Aller directement à la navigation

amitié

Portrait de Cat-modératrice

Échanges sur un site de rencontre chrétien : attention aux malentendus…

Vous vous êtes inscrit(e) sur un site de rencontres catholique, car vous espérez trouver une personne partageant votre foi, et ayant en commun avec vous le désir de s’engager dans une relation sérieuse.

Vous commencez à échanger avec une personne de l’autre sexe, et vous découvrez que vous avez beaucoup de points communs.

Vos échanges sont très réguliers et se prolongent, se font plus intimes. Cette personne envahie vos pensées et vous rêvez du jour où vous vous rencontrerez…

Mais lui avez-vous demandé s’il/elle correspondait ainsi avec vous seul(e) ?

Le danger des malentendus sur les sites de rencontres
Portrait de Cat-modératrice

Les sites de rencontre qui nous délivrent de l’ambiguïté

C'est une très belle chose de notre époque que d'autoriser socialement l'amitié et le travail commun entre hommes et femmes.

Les amitiés et la collaboration homme-femme, quand elles sont saines, sont équilibrantes et source de beaucoup de joie. En apprenant à aimer — d'amitié — celui/celle qui est différent(e) de moi, que Dieu a créé comme complémentaire pour moi, je participe à la réparation des conséquences du péché originel qui a abîmé la relation entre l'homme et la femme.

L'amitié homme-femme : une étape ou un obstacle dans la recherche de l'âme sœur ?
Portrait de Cat-modératrice

Sites de rencontres : la première rencontre réelle

La première rencontre avec une personne connue par un site de rencontres sérieuses, après un temps d'attente plus ou moins long, est toujours chargée d'une très forte émotion, d'espérances et d'appréhensions.

Plus le temps écoulé après le premier contact sur un site de rencontre a été long, plus le décalage entre la réalité de la personne et l'image que l'on s'en était faite peut être violent.

Site de rencontre catholique : premier rendez-vous
Portrait de Cat-modératrice

Les sites de rencontres chrétiens sont-ils seulement pour les grands timides ?

Je connais un certain nombre de couples (dont le mien) qui se sont formés grâce à des sites de rencontres, chrétiens ou non, et dont les conjoints n'étaient ni solitaires, ni très timides, ni asocials, ni psychopathes.

Souscrire à RSS - amitié


Dr. Radut Consulting