Aller directement à la navigation

Péché

Portrait de Cat-modératrice

« Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu'ils font », ou pas ?

Temps de lecture estimé : 2 min

J’ai participé aujourd’hui à des échanges sur Facebook, où une internaute avait écrit : « Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu'ils font », et un internaute avait répondu : « Ne leur pardonne pas, parce qu’ils savent ce qu’ils font ».

« Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu'ils font » est l’une des dernières paroles de Jésus sur la Croix (Luc, 23, 33). Cet internaute catholique refusait d’appliquer cette prière de Jésus aux islamistes ayant commis les attentats de Paris, car pour lui, affirmer qu’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient revenait à dire que tout leur était permis du fait de leur ignorance. Loin de moi cette idée !

Pray for Paris
Portrait de Cat-modératrice

Il en est du règne de Dieu…

Temps de lecture estimé : 2 min 30.


Ceux qui sont allés à la messe ce matin ont pu entendre l’Évangile selon saint Marc :

En ce temps-là, parlant à la foule, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. »  (Mc  4, 26-29)

Quelle espérance nous donne cette parole ! Une fois que le Royaume de Dieu a été semé en nous, la graine poursuit sa croissance, quoi que nous fassions. Il n’est pas en notre pouvoir de devenir saint, Dieu seul peut nous purifier.

Portrait de Filippo-modérateur

Participer à la Divine Miséricorde en pratiquant les œuvres de miséricorde

Temps de lecture estimé : 3 min

Dans le chapitre 4 du Catéchisme du pape saint Pie V, on trouve une liste, bien oubliée de nos jours, mais fort intéressante pour mieux entrer dans le mystère de la Divine Miséricorde, que nous avons célébré dimanche dernier. Voici ce que l'on y trouve :

942. Qu’entend-on par œuvre de miséricorde ? : L’œuvre de miséricorde est celle par laquelle on secourt les besoins spirituels ou corporels du prochain.

Nathan révèle son péché au roi David
Portrait de Cat-modératrice

Dans les prisons philippines : vivre l'amitié avec un grand criminel

Temps de lecture estimé : 3 min




Comme promis, voici la suite du dernier compte-rendu de mission de Séverine Dubois. Séverine nous avait déjà parlé des visites de son équipe dans les prisons de Manille (Cf. Dans les prisons philippines, à la découverte de l'espérance). Voici le récit d'une autre amitié vécue dans l'une de ces prisons.

 

Une fois par mois, nous nous rendons à Muntinlupa, la prison de Haute Sécurité. Les prisonniers y sont condamnés à des peines majeures, voire pour un grand nombre, à la prison à vie.

Portrait de Cat-modératrice

Rouge comme l’Esprit Saint

Temps de lecture estimé : 3 min

À la messe de Pentecôte, où nous fêtons le don de l’Esprit Saint, obtenu grâce à la mort et à la Résurrection de Jésus, la couleur liturgique n’est pas le blanc comme lorsque nous fêtons la Résurrection.

Pourquoi le prêtre est-il revêtu de rouge pour célébrer la venue de l’Esprit Saint ? La couleur liturgique rouge est associée aux fêtes des martyrs (ceux qui ont donné leur vie pour témoigner du Christ) et aux fêtes de l’Esprit Saint.

Le pape François célébrant la messe de Pentecôte
Portrait de Cat-modératrice

« Les ténèbres ne l'ont pas saisi » !

Descente dans les limbes, Giotto, peint entre 1320 et 1325


Jésus, le Christ, est ressuscité d'entre les morts, Il nous transmet sa Vie !

Portrait de Cat-modératrice

Jeudi Saint, Vendredi Saint : existe-t-il une sainte tristesse ?

Temps de lecture estimé : 5 min
 

Et prenant avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à ressentir tristesse et angoisse. Alors il leur dit : « Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi. » Étant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : « Mon Père, s'il est possible, que  cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. » (Mt 26 37-39)


Le pape François, lors de son homélie du jour des Rameaux 2013, nous a exhortés à ne jamais être tristes :

Job, tableau du peintre Léon Bonnat, 1880
Portrait de Cat-modératrice

L’homme et la femme dans l’Église catholique : rivaux, dominants-dominés ou témoins de l’unité ?

Temps de lecture estimé : 12 min


Le 18 mars dernier, une personne anonyme a posté une « Révolte » sur notre site : « Pourquoi est-ce que certains curés refusent de prendre des filles comme enfant de chœur ? – Je ne comprends pas. »

J’ai essayé d’exprimer mon point de vue, que je crois être conforme aux textes officiels de l’Église catholique, et je ne m’attendais pas à une telle charge émotionnelle dans les commentaires qui ont suivi, ni à des jugements aussi violents envers ma personne, de la part d’autres catholiques pratiquants.

Même s’il n’est jamais agréable de subir de durs jugements — je n’ai pas publié les commentaires les plus violents — je trouve que ce débat est en lui-même très intéressant et révélateur.


Homme et femme Il les créa : les conséquences du péché originel

Dieu reproche à Adem et Ève d'avoir mangé le fruit défendu - Peinture de Meister Bertram von Minden, 1375-1383
Portrait de Cat-modératrice

Qui donc est l’Épouse de Jésus ? 3/3

Temps de lecture estimé : 8 min

Article d'approfondissement

Troisième partie : Voici l’Épouse de Dieu qui porte la honte du monde…
afin de révéler que rien ne peut définitivement rompre l’Alliance


Le livre d’Ézéchiel retrace, à partir du chapitre 16, une période de l’histoire d’Israël personnifié en une très belle femme dont Dieu s’est épris. Dieu a perçu sa beauté à travers sa pauvreté et ses souillures, lui a rendu sa dignité et en a fait sa reine. Mais l’Épouse s’est enorgueillie de sa beauté et s’est détournée de l’Époux pour chercher le bonheur auprès des puissants de la terre et auprès de faux dieux.

Portrait de Cat-modératrice

Qui donc est l’Épouse de Jésus ? 2/3

Temps de lecture estimé : 3 min 30

Deuxième partie : Un mariage qui libère de la peur de la lumière
 

Le premier signe de la communion brisée après la chute (le péché originelle d'Ève et Adam) fut la honte et la volonté de se cacher par peur de Dieu1. L’un des principaux fruits annoncés de la mission de salut du Christ, c’est de pouvoir dire à ceux qui se cachent : « Montrez-vous ! »

Arbre mort dans la lumière du lever du jour - Photo Andy Beecroft

Pages

Souscrire à RSS - Péché


Dr. Radut Consulting