Aller directement à la navigation

Baptême

Portrait de Filippo-modérateur

« En toi je trouve mes délices »

Temps de lecture estimé : 1 min

La fête liturgique du baptême de Jésus est célébrée le deuxième dimanche après Noël, et clot le temps liturgique de Noël. Lors de cette fête, on lit l'Évangile rapportant l'événement, et on lit la parole du Père à son fils, qui dans les trois Évangiles comporte la mention : « en toi je trouve ma joie », selon la nouvelle traduction liturgique.

Il est intéressant de voir que dans le texte grec, la mention est : « je trouve toute mon ευδοκηω ». « Eudokéau », en grec, est un verbe qui a plusieurs acceptions, dont les principales sont : « se complaire » ou bien « agréer » ou encore « prendre son plaisir ».

Dans l'Ancien Testament, Dieu dit : « Mes délices sont d'être avec les en­fants des hommes. » (Prov. 8, 31). Saint Alphonse de Ligori écrit : « Le paradis de Dieu, pouvons-nous dire, c'est le cœur de l'homme. Dieu vous aime ? Aimez-le. Ses délices sont d'être avec vous ? Mettez vos délices à rester avec lui, à passer votre vie entière en sa tout aimable compagnie, qui sera, vous l'espérez bien, le charme de votre éternité. »

Le baptême de Jésus par Joachim Patenier
Portrait de Filippo-modérateur

Louis et Zélie Martin, mariés et pourtant saints !

Temps de lecture estimé : 6 min

Portraits de Louis et Zélie Martin à Notre Dame des Victoires à ParisCe titre se veut volontairement provocant. Il serait absurde de croire que l'Église a jamais refusé la canonisation de personnes mariées. Mais nous allons voir comment cette canonisation est une preuve supplémentaire de la sagesse de Dieu, qui donne à ses enfants ce dont ils ont besoin en temps voulu.

Saints Louis et Zélie Martin ont été canonisés en ce mois d'octobre 2015. En quoi cela nous concerne-t-il, nous baptisés du XXIe siècle ?

Leur canonisation est, entre autre, un fort encouragement, pour nous laïcs, à croire que Dieu veut notre sainteté. Il veut pour nous une sainteté qui n'a ni moins de valeur, ni moins de beauté, ni moins d'exemplarité que celle des consacrés, clercs, rois et reines, et martyrs.

La châsse contenant la relique des époux Martin
Portrait de Filippo-modérateur

Sacrement de la Confirmation : vers un retour aux sources ?

Temps de lecture estimé : 2 min 30

À la Pentecôte 2014, Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, a dévoilé un ambitieux projet concernant la pratique de la confirmation en France, en proposant d'abaisser l'âge de sa réception.

Mgr Minnerath, archevêque de Dijon

Voir l'article dans Famille chrétienne, 26 juin 2014. Voir le texte complet signé de Mgr Minnerath, intitulé « Orientations pastorales ad experimentum », Pentecôte 2014.

Depuis de nombreuses années, pratiquement tous les diocèses de France pratiquent la confirmation à l'adolescence, pour les enfants qui ont été baptisés auparavant. Or, cette pratique est une disposition mise en place par la seule Conférence des évêques de France, et le texte officiel, sanctionnant une pratique bien antérieure, ne date que de 1986 (Bulletin officiel de la Conférence des évêques n. 30, 28 janvier 1986, p. 450).

Mgr Minnerath fait d'abord un constat d'échec pastoral de cette pratique : seuls 5% des enfant baptisés reçoivent la confirmation. Mais ce constat est suivi d'une réflexion de fond bien plus importante : est-il juste de conférer la confirmation après la première communion ?

Confirmation à Notre-Dame de Paris
Portrait de Filippo-modérateur

Enregistrement audio exceptionnel : homélie de Jean-Paul II au Bourget en 1980

En 1980, l'Église de France est à bout de souffle. Après quinze ans de polémiques incessantes sur l'interprétation et l'application du Concile Vatican II, après une saignée inédite qui a vu un tiers des prêtres français quitter le ministère, Jean-Paul II, le pape polonais élu deux ans plus tôt vient pour la première fois en France. L'ambiance est morose, voire sinistre.

Personne ne s'attend à une homélie qui va marquer l'histoire, et dont les paroles résonnent encore à nos oreilles, nous français, 35 ans après avoir été prononcées.

L'enregistrement dure 34 minutes. Il manque quelques phrases initiales.

Jean-Paul II au Champ de Mars 1997
Portrait de Filippo-modérateur

Sainteté 1/2 : accueillir l'authentique sainteté à pleins poumons et oublier ses caricatures

Temps de lecture estimé : 9 min

Cet enseignement a été donné dans le cadre d'un des week-ends pour célibataires chrétiens à Ars, en février 2014. Ces week-ends sont organisés par l'association Homme et femme Il les créa.

I.   Nous sommes déjà tous saints par le baptême

Voici ce que dit la première phrase de l’exhortation Evangelii Gaudium, « programme » du pape François : « La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus ».

Dieu me crée par amour. Son but est de me faire devenir comme lui. Il veut que je devienne saint comme lui-même est saint.

La joie de Dieu est pour moi. En rencontrant Jésus, je trouve la vraie joie, la joie d'être ce pour quoi j'ai été créé. Cette joie, c'est d'être uni à Dieu, être bienheureux de sa béatitude, être saint de sa sainteté.

Saint Claude la Colombière
Portrait de Filippo-modérateur

Prêtre, prophète et roi : le vrai serviteur de Dieu

Temps de lecture estimé : 7 min

Ce jour, 19ème dimanche du temps ordinaire de l’année C, l’Église nous propose un fragment de l’Évangile selon saint Luc, chapitre 12, qui est généralement interprété de manière restrictive.

Voici les passages que je retiens :

  • « Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées. »
  • « Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. »
  • « Heureux serviteur, que son maître, en arrivant, trouvera à son travail. »
  • « À qui l'on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l'on a beaucoup confié, on réclamera davantage. »

Portrait de Cat-modératrice

Comment évangéliser le monde, selon Jean-Paul II

Temps de lecture estimé : 4 min 30

Sur le chapitre V de l’encyclique Redemptoris Missio - Première partie : § 41 à 47
 

Dieu veut agir à travers son Église pour accomplir jusqu'au bout son projet d'amour sur l'humanité.

L'activité missionnaire est tout simplement la colaboration avec Dieu, pour permettre la réalisation de son projet de Salut dans le monde et dans l'histoire.

Quels sont les chemins suivis par l'Église pour arriver à ce résultat ?

Pier Giorgio Frassati, jeune laïc italien qui donna le témoignage de l'amour du Christ à travers une vie en apparence ordinaire
Souscrire à RSS - Baptême


Dr. Radut Consulting