Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Qulle est la position de l'Eglise vis-à-vis de la psychologie et de la psychanalyse?

Question développée: 

Je pose cette question car ma psychologue dédouane beaucoup de choses pour lesquelles je me sens fautive et depuis quelques années j'ai l'impression d'être déchirée entre mon éducation catholique et mes consultations pour mes problèmes de dépression et d'anxiété. Je me suis éloignée de l’Église, je me sens coupable mais ne suis pas assez prête pour revenir vers Dieu ni,par exemple, la messe.. Et je me sens un peu oppressée par la morale catholique que je n'arrive plus à "appliquer" ni parfois à accepter..

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonsoir Barbara,

L'Église reconnaît que l'être humain est à la fois corps, âme et esprit, et qu'il y a des pathologies et des difficultés psychiques pour lesquelles il peut être bon de faire appel à un spécialiste du psychisme.

L'Église encourage donc à faire appel à un psychologue lorsque c'est nécessaire. Quant à la psychanalyse, l'Église n'a aucune prise de position sur le sujet. La psychanalyse est une pratique très controversée parmi les médecins dont certains pensent qu'elle est bonne, d'autres qu'elle est nuisible, mais ce n'est pas une question de foi.

Par contre, certains psychologue peuvent effectivement pousser leurs patients à des attitudes qui sont en opposition avec les enseignements de l'Église catholique. La négation de l'idée de péché en est une des formes.

Qu'est-ce qui vous oppresse dans la "morale catholique" ?
Savez-vous que Dieu n'attend pas que vous viviez d'une façon parfaite pour vous aimer ? Jésus est venu pour les pécheurs et les malades, qui ont toute leur place dans l'Église. Si on doit attendre de ne plus commettre aucun péché, ou même de ne plus avoir envie de commettre un péché, pour se rapprocher de Dieu et venir vers l'Église, alors plus personne ne pourrait mettre les pieds dans une église !

Pour la psychanalyse,Dieu n'est que la représentation de l'archétype du pére..Tout donc est ramené à l'homme,mieux:à l'oedipe!!La psychanalyse est donc une idéologie athée,faisant fi de toute foi en un créateur,et son empreinte dans notre culture mondiale est à l'origine de biens des désordres,tant sur le plan spirituel que moral.L'église ne semble pas prendre de position sur cette idéologie athée en particulier,bons nombres de prétres ont une formation psychologique ou psychanalitique.La psychanalyse est actuellement décriée et remise aux archives par le mouvement comportementaliste..Il faut noter que la psycho- ne s'intéresse finalement qu'aux passions naturelles déjà bien connues et décrites par Saint Thomas D'Aquin,et en reste à ce niveau que je qualifierais "animal".Rien qui ne transcende,élève l'ame vers des niveaux spirituels;tout reste primo-primi..

la psychanalyse est un moyen mis au service de l'homme. Il peut être un lieu de vérité, de libération qui permet de mieux vivre à la suite du Christ. La psychanalyse peut être un chemin de vie. Elle permet de laisser tomber des représentations de Dieu qui nous enferment, nous condamnent et qui n'ont rien à voir avec le Dieu de Jésus-Christ qui nous est révélé dans les Evangiles.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting