Aller directement à la navigation

prière

Portrait de Filippo-modérateur

Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs

Temps de lecture estimé : 1 min 30

« Moi je vous dis : aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs. » (Matthieu 5, 44). Je suis français. Les ennemis de la France massacrent mes compatriotes. C'est ce qu'on appelle des ennemis. Si je suis un chrétien cohérent, je veux les aimer et je prie pour eux, car je veux obéir à Dieu qui me l'ordonne.

En disant cela, j'ai conscience que certains, mêmes chrétiens, m’accuseront de mollesse et de lâcheté.

Saint Michel terrassant le dragon
Portrait de Filippo-modérateur

Vie monastique, une inspiration pour nous laïcs ?

Temps de lecture estimé : 3 min 30

Le monastère de GanagobieLa communauté bénédictine Sainte Marie-Madeleine, installée au monastère de Ganagobie (Alpes de Haute Provence), fête ses 150 ans. Il y a environ quinze moines bénédictins présents dans ce monastère aujourd'hui.

J'ai eu la grâce d'y faire une retraite personnelle d'une semaine cet été, je partage quelques saveurs et inspirations reçues là-bas, et quelques réflexions générales sur la vie monastique.

Le site de Ganagobie est situé sur un plateau difficile d'accès, avec une superbe vue sur la vallée de la Durance et les sommets des Alpes. Le silence et la sérénité y sont impressionnants. Dès que l'on arrive là-haut, l'agitation du monde disparaît. On entre dans le dialogue avec Dieu seul. Enfin, je peux l'écouter, et il peut me parler sans interférence extérieure. Même si j'arrive plein de bruit intérieur, cela ne fait rien, Dieu me prend tel que je suis. Comme le dit saint Claude la Colombière, il ne se lasse jamais de m'écouter.

Le portail roman à lobes du monastère de Ganagobie
Portrait de Filippo-modérateur

Un pèlerinage méconnu : les Grottes de saint Antoine

Temps de lecture estimé : 1 mn 30

Il y a une grotte, il y a eu une apparition mariale et il y a une source miraculeuse, mais ce n'est pas Lourdes... À Brive-la-Gaillarde (Massif Central) se trouve un « petit » sanctuaire niché dans un bois dominant la ville. Ici, en l'an 1226, saint Antoine (appelé habituellement « de Padoue », mais il est né à Lisbonne) est venu prêcher la Bonne Nouvelle comme il l'a fait dans de nombreuses villes et villages du quart sud-ouest de la France.

En pleine hérésie cathare, sa simplicité, sa douceur, son humilité et la puissance de sa prédication font merveille, des milliers de personnes passées au catharisme reviennent à la foi catholique. Sur son chemin, Antoine fonde de nombreux couvents franciscains, dont celui de Brive, en plein centre ville.

Une tentative de reconstruction du visage de saint Antoine
Portrait de Filippo-modérateur

Une intention de prière et un choc : les prisonniers des camps nord-coréens

Temps de lecture estimé : 4 min et vidéo de 2 min 30

Le pape François nous invite à être une Église en sortie. Il est donc bon de sortir un peu de notre quotidien pour découvrir des réalités qui ne peuvent que nous faire prier encore davantage pour nos frères humains en souffrance.

Alors que nous découvrons par l’actualité la brutalité du nouveau dictateur nord-coréen, il est bon de prier pour des personnes qui sont habituellement oubliées de tous : les prisonniers du Kwanliso, le système des camps de concentration de Corée du Nord.

Le livre témoignage de Shin Dong-hyuk
Portrait de Filippo-modérateur

Les écrans, canaux ou écrans entre Dieu et nous ?

Temps de lecture estimé : 3 min

Les écrans qui envahissent nos vies devraient normalement susciter chez nous une saine réflexion. Si nous devons quitter une certaine naïveté, en acceptant de regarder en face les risques, nous devons aussi porter un regard positif sur ces réalités qui subissent des changements continuels.

Pour alimenter notre réflexion, voici quelques éléments qui me semblent importants.

Portrait de Filippo-modérateur

Noël : serons-nous présents à celui qui est Présence?

Temps de lecture estimé : 2 min

Noël nous interroge sur notre présence à Dieu. En effet, Noël est la grande fête de la venue de Dieu dans notre monde, et donc de la Présence définitive de Dieu, non seulement de manière spirituelle, mais aussi sous forme corporelle. Jésus vient avec un corps d'homme, un corps de chair. C'est ce que l'on appelle l'Incarnation. Cette personne humaine, Jésus, vient vers moi, autre personne humain, pour me rencontrer et cheminer avec moi, même si je ne le vois pas matériellement, comme le voyaient ses contemporains.

Mais moi, lui suis-je présent ? Il a pris la peine de venir en ce monde et de se faire homme pour moi. Célébrer Noël, c'est rendre gloire à Dieu pour sa présence chaque jour de notre vie, ici sur cette terre, dans nos cœurs et dans toutes sortes de réalités : nos frères baptisés, les pauvres et les petits, nos prêtres, les sacrements, l'Eucharistie… et bien sûr dans notre prière.

La Parousie, venue définitive de Dieu en notre monde
Portrait de Filippo-modérateur

Ma solitude intérieure : cadeau empoisonné ou don de Dieu ?

Temps de lecture estimé : 4 min 30

Pour beaucoup, la solitude est une ennemie. Être seul, cela veut dire, au mieux, ne pas être en couple, mais avoir des amis, au pire, ne même pas avoir d'amis.
Et puis, dès les premiers versets de la Genèse, Dieu dit : « Il n'est pas bon que l'homme soit seul ». Et effectivement, il crée la femme pour être sa compagne.
Donc, comment imaginer qu'il y ait quelque chose de positif dans la solitude ?
Regardons plus attentivement, cependant.
 

Portrait de Filippo-modérateur

Les trois appels : servir annoncer adorer

Temps de lecture estimé : 4 min

Un trou dans un arbre abrite une colonie de papillons.
 
Un premier papillon sort du trou et s'approche d'un grand feu. Il en est tout réchauffé et, dans sa joie, il revient dans le trou pour diffuser la chaleur reçue auprès des autres papillons.
Un autre papillon sort du trou et s'approche lui aussi du feu. Il est réchauffé et se dit que les autres papillons devraient sortir pour s'approcher du feu et être eux aussi réchauffés. Il va leur annoncer cette bonne nouvelle qu'ils peuvent sortir pour s'approcher du feu.
Un troisième papillon sort du trou. Il est tellement saisi par la beauté et la chaleur du feu qu'il y entre pour n'en plus ressortir. Comme c'est un feu bienfaisant, le papillon brûle sans se consumer, lui-même devient flamme ardente.

Portrait de Cat-modératrice

Le repos en Dieu : inaccessible ? Égoïste ?

Temps de lecture estimé : 3 min 30

Avec l'autorisation des responsables, nous reproduisons ici un extrait du bulletin Oraison 
n°166 :

Faire oraison, c’est reposer en Dieu, s’abandonner à sa volonté. Ce repos n’est-il pas impossible, ou bien ne serait-il pas très égoïste lorsque nous voyons l’angoisse et le stress de nos contemporains victimes de l’athéisme et de l’absurdité de certaines idéologies ?

Portrait de Filippo-modérateur

À pape nouveau, cœurs nouveaux !

Temps de lecture estimé : 3 min 30

Dans l’Évangile selon saint Matthieu, chapitre 9, verset 17, Jésus dit « À vin nouveau, outres neuves. » La meilleure manière d’accueillir et d’honorer notre nouveau pape est encore et toujours de nous convertir, c’est-à-dire de supplier le Seigneur de renouveler nos cœurs.

 

Pages

Souscrire à RSS - prière


Dr. Radut Consulting