Aller directement à la navigation

Jusqu'où peut-on aller dans les confidences à une personne que l'on n'a jamais vue ?

Portrait de Cat-modératrice

Souvent, les relations qui se nouent sur un site de rencontre commencent par un sentiment de confiance qui incite à se confier en profondeur à l'autre, parfois à lui écrire ce qu'on n'a jamais dit à personne jusque là.

Ces confidences intimes, le sentiment de compréhension mutuelle qui en découle, provoquent très souvent l'apparition de sentiments de plus en plus forts envers une personne que l'on n'a jamais vue. Cela peut conduire très vite à une idéalisation et une illusion d'amour réciproque, qui peut conduire à de douloureuses déceptions.

Internet peut être utile, quand on se sent très seul, ou que l'on peut difficilement parler de ce que l'on vit aux personnes de son entourage. Sur Facebook, du fait que mon profil s'intitule Annonces Catho, il y a régulièrement des personnes qui me contactent pour se confier et parler de leurs souffrances. Je leur réponds, et surtout je lis volontiers ce qu'ils souhaitent exprimer.

La rencontre avec une personne de confiance sur Internet peut donc être un moyen de trouver amitié et réconfort, à condition de faire très attention dans le choix de la personne à qui l'on se confie.

Mais c'est tout à fait différent pour les confidences à un membre d'un site de rencontre, même si c'est un site de rencontre catholique. Ce n'est pas pour rien qu'il est aujourd'hui interdit aux psychiatres, psychanalystes et psychologues de vivre une histoire d'amour avec les personnes qu'ils écoutent en consultation. Le déballage intime ne fait pas bon ménage avec les histoires d'amour. C'est dans le temps que l'on apprend à grandir dans la confiance envers son conjoint pour se confier de plus en plus profondément à lui. Il ne faut pas inverser les choses : faire confiance parce qu'on s'est confié, au lieu d'apprendre à connaître la personne avant de se livrer à elle petit à petit.
 

Sur un site de rencontres :

- On ne sait jamais vraiment qui est la personne avec qui l'on communique. Il y a des faux profils tenus par des personnes très douées pour créer un attachement affectif. Par ailleurs, on ne connaît jamais vraiment une personne que l'on n'a jamais vue, même si on l'a vue sur un écran. Tant que l'on communique à distance, sur le site de rencontre, l'image que nous avons de l'autre est faite d'une grande part d'imagination. L'imagination est d'autant plus exacerbée que l'on s'est livré en profondeur, ce qui crée inévitablement un lien affectif très fort.

- Si la relation avec la personne qui a écouté nos confidences n'aboutit pas, cela risque de créer une forte souffrance et un sentiment de trahison. On a livré un bout de son âme à une personne qui disparaît sans pouvoir nous restituer ce qu'on lui a donné.

- En cas de conflit avec la personne qui a reçu nos confidences, il y a le risque que cette personne les utilise contre nous. Même sur un site de rencontre chrétien, les abonnés n'ont pas tous des réactions saintes. Par exemple, si c'est vous qui prenez la décision de couper court à la relation, une fois que vous connaissez mieux votre confident, si celui-ci vit très mal cette rupture, il peut arriver qu'il utilise vos confidences pour vous faire mal, en vous les jetant à la figure d'une manière humiliante.
 

Pour conclure, il faut prendre conscience qu'ouvrir notre âme à quelqu'un crée un lien très fort envers cette personne, et nous met en vulnérabilité par rapport à cette personne. Il est dangereux de faire cette démarche sur un site de rencontre, c'est seulement en connaissant quelqu'un dans le temps et dans toute la réalité de sa personne, que l'on peut se rendre compte si on veut vraiment créer un tel lien avec lui ou elle.

 

Site de rencontre chrétien
Évaluez cet article: 
Aucun vote pour le moment
Réseaux sociaux: 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un robot de spam. Vous pouvez taper indifférement des minuscules ou des majuscules.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.


Dr. Radut Consulting