Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

que faire quand on aime un pretre ?

Domaine:
Question développée: 

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Filippo-modérateur

Bonjour,

Cette question est très sérieuse. Votre question suppose que vous savez que le prêtre s'étant engagé au célibat, il ne peut être question d'une histoire d'amour avec lui sans rupture de son engagement.

La question est donc de savoir comment faire quand on aime une personne déjà liée par un engagement, que ce soit un prêtre ou une personne mariée.

Je suppose que la personne aimée n'est pas au courant, et que donc celui qui aime n'a rien dit à personne.

La passion amoureuse se portant sur un objet impossible doit donc disparaître, mais sans brutalité. Nos émotions sont contrôlables par notre volonté, mais il ne faut pas les brusquer.

Je pense que pour éteindre petit à petit une passion amoureuse, il faut tâcher de ne pas mettre de nouvelles bûches à ce feu. Ainsi, il diminuera et finira par disparaître.

Première suggestion : voir le moins possible la personne aimée. Ce n'est certes pas facile si c'est un prêtre de votre paroisse. Peut-être faut-il envisager de changer de paroisse ? C'est plus dur si on y est déjà engagé, ou bien en milieu rural, mais si la passion est très forte, il faut prendre de grands moyens.

Autre suggestion : s'occuper à de toutes autres choses pour que l'esprit ait moins de temps pour se concentrer sur la personne aimée. Faire de préférence des choses passionnantes et absorbantes, que ce soit dans le travail ou dans les loisirs.

Autre suggestion : cultiver au maximum des relations humaines enrichissantes qui n'ont pas de contact avec ce prêtre. Ainsi, l'amitié et peut-être l'amour naîtront à un endroit inattendu et l'attention portée à ce prêtre diminuera ou disparaîtra complètement.

En tout cas, contrairement à ce qu'on entend partout, il est tout-à-fait possible de contrôler une passion amoureuse, à condition de laisser la volonté s'exercer. Ni force du poignet, ni laxisme, mais un contrôle doux et ferme, comme quand on maîtrise bien un animal sauvage.

Voilà, j'espère que cela pourra vous aider.

Sa fait 4 ans que jessaie merci de votre reponse

Bonjour,

Si vous êtes croyante en Dieu, ouvrez-vous à Lui en prière. D'expérience, je vous conseillerais de Lui demander Son aide à la formulation de vos prières. Je finis toujours par:"Seigneur si ma prière ne te plaît pas, je te prie de ne pas me donner d'inclination à de telles prières. "(emprunté au livret de La neuvaine à la Divine Miséricorde).

Laissez-vous aller à vos pensées veritables et demandez-vous ce que vous attendez exactement de cet homme que vous aimez depuis 4années (perso, j'en suis, aujourd'hui, à penser qu'il n'y a aucun mal vivre un amour non partarge ou non vecu). Si vous désirez une relation avec ce prêtre demandez-vous bien si vous pourrez le rendre aussi heureux qu'il l'est aujourd'hui en servant Dieu à l'Eglise... Et surtout quelle personne serait-il s'il était avec vous etc. Posez-vous la question en pensant à son bien à lui...

...Et si vous le pouvez offrez vos souffrances pour la conversion des âmes. Qu'elles ne soient pas perdues.

Faites l'effort du peu de toutes ces choses chaque jour où chaque semaine. Avec l'aide de Dieu, ça ira. Aucun problème n'est éternel. Ça finit toujours par aller.

Moi, je l'aime encore le mien de religieux. Mais j'avoue que je souffre moins. C'est certainement parce que je lui ai dit mes sentiments. Qu'on en a discuté...

Bien qu'il m'ait fait le reproche de n'avoir pas gardé ça pour moi, il m'a quand même aidé à faire fasse. Il a supporté mes crises (larmes, nerfs, pleurs...) sans se laisser manipuler. Il y avait (toujours quand même) beaucoup d'orgueil dans mon comportement car je suis une jeune femme qui plaît aux hommes... Je suppose qu' inconsciemment, je pensais que nous aurons un passé.

Dieu nous prend là où, on a le plus besoin de Lui. Moi, c'est dans cette passion que j'apprends la prière, l'humilité (c'est très dur), la charité, la confession.

En effet, le sens de mes prières a changé : je ne demande plus à épouser mon amoureux mais plutôt que Le Seigneur le fortifie dans sa vocation... J'apprends aussi à m'inquiéter des autres. De ces fidèles dont j'ai voulu le détourner. Alors, je prie et je prie encore. Je prie beaucoup pour ma conversion, celle des autres aussi. Je prie des heures durant... C'est une grâce que Jésus me fait. Ce goût qu'il me donne de communiquer avec Lui m'apaise.

Ce n'est pas simple tous les jours (je pleure parfois encore) mais je n'échangerai ma place pour rien au monde à cause de ce que je découvre de Dieu parallèlement à cet amour.

Faites votre chemin avec Le Christ. Donnez-Lui de porter votre croix si elle est lourde.

J'espère que mon témoignage vous aidera un peu. Je vous souhaite beaucoup de courage.

PS: Je suis un accompagnement spirituel.

C'est un très beau témoignage que vous faites ici, merci de l'avoir partagé! et bravo pour votre persévérance dans la prière, il n'y a vraiment rien de tel pour ne pas se détourner du chemin de Jésus

Portrait de Roch

Plusieurs solutions ont été proposée. Je pense que tomber amoureux(se) d'une personne ce n'est pas si simple. Quand ça arrive, il faut réussir a comprendre pourquoi celle ci et pas une autre. En tant que catholique, on tombe amoureux pour fonder une famille. Le critère physique ou le charisme est le premier critère je pense. Mais il faut aller au fond des choses. Nous sommes 7 milliard. Un de perdu, 10 de retrouvé (de mauvais gout).

Portrait de Cat-modératrice

Au sujet des passions amoureuses que l'on ne maîtrise pas, j'avais écrit un article : « Si je t'aime, prends garde à toi ! ».

Avez-vous parlé de ce que vous vivez à un accompagnateur spirituel ?

Si cela fait 4 ans que vous vivez cela, qu'est-ce qui vous empêche de cesser de voir ce prêtre pour vous libérer de cette situation ?

car il va trouver sa étrange si je disparais d'un coup et puis sa va me rendre triste

Portrait de Cat-modératrice

Étant donné que cette passion amoureuse détruit votre vie depuis 4 ans, il me semble qu'en comparaison il n'est pas très grave qu'il trouve cela étrange.

Bien sûr que vous serez triste de ne plus le voir, puisque vous êtes amoureuse. C'est toujours ainsi. Mais préférez-vous rester toute votre vie dans cette situation ?

Depuis 4 ans, vous fermez les portes qui vous permettraient d'aller de l'avant. Comment pourriez-vous espérer rencontrer une personne avec qui construire quelque chose, si vous restez toujours en contact avec cet homme dont vous êtes passionnément amoureuse ?

À moins que vous espériez quelque chose du côté de cette relation ? Est-ce que vous considérez que c'est un amour impossible, ou est-ce que vous espérez qu'il finisse par quitter le sacerdoce pour vous ?

Portrait de Cat-modératrice

Si vous souhaitez en parler sans que ce soit publié sur ce site, n'hésitez pas à me contacter par le formulaire de contact www.annoncescatho.com/contact.

Portrait de Cat-modératrice

J'écris ce commentaire suite à des échanges privés que j'ai eus avec une personne ayant eu une liaison avec un prêtre. Cette personne ne comprenait pas pourquoi son ex-amant refusait qu'elle se confesse à lui.

Il faut savoir qu'un prêtre n'a pas le droit de confesser le péché d'une personne qui a eu une liaison ou un rapport sexuel avec lui. C'est même l'une des choses les plus fortement réprimées dans l'Église catholique : si un prêtre confesse celui ou celle avec qui il a péché sexuellement, ce prêtre est immédiatement et automatiquement excommunié, sans qu'il soit besoin que quelqu'un déclare l'excommunication.

Je pense que cette interdiction a pour but d'aider le prêtre et la personne avec qui il a une histoire d'amour, à se séparer l'un de l'autre. Et cela doit être aussi en rapport avec le sens de la confession : c'est à Jésus que l'on confie ses péchés, à travers le prêtre. Si le prêtre en question est aussi l'amant, il est difficile de s'adresser à Jésus plutôt que de s'arrêter à son amant ou ex-amant.

Donc, si une personne lit ce texte parce qu'elle a eu une relation amoureuse avec un prêtre, qu'elle sache qu'il faut qu'elle s'en confesse à un autre prêtre que lui.

Pages

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting