Aller directement à la navigation

Vatican II

Portrait de Filippo-modérateur

Pourquoi les catholiques lisent-ils si peu la Bible chez eux ?

Temps de lecture : 1 min 30

Un Évangéliaire moderneVoici une constatation que tout un chacun peut faire : peu de catholiques ont une vraie connaissance de la Bible. En cela nous avons vraiment une culture différente de celle de nos frères protestants, qui la lisent et en parlent en toute occasion.

Certes chez les catholiques, nous écoutons la Parole de Dieu chaque semaine, mais ce ne sont pas quatre fragments par semaines, même bien commentés, qui peuvent nous donner une véritable culture, une vision organique de la Parole.

Parfois, chez nous les catholiques, les encouragements à lire la Parole hors de la liturgie font défaut. Les catholiques sont surtout incités à assister à la messe, à prier et à pratiquer les œuvres de charité.

Pourtant, il y a 50 ans le Concile Vatican II encourageait avec force les fidèles à s'approcher de la Parole de Dieu : « Le saint Concile exhorte de façon insistante et spéciale tous les chrétiens à apprendre, par la lecture fréquente des divines Écritures, “la science éminente de Jésus-Christ”. (Épître à Philémon 3,8) ». Cette citation est extraite de la constitution dogmatique sur la révélation divine Dei Verbum, §24.

Portrait de Filippo-modérateur

Les degrés d’autorité du Magistère de l’Église

Temps de lecture estimé : 4 min 30

Les catholiques doivent-ils toujours obéir à l’Église ? Sont-ils des moutons bêtement engraissés, ou des enfants correctement nourris par la Parole de Dieu vivante et vivifiante ?

L’Église continue la mission du Christ sur la terre, en particulier sa mission d’annonce de la Bonne Nouvelle. Porteuse de la Révélation, la première mission de l’Église est donc elle aussi d’annoncer le Christ à tous les peuples. L’ensemble de la doctrine catholique s’appelle le Magistère.

Le Magistère de l’Église comporte deux degrés d’autorité délimités de manière claire et définitive.

- les dogmes, qui sont des énoncés à croire sans réserve, en matière de foi et de morale, comme étant révélés par Dieu (Dei Verbum 10) et les déclarations du pape lorsqu'il exerce — très rarement — son charisme d'infaillibilité

- le magistère ordinaire, c’est-à-dire les enseignements habituels du pape et des évêques

La Constitution dogmatique sur l'Église, Concile Vatican II
Portrait de Filippo-modérateur

Sainteté 1/2 : accueillir l'authentique sainteté à pleins poumons et oublier ses caricatures

Temps de lecture estimé : 9 min

Cet enseignement a été donné dans le cadre d'un des week-ends pour célibataires chrétiens à Ars, en février 2014. Ces week-ends sont organisés par l'association Homme et femme Il les créa.

I.   Nous sommes déjà tous saints par le baptême

Voici ce que dit la première phrase de l’exhortation Evangelii Gaudium, « programme » du pape François : « La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus ».

Dieu me crée par amour. Son but est de me faire devenir comme lui. Il veut que je devienne saint comme lui-même est saint.

La joie de Dieu est pour moi. En rencontrant Jésus, je trouve la vraie joie, la joie d'être ce pour quoi j'ai été créé. Cette joie, c'est d'être uni à Dieu, être bienheureux de sa béatitude, être saint de sa sainteté.

Saint Claude la Colombière
Portrait de Filippo-modérateur

Benoît XVI : serviteur de la Vérité

Temps de lecture estimé : 7 min

Quatre mois après sa renonciation inédite, les feux médiatiques étant maintenant éteints, Benoît XVI ayant rejoint la demeure qu’il a choisie pour les dernières années de son long pèlerinage sur cette terre, il est bon de revenir sur la vie et l’œuvre de cet homme à la destinée exceptionnelle, destinée que lui-même n’aurait jamais imaginée.

Toute la vie de Joseph Ratzinger, puis de Benoît XVI ne peut se comprendre que dans l’amour de Jésus et le service de la vérité.

Benoît XVI, le pape professeur et théologien
Portrait de Filippo-modérateur

Splendeur de la vérité : 50 ans de lumière

Temps de lecture estimé : 8 min

Alors que nous célébrons le cinquantenaire du Concile Vatican II (1962-1965), il est bon pour nous, fils de l’Église catholique, de rendre grâce1 pour les cinquante années exceptionnelles que nous venons de vivre sur le plan doctrinal2.

Avec le Concile, les papes Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI, nous avons assisté à une véritable explosion de lumière. La vision sur Dieu, l’Église et le monde s’est clarifiée d’une manière miraculeuse, comme si le Seigneur, dans sa miséricorde, voulait donner à un monde refusant l’idée même de vérité, une lumière plus forte qu’auparavant aux humbles et aux petits, mais aussi à tous les chercheurs de Dieu.

Portrait de Filippo-modérateur

Comment nous préparer à accueillir le nouveau pape

Temps de lecture estimé : 4 min
 
À l’approche du Conclave, les spéculations les plus variées circulent sur celui qui sera le successeur de Benoît. L’absurde opposition entre candidats « modernistes » et « conservateurs » fait les choux gras des journalistes. Toutes sortes de critères sont inventés ou ressortis de la naphtaline.
Benoît XVI prie la Vierge Marie
Portrait de Filippo-modérateur

Un immense espoir : découvrir le plan de Dieu sur l’homme et le monde

Conférences vidéo du Père Gagey : voir directement la liste des liens vers les vidéos

Tous nous aspirons au bonheur. Dieu s’est révélé dans notre histoire pour nous manifester qui nous sommes et comment nous pouvons nous laisser saisir par ce bonheur qu’il veut nous donner.

Nous fêtons en ce moment le cinquantenaire de l’événement le plus important de l’Église catholique au XXème siècle. Cet événement, le Concile Vatican II (1962-1965), a produit le texte Lumen Gentium. Ce texte révèle le plan de Dieu sur l’homme. Il décrit comment l’Eglise est le chemin donné par Dieu aux hommes pour accomplir ce plan, et ainsi réaliser ce pour quoi l’homme est fait, individuellement et collectivement.

Portrait de Paul_de_Limoges

Présentation des textes du Concile Vatican II

Temps de lecture estimé : 9 min

En cette année anniversaire des 50 ans du début du Concile Vatican II, j'ai pris, cet été, le temps de relire tous les textes des Actes du Concile dans ma vieille édition du Cerf de 1966 où je les avait lus une première fois pour les vivre.

Portrait de Filippo-modérateur

Le Magistère de l’Église catholique et les régimes politiques

Temps de lecture estimé : 7 min 30

Depuis plus de 2000 ans, l’Église s’est trouvée confrontée à des régimes politiques extrêmement divers.

Née au sein du Principat (appelé communément et improprement « Empire romain »), elle s’est développée au point d’être aujourd’hui présente dans pratiquement tous les pays du monde, pays qui ont adopté des régimes très variés.

La question se pose de savoir si l’Église a une légitimité pour demander à ses fidèles de soutenir telle ou telle forme de régime politique, ou bien si elle doit rester neutre en la matière.

Souscrire à RSS - Vatican II


Dr. Radut Consulting