurs de ces poupées cherchaient tellement à coller à toutes les  caractéristiques que les résultats n’était pas très beaux. Je voulais vraiment faire quelque chose qui, comme le disait Hannah, lui ressemble. Cela impliquait qu’il fallait donner à la poupée, une personnalité positive, être belle, mais aussi être vraie avec les caractéristiques de la trisomie.

[...] J’avais déjà en tête ce à quoi la poupée devait ressembler, mais je n’avais aucuns talents artistiques ou de design. Le producteur m’a assigné un sculpteur qui était très talentueux, mais du fait des difficultés de compréhension issue d’une différence de langue, je ne parvenais pas à exprimer les nuances dans mon projet. Après plusieurs mois, le producteur m’a donné le contact de Karen Scott, une sculpteuse très talentueuse aux Etats-Unis. Elle était à même de comprendre les petits changements qui donnent à votre poupée une personnalité que nous voulions lui donner.

Après, bien sûr, il y avait le problème de l’argent. J’ai commencé le projet, non pas en tant que chef d’entreprise, mais en tant que mère. J’ai trouvé des moyens de vendre des pièces, de lever des fonds, finalement je suis tourné vers Kickstater (entreprise américaine de financement collaboratif) pour avoir suffisamment d’argent pour parvenir à finir le paiement des modèles de poupées. Une fois que nous sommes parvenus à avoir un prototype, je suis parvenue à pré-vendre les poupées pour couvrir les frais de productions. Le petit projet est devenu une idée aimée par des centaines de personnes à travers le monde.

[...] Je voulais que notre poupée soit la plus précise et belle que possible. Certains traits de la trisomie sont pour moi très attachant. Quand je vois des enfants avec ces caractéristiques j’ai automatiquement un sourire dans mon cœur. Je voulais être sûre que ces traits soient visibles dans notre poupée. Du coup, nos poupées ont des jambes et des bras plus courts. Les yeux  sont en amande et le nez est plus plat et plus petit. Les oreilles sont attachées plus bas, et sont plus petites que les autres. Une des mains signe « Je t’aime » dans le langage des signes américain. Les deux pouces de pied ont un trou de l’espace sandale.  Le ventre est plus trapu et boudiné. Et bien sûr, il y a une option avec une cicatrice au niveau du cœur, car bien des enfants atteints de trisomie 21 ont eu une opération du cœur. 

[...] Le projet a commencé il y a 5 ans, et le premier prototype de poupée en porcelaine nous sera délivré dans 10 jours. On est très enthousiaste ici à Pittsburgh !

[...] Oui, vous pouvez les acheter. Je suis à la recherche d’un distributeur en Europe, mais en attendant elles peuvent être expédiées des Etats-Unis au prix de 75 dollars + les frais de ports (http://www.dollsfordowns.org/).

[...] Mon rêve est que ces poupées puissent devenir, en premier lieu, des vraies amies pour  les enfants qui les reçoivent. En deuxième lieu, qu’elles permettent le développement des enfants. Peut-être qu’elles permettront de voir nos enfants comme des personnes en premier lieu, des handicapés ensuite. C’est un gros boulot pour une petite poupée, mais je pense que les enfants apprennent à travers le jeu, et jouer pourra faire partie de leur paysage. J’espère ensuite que les médecins pourront utiliser nos poupées pour faire leur travail en le rendant plus amusant.

[...] Nos enfants sont incroyables, intelligents, beaux, des personnes pleines d’espoirs, de rêves et d’aspirations. Elles ont besoin d’encouragement et que l’on soutienne leurs efforts et nous avons besoin d’elles pour qu’elles nous montrent comment nous devons vivre pour être des meilleures personnes.

 

 

Commentaires

beau projet !

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting