Aller directement à la navigation

Vous pouvez aussi nous contacter en privé, si votre question est confidentielle.
QUESTIONSDieu | L’Église Catholique | La prière et la vie spirituelle | La Bible | L’amour | Morale et éthique | Autre ———— POSTER UNE QUESTION

Comment mieux respecter la volonter du seigneur malgrés nos envie malsaine ?

Question développée: 

Comment renoncer a ses envie malsaine que je ressent en solitaire ? Il est difficile de ne pas faire comme mes amis qui ne comprenne pas mon choix d'ailleur de rester vierge. Cela me gêne de plus en plus de m'en confesser et puis c'est pour ça que je veux savoir comment vous faites pour écouter la bonne voix en tout temps. Mon but nest en point d'être vulgaire mais d'améliorer ma relation avec le seigneur merci encore frères et soeurs.

 

Les réponses sont dans les commentaires

Retour à la rubrique Questions

Publier une question

 

Réseaux sociaux: 

Commentaires

Portrait de Cat-modératrice

Bonjour Félix,

Vous exprimez deux motivations différentes pour votre désir de vous libérer de vos "envies malsaines" :
• ne plus avoir à supporter la gêne d'avoir à vous en confesser
• améliorer votre relation avec le Seigneur.

Je pense qu'il est très important de savoir laquelle de ces deux motivations est prioritaire pour vous.

En ce qui concerne la confession, vous n'êtes pas très clair, et vous en avez le droit puisque vos confessions sont vos secrets. Je ne sais donc pas si vous redoutez de confesser des envies ou des actes. Les envies ne sont pas des péchés. Le péché peut être dans le fait d'attiser volontairement ces envies, cela il faut le confesser. Mais les envies qui viennent en vous malgré vous, vous n'êtes pas obligé de les confesser.

Par contre, si ce sont des actes (ex : masturbation, visionnage de films pornographiques, relations sexuelles hors mariage...), il est en effet nécessaire de les confesser, car il s'agit d'un détournement de la sexualité par rapport au dessein de Dieu, qui veut que nos organes génitaux servent à vivre une vraie communion entre mari et femme, et à donner la vie.

Vous demandez comment ceux qui vous liront font pour écouter la voix de Dieu en tout temps. Je serai bien étonnée si une seule personne vous répondait en affirmant qu'elle est toujours fidèle à la volonté de Dieu. Saint Jean a écrit : « Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous. Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout ce qui nous oppose à lui. » (1Jn 6-7).

Ne pensez pas que vous êtes le seul à confesser tous ces péchés. Vous pouvez compter sur le fait que le prêtre auprès de qui vous vous confessez oubliera rapidement ce que vous lui avez dit, car il en a entendu bien d'autres, et certainement des choses encore pires que ce que vous lui avez dit.

Si votre plus grand désir est de vous rapprocher de Dieu, plus encore que d'éviter la gêne de confesser vos péchés, alors vous devriez vous réjouir de chaque occasion que vous avez de vous réconcilier avec Jésus après votre péché. Toutes les fois où commettez un péché que vous regrettez et que vous confessez, votre intimité avec Celui qui vous pardonne devient plus grande. C'est l'occasion de mieux comprendre son amour, que nous ne méritons jamais, mais dont nous sommes dignes parce que nous sommes les enfants de Dieu.

Souvent, Jésus fait exprès de nous laisser notre faiblesse, pour que nous ayons cette occasion de comprendre combien il nous aime, et combien son amour ne dépend pas de notre perfection morale. Jésus aime davantage l'humilité de celui qui se confesse, la confiance de celui qui croit en sa miséricorde, que la perfection de celui qui est pur et qui croit n'avoir pas besoin d'être sauvé...

Peut-être faut-il que vous fassiez un chemin par rapport à la confession avant de pouvoir éviter ces péchés : le jour où la confession deviendra pour vous une fête de la miséricorde et de l'amour de Dieu, plutôt qu'une honte, c'est peut-être ce jour-là qu'Il vous donnera la force pour ne plus tomber.

Ajouter un commentaire



Dr. Radut Consulting