Aller directement à la navigation

Corse : le FLNC abandonne la lutte armée

Portrait de Filippo-modérateur
La bonne nouvelle: 

Nouvelle du site Corsematin.com :

Une maison détruite en CorseLe Front de libération nationale de la Corse (FLNC) a annoncé mercredi l'abandon sans préalable de la lutte armée et l'enclenchement d'un processus de démilitarisation afin de passer à une phase de construction d'une force politique.

Dans un texte authentifié par le mensuel Corsica, le groupe clandestin lance un appel aux élus insulaires pour "l'instauration d'un nouveau statut négocié avec l'Etat français", ainsi que le "règlement de la question des prisonniers et recherchés politiques".

"Pour notre part, sans préalable et sans équivoque aucune, notre organisation a décidé unilatéralement d'enclencher un processus de démilitarisation et une sortie progressive de la clandestinité", peut-on y lire. [...]

Les rédacteurs anonymes citent les exemples basque, irlandais ou kanak qui ont "entrepris une phase de conquête politique" pour justifier leur décison. "Il est temps de passer à une phase nouvelle : celle d'une construction d'une force politique pour gouverner la Corse et la conduire à l'indépendance", écrivent-ils.

Note de la rédaction : après l'Irlande et le pays basque, on ne peut que se réjouir qu'un troisième foyer de terrorisme en Europe s'éteigne, rendant ce continent plus sûr et plus paisible.

Retour aux bonnes nouvelles Publier une bonne nouvelle (réservé aux inscrits)

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting